Se protéger contre la fraude et le vol d’identité

Les fraudes et le vol d’identité se multiplient au Canada. Clonage de cartes de crédit ou de paiement, fraude par Internet, hameçonnage, faux conseillers financiers, sollicitations diverses, les consommateurs doivent être de plus en plus vigilants. Mais comment se protéger contre ce fléau?

La fraude

Les personnes mal intentionnées utilisent de nombreux moyens pour s’emparer de l’argent, des biens d’autrui, voire de leur identité. Si la fraude par chèque est de moins en moins utilisée (mais elle existe encore), les fraudeurs ont trouvé d’autres moyens pour exploiter financièrement des membres de leur famille, des amis, des connaissances ou des étrangers. 

Ils peuvent notamment :

  • falsifier des documents, une procuration par exemple;
  • inciter des personnes à investir dans une affaire « très rentable »;
  • demander des sommes d’argent pour permettre à un proche de se sortir d’une mauvaise passe (sans argent et/ou en prison dans un autre pays, notamment);
  • envoyer des courriels qui imitent parfaitement le site d’une institution financière;
  • cloner votre carte de crédit ou de paiement (aussi appelée carte de débit);
  • s’infiltrer dans votre ordinateur, votre tablette, votre téléphone intelligent, pour s’emparer de vos numéros de compte, de vos mots de passe, de votre numéro d’assurance sociale.

En fait, ces fraudeurs ont plus d’un tour dans leur sac.

Protégez-vous

Pour vous protéger contre la fraude, vous devez redoubler de prudence et garder les yeux ouverts.

  • Un placement intéressant : est-ce trop beau pour être vrai?
  • De l’information privilégiée : quelles sont les sources? Sont-elles vérifiables?
  • Un proche dans le besoin : vérifiez auprès des autres membres de la famille.
  • On fait pression pour que vous investissiez votre argent : attention!
  • Votre conseiller est difficile à rejoindre : méfiez-vous! Et demandez des relevés réguliers, complets et qui proviennent de la compagnie de placement en tant que telle.
  • Le lecteur de cartes de paiement ou de crédit vous semble suspect : payez en argent comptant ou retardez votre achat.
  • Le guichet automatique vous semble différent : allez dans une autre institution financière.
  • Protégez toujours vos NIP.

Le vol d’identité

Plus sournois, le vol d’identité peut prendre diverses formes. Là encore, la prudence est de mise. Dans le doute, abstenez-vous…

  • On vous contacte par téléphone pour obtenir des renseignements personnels : vérifiez si l’entreprise ou l’institution bancaire qui vous contacte effectue ce genre d’opération.
  • Vous recevez un courriel suspect, un message texte ou une offre sur un réseau social, n’y répondez jamais. C’est la meilleure façon de confirmer que votre adresse est valide. Vérifiez également si vous trouvez des fautes, c’est un indice qui devrait vous mettre la puce à l’oreille.
  • Ne donnez aucun renseignement personnel par courriel.
  • Ne vous contentez pas de jeter des documents qui contiennent des renseignements personnels, détruisez-les! Oubliez le bac de recyclage, à moins de les déchiqueter.
  • Protégez votre ordinateur avec un pare-feu et d’autres logiciels de protection mis à jour régulièrement.
  • Si vous faites des transactions sur Internet, assurez-vous que le site est bien sécurisé (HTTPS).
  • Créez une adresse courriel pour chaque transaction sur le Net, vous serez mieux protégés.
  • Sur votre ordinateur, effacez les témoins (cookies) et les historiques régulièrement.
  • Ne divulguez pas d’informations personnelles sur les réseaux sociaux.
  • Changez vos mots de passe régulièrement (chaque mois). Évitez de sélectionner des chiffres et des lettres faciles à retracer (votre date de naissance ou votre adresse, par exemple).
  • Ne conservez, sur vous, qu’un minimum de renseignements personnels, une ou deux cartes de crédit, pas plus.
  • Gardez un œil sur votre portefeuille et/ou votre sac à main et assurez-vous de toujours bien fermer celui-ci.
  • À la maison, assurez-vous que les documents importants sont en lieu sûr.
  • Votre courrier regorge d’informations personnelles, assurez-vous que votre boîte aux lettres est sécuritaire.
  • Vérifiez toujours vos factures et vos relevés. Si quelque chose vous semble louche, communiquez avec le fournisseur ou l’institution financière.

En échange de frais mensuels, certaines institutions financières s’engagent à vous informer si une demande de solvabilité ou de crédit est faite en votre nom. Informez-vous si vous êtes intéressés.

Si vous croyez être victime de fraude ou de vol d’identité, communiquez immédiatement avec votre service de police. Des entreprises, des institutions financières et des services gouvernementaux peuvent aussi vous aider à sortir de ce mauvais pas.

Voici d’ailleurs quelques adresses utiles…

- Centre d'appel antifraude du Canada www.antifraudcentre-centreantifraude.ca
- Commissariat à la protection de la vie privée du Canada : www.priv.gc.ca
- Agence de la consommation en matière financière du Canada : www.fcac-acfc.gc.ca
- Institut de sécurité de l'information du Québec (ISIQ) www.monidentité.isiq.ca
- Equifax Canada www.equifax.ca
- TransUnion Canada www.transunion.ca

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires