L'art de prendre un bain

Vous aimez prendre des bains? Bien sûr, vous pourriez vous détendre dans les nombreux spas proposés partout à travers la province, mais pourquoi ne pas profiter d'un bain thérapeutique, tout simplement chez vous?!

Les quelques conseils qui suivent devraient vous assurer un bain différent, mais tout aussi détendant...

Trois recommandations élémentaires

Tout d'abord, il est important de savoir que pour profiter à plein de toutes les propriétés d'un bain, il faut respecter ces trois règles :

  • Il ne faut jamais prendre de bain brûlant. Une trop haute température dérègle le système hormonal et est néfaste pour le système cardiaque.
  • Il faut éviter de verser de l'huile essentielle directement dans l'eau puisqu'elle ne se mélange pas au bain. Elle ne fait que tracer un cerne autour de la baignoire.
  • Il faut éviter d'y ajouter des mousses parfumées. Les mousses tuent l'effet potentiel des produits nourrissants pour le corps.

Ambiance et chaleur

Cela peut paraître évident de parler d'atmosphère, mais il est de première importance qu'il n'y ait pas de chandelles parfumées dans votre salle de bain. Elles pourraient annuler les propriétés des essences que vous y mettrez et les bienfaits qui y sont associés.

Chaleur de la pièce

Aussi, il est important que la pièce soit chauffée au moins à 23°C. Sortir du meilleur bain au monde les orteils raides et la mâchoire crispée annule les bienfaits recherchés.

Eau du bain

Quant à l'eau du bain, un 27°C apparaît une bonne température pour influencer le système lymphatique et tonifier les tissus. Vous constaterez qu'il y a une bonne marge jusqu'à 37°C, soit la température du corps. Pour autant, on devrait rechercher une chaleur suffisante et non une chaleur exagérée et dommageable.

Par exemple, le bain du matin demande un peu plus de chaleur, puisque le corps a besoin d'énergie. Le bain du soir, lui, demande à être tempéré pour permettre au corps de soulager les tendons, détendre les muscles et activer la circulation sans provoquer de palpitations ou assécher la peau.

Passé 37°C, c'est la zone rouge. Vous vous rappelez, quand le corps est à 37,8°C, on parle de fièvre. La fièvre signifie généralement que l'organisme se défend. Si vous atteignez ce niveau de température avec l'eau du bain, le corps déclenche ses mécanismes de défense. Cela peut-être utile, exceptionnellement, si vous couvez un mauvais rhume et que votre immersion ne dure seulement que quelques minutes.

Le dosage

Pour savoir combien d'huile essentielle, de lait de chèvre ou d'épices ajouter à votre bain, il faut tenir compte de votre poids et de la capacité en eau de votre bain. Par exemple :

Pour apaiser le système nerveux (dans un bain standard) :

  • Verser une tasse de lait en poudre et un quart de tasse de farine d'avoine dans une tasse d'un litre.
  • Ajouter 5 gouttes d'huile essentielle de néroli
  • Ajouter 5 gouttes de camomille noble
  • Ajouter une pincée de bicarbonate
  • Brasser le tout sous le robinet d'eau chaude qui coule dans le bain.

Si vous pesez plus de soixante kilos, augmentez la dose de 30 %. Si vous avez un bain sur pied, augmentez les proportions d'un autre 30 %. Enfin, si vous avez un bain de 300 litres, doublez la recette.

La durée

Quant à la durée du bain, vous pouvez compter entre dix et quinze minutes. Pourquoi? Au-delà de ça, votre corps n'accueillera plus les bienfaits de votre bain, mais cherchera au contraire à s'adapter à son environnement, car l'eau refroidissant, il dépensera l'énergie délicatement acquise.

Aussi, il faut le plus possible immerger le corps complètement pour atteindre l'apaisement recherché. S'il est à moitié trempé, le faible confort incitera à étirer la séance pour une inaccessible satisfaction.

Les produits

Pour notre bain, il faut utiliser les produits les plus naturels possible. Et surtout, sans parabènes ou phénoxyéthanol. Dès que le produit est composé de poudres, d'huiles végétales pures comme l'huile de jojoba, de corps gras comme le beurre de karité ou de produits qui exigent la préservation de sa fraîcheur, il est composé d'un agent de conservation pour limiter la prolifération microbienne. La plupart des gels et mousses de bain contiennent trop de substances chimiques qui pénètrent la peau et provoquent à la longue irritations et allergies. L'idéal est donc de composer soi-même ses préparations.

La préparation

Vous pouvez comparer les préliminaires d'un bain à la préparation d'un bon casse-croûte. D'ailleurs, ce sont des comportements qui vont de pair. Si je consomme des repas minute,  je risque aussi de prendre des bains dopants qui émoustillent, mais provoqueront des effets secondaires indésirables.

Ajoutez à vos bains des décoctions d'herbe et de racines, et ajoutez-y des sels de mer, du thé vert ou de l'argile. Vos restes de tisane pourraient aussi très bien faire l'affaire.

Comme en cuisine, des tonnes de livres de recettes peuvent vous inspirer, mais les ingrédients doivent être conformes à vos goûts. Vous pouvez donc ajouter à votre bain :

  • de l'huile de pépin de raisin
  • du lait d'amandes
  • du sel d'Epsom
  • de l'écorce de cannelier
  • du gingembre
  • des fleurs comestibles séchées
  • des boues minérales pour les actions anti-inflammatoires et leur efficacité contre la cellulite
  • et surtout, de l'argile qui désintoxique, absorbe les graisses et les impuretés de la peau.

Vous ne digérez pas le thym ou le romarin? Alors, n'en mettez pas dans votre bain. Aussi, notez que la menthe poivrée et l'estragon pourraient vous empêcher de dormir.

Bouquet garni et massage

Créez-vous de petits sachets de lin que vous pourrez remplir, par exemple, d'algues, d'herbes de Provence, de lait en poudre, de bicarbonate de soude, de farine d'avoine...

Après la première moitié de séance du bain, frictionnez-vous avec le sachet devenu spongieux. Pressions et rotations sont les meilleures façons de détendre les épaules, calmer un ventre tendu et soulager les jambes lourdes.

Attardez-vous sur les régions sensibles avec des effleurages. D'ailleurs, un doux pétrissage de votre corps vous permet d'évaluer les véritables zones tendues. Le massage intuitif augmente les effets du bain en éliminant les congestions. Vous pouvez réutiliser le sachet pour la douche du lendemain ou le recharger aux goûts du jour.

Les effets

Les effets des bains sont différents d'une personne à l'autre. Faites des essais en tentant d'ajouter à votre prochain bain des herbes et des épices que vous aimez bien, de l'argile, du lait ou de la boue. Notez ensuite ce que vous ressentez. Vous serez peut-être étonné des résultats!

Et demandez à votre conjoint qu'il vous réchauffe votre robe de chambre quelques minutes avant de sortir. L'effet du bain n'en sera que quintuplé... et le bonheur garanti!

Pierre Buron, Massothérapeute
MassageHeza.com

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires