L'impact des réseaux sociaux sur notre vie

Qu'ils soient sur invitation, réservés aux professionnels ou ouverts à tous, les réseaux sociaux et les blogues prennent de plus en plus de place dans notre vie. Avec des millions d'adeptes - Facebook en compterait plus de 800 millions -, ils s'imposent comme outils de communication et de changement. Bien sûr, les réseaux sociaux offrent des avantages à ceux qui s'y inscrivent, mais aussi quelques inconvénients. Nous en énumérons quelques-uns ici.

Les avantages

Des outils de communication

Les réseaux sociaux sont rapidement devenus un outil de promotion pour les entreprises commerciales et les fournisseurs de service. Ils sont aussi des vecteurs de changement, de mobilisation. C'est en communiquant via ces derniers que les acteurs du printemps arabe ont renversé trois gouvernements en 2011 (Tunisie, Égypte, Libye).

Des outils d'information

C'est également via les réseaux sociaux que les entreprises de presse et les organes de communication informent leurs membres (followers) des derniers développements dans l'actualité. Oubliez les bulletins spéciaux, les gazouillis (twits) rejoignent rapidement les adeptes de Twitter. Et leur diffusion est gratuite.

Des outils de rapprochement

Ces mêmes réseaux sociaux permettent de retrouver des relations perdues, d'anciens partenaires amoureux, des copains de classe jadis appréciés, voire des parents éloignés. Ils demeurent des outils efficaces pour obtenir des nouvelles de proches. Certains y ont même appris des naissances et des décès survenus dans leur propre famille.

Des outils de partage

De nombreux réseaux sociaux, YouTube, Facebook et Dailymotion, entre autres, permettent la diffusion d'images qui peuvent changer le monde ou entraîner des interventions dans certains points chauds du globe. Les petites vidéos des représailles face aux manifestants syriens et yéménites sont de beaux exemples de leur efficacité.

Des outils valorisants

Ces mêmes réseaux sociaux contribuent également, pour plusieurs, à renforcer leur ego. Ils y étalent leurs bons coups, leurs succès, y minimisent leurs échecs. Bref, les adeptes peuvent s'y montrer sous un jour avantageux, voire narcissique, en plus de bonifier le sentiment d'appartenance à un groupe défini.

Des outils relationnels

Chaque réseau social offre la possibilité de multiplier les relations, d'en développer de nouvelles, de fantasmer sur des individus qui acceptent nos demandes d'amitié. Certains y trouvent l'amour. D'autres y dénichent des amis lointains qui, un jour, pourraient les accueillir lors d'un voyage, pour peu que la relation soit développée.

Un remède à la solitude

Mal du siècle, la solitude mine le bien-être de nombreuses personnes. Or, les réseaux sociaux comblent une partie de ce vide relationnel et, parfois, freinent les pensées dépressives.

Les inconvénients

Mais s'ils apportent de nombreux avantages, les réseaux sociaux, comme Internet, sont capables du meilleur comme du pire.

L'intimidation

Sujet à la mode tant en Amérique du Nord que chez nos cousins français, l'intimidation trouve sa place dans les réseaux sociaux. Des personnes mal intentionnées s'en servent pour harceler des collègues, des confrères ou consoeurs de classe. Jeunes et moins jeunes rédigent des messages insultants ou haineux et s'en donnent à coeur joie, sans censure.

La vengeance

Pour certaines personnes, ces réseaux sont parfois utilisés comme outil de vengeance. Vous vous souviendrez sans doute de cet homme éconduit qui, pour se venger, a publié des photos intimes de son ex-petite amie, ou de cet adolescent qui a dévoilé la double vie d'une employée de commission scolaire qui, dans ses temps libres, évoluait dans des films réservés aux adultes.

La pédophilie

Les histoires d'horreur sont légion. De nombreux pédophiles utilisent les réseaux sociaux pour dénicher et séduire des fillettes et des adolescentes pour ensuite les agresser. Avons-nous besoin d'élaborer davantage?

La vie professionnelle

Pour de nombreux employeurs, ces réseaux sont une véritable mine de renseignements pour recruter ou congédier du personnel. Quelques photos d'une beuverie, des images osées ou intimes suffisent parfois à écarter un candidat. Dans la même veine, une réflexion désobligeante sur votre travail peut vous valoir une réprimande, ou un congédiement.

La vie privée

Informer vos « amis » de certaines facettes de votre vie privée peut entraîner des problèmes. Combien d'adeptes de Facebook ont été victimes de cambriolage après avoir annoncé, en grande pompe, un voyage dans les Caraïbes? Ou cette autre femme qui s'est vue retirer ses prestations d'assurance chômage après avoir publié des photos d'elle croquées lors d'un voyage dans le Sud.

La cybercriminalité

Les pirates informatiques sont passés maîtres dans le vol d'identité via les réseaux sociaux. Certains s'en servent pour avoir accès à vos renseignements personnels. D'autres pénètrent dans votre ordinateur pour voler des mots de passe et des numéros importants : assurance sociale, carte bancaire, cartes de crédit et plus encore.

Enfin, certaines personnes y consacrent tellement de temps dans une même journée qu'ils nuisent à leur vie professionnelle (vol de temps/travail livré en retard) et personnelle (relations affectives). Est-ce votre cas?

En conclusion 

Dans un monde de plus en plus individualiste, Twitter, Facebook, YouTube, Google Plus (sur invitation), Linked In ou les blogues, pour ne nommer que ceux-là, permettent de rapprocher les gens, les professionnels, de trouver des fournisseurs ou des clients... Mais certains se dévoilent tellement qu'ils se retrouvent presque nus sur la Toile. En y pensant bien, avez-vous vraiment besoin de 200, 500 ou de 5000 amis? Car l'amitié, c'est bien plus qu'un visage sur un ordinateur.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires