Entrevue Stéphane Richard pour la Journée sans maquillage

Stéphane Richard, animateur de l'émission Des idées de grandeur dans ma cour, nous parle de maquillage et donne son opinion concernant l'initiative de la Journée sans maquillage.

Canal Vie : Stéphane, comment trouvez-vous l'idée qu'on ait mis sur pied une journée sans maquillage pour les femmes du Québec?

Stéphane Richard

Je pense que ça se doit d'être fait et de continuer. J'aime les femmes naturelles. Je trouve que le maquillage doit être là pour donner un petit plus à une femme qui a une sortie, par exemple, mais ne doit pas devenir une béquille en tout temps. Quand ma femme sort, c'est l'fun qu'elle se maquille, c'est un petit plus, au même titre qu'un beau bijou. Le maquillage devient un accessoire, mais si elle se maquillait tout le temps, l'effet ne serait plus le même.

Canal Vie : Quel rôle croyez-vous que vous avez, les hommes, concernant le maquillage?

Stéphane Richard

Je dirais qu'on a un rôle à jouer dans ce sens qu'il y a beaucoup de femmes qui se maquillent pour être belles pour leur homme. Si le conjoint aime les femmes maquillées, la femme va faire un effort pour l'être plus souvent. À l'inverse, s'il l'aime naturelle, s'il lui dit qu'elle est belle sans maquillage, elle va peut-être risquer davantage le « sans maquillage ».

Canal Vie : Croyez-vous que les femmes soient dépendantes du maquillage?

Stéphane Richard

Quand je regarde ma blonde, je me dis que non. Et mes amies non plus ne sont pas très maquillage. Même dans la colonie artistique, les femmes sont pas mal naturelles. Par contre, j'avais une amie qui mettait son cadran le matin avant son mari pour être certaine qu'il ne la voit pas sans maquillage. Je trouvais ça triste. Ça prouve à quel point elle ressentait le besoin de cacher quelque chose et de plaire à tout prix.

Canal Vie : Est-ce que vous avez des filles à la maison? Comment vous allez prendre ça quand elles vont commencer à se maquiller?

Stéphane Richard

Oui, j'ai deux filles qui sont très princesses, très féminines. Elles aiment jouer à se maquiller, mais je pense qu'elles vont rester quand même très naturelles, tout comme leur mère qui se maquille peu. La mère a une forte influence sur les petites filles, c'est évident. Toutefois, j'avoue que le jour où elles vont commencer à se maquiller, mon coeur de père va saigner un peu.

Canal Vie : Quel impact croyez-vous qu'une journée comme celle-là, sans maquillage, changera pour elles?

Stéphane Richard

Je trouve ça important qu'on parle de ça à l'école, comme c'est le cas en ce moment à quelques endroits, parce que ça fait prendre conscience aux filles qu'elles ne sont pas obligées de se maquiller et qu'au final, les femmes sont plus belles sans maquillage.

Vous aimerez aussi

Commentaires