Entrevue Louise Labrecque pour la Journée sans maquillage

Nous avons demandé à Louise Labrecque, animatrice de l'émission mode-beauté Secret de style ce qu'elle pensait de la Journée sans maquillage, initiée par Canal Vie, qui sera présentée cette année le 6 juin.

Canal Vie : Louise, qu'est-ce que vous pensez que cette journée sans maquillage peut apporter à la femme?

Louise Labrecque

Je trouve qu'une journée comme celle-là est importante puisque dans notre routine, on oublie l'impact que peut avoir le maquillage dans nos vies. De nos jours, et de plus en plus, on est dans le « paraître ». Avec l'avènement des téléréalités, tout le monde rêve de devenir une star.  Le maquillage nous sert un peu de masque. Et quand on n'en porte pas, alors qu'on est habitué à en porter, on se sent nu.

Canal Vie : Est-ce que vous êtes une personne qui vous maquillez beaucoup?

Louise Labrecque

À priori, non, je me maquille relativement faiblement. Bien sûr, c'est différent depuis que je fais des chroniques beauté. Je reçois des produits gratuitement, que je dois tester et je suis devenue, avec le temps, en quelque sorte une maniaque des crèmes et des couleurs.

Canal Vie : Est-ce que vous iriez au travail sans maquillage?

Louise Labrecque

C'est certain que j'aurais de la difficulté, mais je le ferais, sans problème. Il faut prendre conscience de la prédominance du maquillage dans nos vies. Les hommes, on les trouve beaux sans maquillage, qu'ils soient fatigués ou non. Nous, les femmes, on doit être au meilleur de nous-mêmes en tout temps.

Canal Vie : Vous avez trois filles, que pensez-vous de leur habitude concernant le maquillage?

Louise Labrecque

Le maquillage est à leur portée et je pense qu'en tant que mère, il faut leur faire comprendre l'importance de se maquiller, sans toutefois qu'elles en abusent. Mes filles font comme moi : elles se maquillent légèrement. Elles m'imitent, en quelque sorte. Je pense, et c'est ce que j'essaie de leur inculquer, qu'on doit se servir du maquillage pour se fait un teint santé au quotidien, l'utiliser de façon intelligente, sans trop. Bien sûr, quand on sort, on peut faire exception et se maquiller davantage, mais tous les jours, à mon avis, le maquillage devrait être utilisé pour rehausser notre teint.

Canal Vie : Croyez-vous que dans la société actuelle, les femmes sont dépendantes au maquillage?

Louise Labrecque

Oh oui, certainement. Une femme qui met du fond de teint tous les jours, par exemple, va se sentir nue la journée où elle n'en aura pas. Elle va en avoir besoin au quotidien. C'est une forme de dépendance. Même chose avec le mascara ou le gloss.

Canal Vie : Et le 6 juin prochain, croyez-vous que vous serez capable d'aller au travail sans maquillage?

Louise Labrecque

Oui! Je l'inscris tout de suite à l'agenda et ce jour-là, je vais inciter mes trois filles de 14, 19 et 24 ans à faire pareil : une journée sans maquillage!

Vous aimerez aussi

Commentaires