Retrouvez le plaisir

Entre le travail, les devoirs, les repas et les corvées, il n'est pas toujours facile de s'arrêter pour prendre du temps pour soi. Tant et si bien que nombreuses sont celles qui sont si essoufflées qu'elles n'arrivent plus à savoir quoi faire pour se faire plaisir.

Nous sommes dans une société qui valorise davantage le « faire » et moins le « sentir », ce qui fait que nous nous arrêtons rarement pour nous demander si nous sommes sur la bonne voie, si ce que nous faisons, nous le faisons pour les bonnes raisons.

Vous sentez-vous concernée? C'est malheureusement le cas de beaucoup de femmes en pleine action et de certaines d'entre elles qui glissent tranquillement dans le stress intense, l'anxiété, la tristesse, puis la dépression. Mais il existe des moyens de reconnecter avec les joies de la vie au quotidien.

Retrouvez le goût de vous faire plaisir

Offrez-vous un plaisir par jour

Faites une liste. Si vous êtes du genre à aimer faire des listes, dès le matin, surtout les week-ends, dressez une liste des choses que vous avez à faire en réfléchissant à une activité totalement ludique qui vous ferait plaisir.

Ne la placez pas à la fin des priorités de votre journée, prétextant que vous aurez l'esprit plus reposé pour vous amuser quand vous aurez tout fini de faire ce que vous avez à faire. C'est un piège dans lequel on tombe trop souvent. Résultat : la journée se termine et le seul plaisir dont nous ayons envie est celui de nous coucher. Obligez-vous à un plaisir par jour... dans la mesure où ça ne met pas en péril vos bonnes habitudes alimentaires ou votre porte-monnaie!

Apprenez à dire non

Donnez-vous le droit de dire non. La vie est déjà remplie d'obligations dont on ne peut déroger, inutile de s'en mettre d'autres sur le dos, surtout quand ça concerne les loisirs. Si vous invitez votre voisin à souper parce que ça fait deux fois qu'il vous invite et non parce que vous avez envie de partager des moments avec lui, vous ne le faites pas pour les bonnes raisons et surtout, vous vous imposez des obligations inutiles.

Remettez vos habitudes en question

Réfléchissez quotidiennement à pourquoi vous faites les choses. Vous n'êtes pas obligé de parler à une amie parce que ça fait 30 ans que vous la connaissez, si elle ne vous apporte plus rien.

Votre enfant aime jouer aux Légos, ça ne vous dit rien? Au lieu de refuser de jouer avec lui ou de jouer à moitié parce que l'envie n'y est pas, proposez-lui un autre jeu que vous aimez tous les deux. Les enfants sont sensibles au stress, à l'absence de leurs parents, même s'ils sont assis à leurs côtés. Pensez-y... Ce qui ne vous empêche pas de lui faire plaisir une fois de temps en temps.

Apprivoisez le vide

Notre vie est si comblée que la simple pensée d'une fin de semaine où rien n'est à l'agenda donne le vertige. Pourtant, vous verrez qu'il peut être très agréable de passer des journées à ne faire que ce dont on a envie... ou à ne rien faire du tout! Au début, on tourne un peu en rond, c'est normal, ou on a envie de dormir (l'adrénaline n'écoute pas la fatigue, le calme la fait remonter), on a l'impression qu'on ne sert à rien et même de perdre notre temps.Mais vous verrez, vous y prendrez sûrement goût.

Un bon livre, regarder ses enfants se baigner, placer les photos qui trainent depuis des années dans les tiroirs, siroter un verre de jus, de vin, seule ou avec son conjoint, jouer à un jeu de société en famille sont des activités qui ne coûtent rien et qui font tellement de bien.

Donnez-vous le droit à la folie

Posez-vous la question suivante : « Qu'est-ce que j'ai toujours rêvé faire et que je n'ai jamais osé faire ou que je n'ai pas pris le temps de faire » et faites-le! Du saut en parachute, de la baignade sur une plage de nudistes, l'amour dans une tente dans la cour, de la peinture avec les pieds, les mains ou tout le corps, une orgie de gâteaux avec votre meilleure amie en mangeant avec vos doigts sans vous soucier de votre poids ou de votre apparence. Une fois n'est pas coutume. Cherchez l'originalité. Osez.

Connectez-vous au moment présent

Si vous aimez l'idée de la méditation ou de la relaxation, essayez d'en faire une pratique quotidienne, à raison de 10-20 minutes par jour. Sinon, prenez la peine de respirer le plus souvent possible. Prenez de grandes respirations profondes qui partent de l'abdomen et qui montent lentement dans les poumons. Ressentez-en tous les bienfaits et demandez-vous ce que vous ressentez à ce moment précis.

Ces pauses nous font souvent réaliser que nous sommes en période de stress, de surmenage et qu'il faut ralentir. Elles nous permettent une vision plus approfondie de nous-mêmes. Elles nous reconnectent avec notre intérieur. Le plaisir passe souvent par là...

Aimez-vous...

Vous êtes la plus importante des priorités, bien avant le ménage de la maison, le lavage, l'épicerie. Pensez à votre bien-être avant que votre santé mentale ou physique ne sonne l'alarme. Accordez-vous des pauses régulières dans la journée. Vous réaliserez que souvent une vingtaine de minutes suffisent pour vous redonner de l'entrain et vous faire du bien. Vous valez la peine de ralentir, pour vous.

Il est facile de dire que nous n'avons pas de temps pour vivre de bons moments. Mais nous avons tous le choix de faire des choix. Vous avez le choix de vous faire du bien, comme vous avez le choix de vous épuiser. Évitez de vous rendre à ce point et pensez à vous, enfin...

Retrouver le plaisir est une condition essentielle au bonheur. Les femmes qui en sont dépourvues perdent tranquillement le goût de vivre, leur couple est plus conflictuel puisque souvent elles perdent aussi envie de faire l'amour et de connecter avec l'autre, elles deviennent plus agressives avec leurs enfants. En somme, elles sont perdues...

Vous avez le choix, osez!

Violaine Dompierre, éditrice Canal Vie

Vous aimerez aussi