L'impact de la méditation sur le cerveau

Intégrez-vous des moments de méditation à votre routine quotidienne? Depuis quelques années, de nombreuses études menées par des neurologues ont prouvé qu'en plus de nous aider à relaxer et relâcher les tensions, la méditation permet de changer littéralement la morphologie de notre cerveau et par extension, à avoir un impact réel sur le vieillissement, les maladies, etc.

La méditation, qu'est-ce que c'est exactement?

La méditation consiste à faire le vide total en soi et à se concentrer sur ce qui passe à l'intérieur de notre corps (respiration, fonctions vitales, etc.). Elle nous aide à faire abstraction du stress, à chasser de notre esprit les émotions, idées, tracas, etc., et à nous concentrer sur l'intérieur.

Évidemment, nous avons sans cesse des pensées et préoccupations en tête et il n'est donc pas toujours facile de les laisser de côté, mais la méditation peut être comparée à une sorte de gymnastique du cerveau. Comme pour les muscles de notre corps, ce n'est qu'à force de pratique régulière que l'on parvient à atteindre un état de relâchement, de sérénité et de relaxation totale.

Il existe plusieurs manières de méditer, qui sont décrites et expliquées dans de nombreux livres de spiritualité et de cheminement intérieur. Quelle que soit la méthode que vous préférez, les bienfaits de la pratique de la méditation sont rapides et réels... Le plus difficile est de commencer et de rester motivé!

Quelques trouvailles scientifiques récentes

En voulant comprendre ce qui se passe réellement lorsqu'on pratique la méditation, des scientifiques ont étudié le cerveau de plusieurs moines tibétains qui se sont prêtés à l'expérience. On a ainsi découvert chez eux des zones d'activité cérébrale en « mouvement » dans la région du cortex (le siège des émotions positives), ainsi qu'une production accrue d'ondes gamma.

Plusieurs neurologues se sont donc penchés sur l'impact de la méditation sur le cerveau et en ont déduit, à l'aide de recherches et d'analyses poussées, que le cerveau n'est pas une « masse » immuable comme on l'a longtemps pensé. Il change et se modèle en tenant compte de nos expériences, nos apprentissages et nos émotions.

Pour comprendre l'étendue de ces transformations, l'exemple le plus courant est celui de la personne aveugle : lorsque les fonctions visuelles sont inexistantes, il se crée un nouveau réseau de conduits qui permet de contrebalancer les lacunes en augmentant les fonctions auditives. De la même manière, il est possible, à force d'entrainement, de modifier notre cerveau à l'aide d'exercices de méditation, exactement comme on peut augmenter sa masse musculaire en allant au gym!

La méditation et ses bienfaits

Les personnes qui ont intégré la méditation à leur vie quotidienne remarquent rapidement une amélioration globale de leur humeur, ainsi qu'une baisse du stress. Ils affirment se sentir plus sereins, en paix avec eux-mêmes et les autres... mais il y a bien plus! Les recherches actuelles menées par les neurologues et d'autres spécialistes ont démontré plusieurs aspects très appréciables qui découlent de la méditation.

Par exemple :

- Un meilleur contrôle de la pression sanguine.

- Une amélioration de la concentration et de l'attention.

- Un ralentissement du vieillissement.

- Une baisse des symptômes chez les personnes souffrant de maladies gastro-intestinales (syndrome du colon irritable, maladie de Crohn, etc.).

- Une amélioration de la fonction cardiaque.

- Une amélioration des symptômes de certaines maladies cutanées (psoriasis, eczéma).

- Une manière efficace de soulager la douleur.

- Un renforcement du système immunitaire.

En conclusion : oui à la méditation!

La santé globale de chaque personne dépend de bien des facteurs. Les récentes découvertes scientifiques concernant les bienfaits de la méditation mettent en lumière ce que l'on soupçonnait depuis longtemps : le pouvoir de l'esprit sur le corps est impressionnant... Et nous aurions donc tort de ne pas en profiter! Méditer pour se sentir plus calme et détendu au quotidien était déjà bien, mais méditer pour, en plus, réduire les risques de maladie et augmenter notre condition générale est encore mieux!

Alors, en plus de vos entrainements cardiovasculaires et musculaires, pourquoi ne pas ajouter à votre routine quotidienne une dizaine de minutes de méditation?

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires