La peur de l'abandon - Entrevue avec Chirine Dakkak, psychologue

À quelques moments dans notre vie, il peut nous arriver de nous sentir abandonné. Blessure de l'enfance? Insécurité? Manque de confiance? Pour en apprendre plus sur l'origine du sentiment d'abandon, nous avons demandé à Chirine Dakkak, psychologue et spécialiste de la question, de nous éclairer. 

D'où vient la peur de l'abandon?

Nous ne sommes pas tous faits pareils. Il y a des gens qui ont vécu des rejets ou de vrais abandons dans leur vie. D'autres fois, l'abandon est réel, parfois l'abandon est imaginaire, mais l'important est de comprendre comment la personne vie ce rejet et les émotions qu'elle ressent. Ces émotions sont souvent pénibles et c'est ce qui fait que la personne parfois, lorsqu'elle vit un autre rejet dans sa vie, que ce soit un vrai rejet ou non, puisse ressentir une autre fois de l'abandon, car elle associe cette émotion aux autres rejets vécus. Donc, l'impact d'un premier rejet, réel ou imaginaire, peut avoir des conséquences ultérieures sur la personne.

Selon vous, quel est l'impact de la peur du rejet sur la vie d'un individu?

La peur du rejet peut engendrer d'autres sentiments par exemple la colère, la jalousie, et la frustration. Parfois, si la peur est vécue de façon très négative, elle peut aussi engendrer chez certaines personnes des sentiments très pénibles comme la tristesse ou encore des symptômes de dépression.

Comment peut-on combattre cette peur?

Lorsqu'on pense qu'on a peur d'un rejet, il faut se questionner pour savoir s'il s'agit d'un rejet réel ou imaginaire. Si cette peur est rationnelle ou irrationnelle. Il faut ensuite trouver de l'aide, si elle est disponible.

Trouver l'origine du sentiment de rejet

Lorsqu'on reçoit une critique, parfois on se sent rejeté ou pas accepté par une personne ou un groupe. C'est pourquoi on doit se questionner sur l'origine du sentiment de rejet. Est-ce que c'est vrai qu'elle a fait quelque chose qui a pour conséquence un rejet réel ou si c'est elle qui vit cette expérience comme un rejet.

S'affirmer

Ce qu'il faut savoir c'est que pour être une personne entière, une personne qui s'assume, il faut être capable de se montrer tels que nous sommes et de dire ce que nous voulons dire face à l'autre et ne pas avoir peur du rejet. Et c'est là que nous sommes en train de nous affirmer, sans avoir peur. La peur existe parfois et elle est nécessaire; il faut la vivre pour pouvoir s'assumer devant les autres.

La personne qui a peur d'être abandonnée ou jugée, va parfois, devant les autres, éviter de s'affirmer, de dire ce qu'elle pense, de dire qu'elle a une autre opinion, d'autres croyances, ou encore qu'elle aime d'autres activités. Elle finira donc par vivre une vie qui n'est pas tout à fait la sienne parce qu'elle n'est pas capable de se montrer telle qu'elle est - elle a peur d'être rejetée.

S'affirmer face à l'autre est important. Si les autres choisissent de nous rejeter, il faut peut-être se questionner sur la relation que nous avons avec ces personnes. Est-ce qu'il s'agit de relations durables, d'égale à égale? Ou bien s'agit-il d'une relation de manipulation?

Évaluer les relations personnelles

Lorsque quelqu'un a peur d'être rejeté par une personne en particulier, cela signifie que cette personne à de l'importance à ses yeux et elle peut donc avoir peur du rejet. Il faut simplement comprendre cette peur qui indique l'importance qui est accordée à la personne à laquelle on fait face. Il faut peut-être alors parler avec cette personne si c'est possible et lui faire part de notre peur, lui dire qu'elle est importante et être ouvert à discuter avec elle.

Une première fois

Un petit conseil pour les personnes qui évitent de s'affirmer devant les autres, car elles ont peur d'être rejetés : il faut un peu de courage bien sûr, mais il s'agit de le faire une première fois. Il faut oser s'affirmer et s'investir. Ensuite, la deuxième fois sera plus facile. Et il faut se poser les questions suivantes : est-ce que le rejet est réel ou imaginaire?

Est-ce que si je ne m'affirme pas parce que j'ai peur, je vais perdre réellement l'amour des autres? On peut aussi se demander quelle est la pire chose qui peut se passer. On se rend alors compte que c'est rarement la fin du monde.

Consulter

La peur de l'abandon peut parfois être paralysante. Les gens qui souffrent de cette paralysie vont se cacher et éviter d'avoir des relations. Elles évitent d'être en amour ou d'avoir des liens solides avec quelqu'un parce qu'elles ont peur du rejet. Mais les personnes qui agissent de la sorte sont dans l'inaction, elles n'avancent pas, elles n'ont pas de vraie relation.

Elles se plaignent alors d'être seules, elles qui voudraient tellement être en relation. C'est lorsqu'une personne en arrive là, dans la peur paralysante, qu'elle devrait, si elle le veut, consulter. Il ne faut pas qu'elle reste dans cette situation d'inaction parce que c'est pénible; une personne qui veut être aimée, mais qui a peur d'être amoureuse souffre beaucoup.

Vous aimerez aussi

Commentaires