Dépression chez la femme : causes et prévention

Mme Bergeron souffre de dépression. Pour aider les femmes qui, comme elle, sont atteintes de cette maladie, et dans le but de donner aux gens qui les accompagnent une piste pour les aider, elle a écrit ce texte que nous désirons publier.

Ma dépression, mon témoignage

Vous croyez que j'ai tout pour moi, tout ce qu'il faut pour être heureuse : un travail que j'aime, un amoureux qui prend soin de moi, qui m'aime et m'appuie, des activités qui me procurent énormément de plaisir et une famille très présente. J'arbore aussi un sourire à toute épreuve qui cache malheureusement les symptômes d'une maladie grave : la dépression.

« La dépression caractérise essentiellement un état de perte de motivation ou d'élan vital chez un individu, associé ou non à différents symptômes. Les symptômes les plus caractéristiques sont une perte d'espoir, d'envie, d'estime de soi. D'autres signes peuvent survenir, tels que l'anxiété ou l'angoisse, la fatigue, la tristesse, des pensées négatives, des idées noires, des intentions suicidaires ou d'autres modifications de l'humeur. »

J'ai longtemps perçu la fatigue extrême et le manque d'énergie comme une faiblesse. J'avais honte de me sentir aussi vidée, sans goût pour les activités que j'aimais faire avant. J'étais déçue aussi; je me rappelais le plaisir que j'avais à faire certaines choses, à voir des amis, mais je me sentais incapable de les faire à nouveau. C'est à ce moment que j'ai commencé à m'isoler chez moi alors que j'avais un besoin énorme de soutien.

Les proches des femmes atteintes de dépression ne savent souvent pas comment réagir face à la maladie. Vous-même, avez-vous comment vous pouvez aider quelqu'un qui lutte contre une dépression?

Voici de petits conseils qui, personnellement, m'aident à me sentir mieux à travers la maladie.

Comment aider une femme atteinte de dépression

Invitez-la à faire des activités relaxantes et énergisantes

Se motiver seule pour faire une activité, alors que la dépression prend souvent toute la place, peut parfois demander énormément d'énergie. Pourquoi ne pas prévoir de petits moments relaxants comme lui faire une manucure, écouter un film, aller au cinéma, patiner ou marcher un peu. Ma soeur m'a emmenée magasiner avec elle un jour. Ça m'a fait du bien de sortir de chez moi en bonne compagnie!

Pour créer de l'énergie, il faut bouger un minimum, mais si on exagère, on peut exacerber nos symptômes. Rappelez-vous qu'il vaut mieux faire une activité de courte durée (1 h à 1 h 30) chaque jour plutôt qu'une journée trop remplie qui pourrait empirer l'état d'une femme en dépression.

Évitez les activités qui demandent de la concentration

La dépression touche particulièrement les domaines intellectuels ou qui demandent de la concentration. Les jeux de société comme le Scrabble ou les jeux de cartes peuvent vite devenir difficiles. Cette difficulté est d'autant plus importante puisqu'elle nous fait sentir moins bon qu'à l'habitude, ce qui peut miner encore plus notre estime de soi déjà touchée. Il est capital de faire des activités stimulantes qui nous font plaisir et renforcent notre moral.

Allez la visiter chez elle

Être fatigué implique qu'on a besoin de repos et que la moindre sortie peut devenir très vite épuisante. Ça me fait du bien lorsque ma mère vient passer du temps avec moi dans mon appartement. Je suis toujours dans mes affaires, et si je suis trop fatiguée, je me garde le droit d'aller me coucher un peu.

Encore une fois, si vous visitez une amie dépressive, prévoyez une visite de courte durée (1 h-1 h 30) pour ne pas aller au-delà de ses limites. Pourquoi ne pas lui cuisiner un petit repas chez elle? Faire la cuisine demande beaucoup d'énergie et de créativité; une petite pause à travers la dépression, ça fait toujours du bien.

Aidez-la à faire de petites tâches ménagères

Lorsqu'on vit une dépression, de petites tâches comme ranger un peu son appartement, faire la vaisselle, le lavage ou même faire son lit nous donnent l'impression de devoir escalader des montagnes. Un jour, ma mère est venue m'aider à ranger les millions de vêtements qui tapissaient le sol de ma chambre (finalement, il y en avait beaucoup moins que ça, selon elle).

Ce cadeau qu'elle m'a fait m'a beaucoup aidé à me sentir mieux, puisque j'ai cessé de me reprocher intérieurement mon inaction face à ce problème. Il est maintenant beaucoup plus facile pour moi de maintenir l'ordre qu'elle a instauré dans mon appartement, et ce, malgré ma dépression.

Respectez sa dépression

La durée d'une dépression varie d'une personne à l'autre. Il est important de respecter son rythme et ses étapes. Des moments de solitude peuvent aussi être nécessaires à notre reconstruction, à l'apprentissage de notre corps, de nos limites et de nos pensées. Ce sont des moments difficiles, mais malheureusement obligatoires pour passer à travers ces difficultés.

Soyez présents, prêts à soutenir la personne dépressive, mais évitez de l'étouffer de conseils. Certaines situations ou activités faciles pour vous peuvent être complètement insensées pour une femme souffrant de dépression.
Si vous souffrez de dépression, des professionnels de la santé comme des psychologues peuvent vous aider de façon très efficace, puisqu'ils connaissent souvent des techniques pour vous aider à vous aider vous-même... Puisque la véritable guérison ne peut venir que de vous.

Rappelez-vous que la dépression peut mener à des idées suicidaires. Si vous soupçonnez qu'une personne de votre entourage pourrait vouloir s'enlever la vie, téléphonez rapidement au Centre de prévention du suicide (1-866-277-3553) ou à SOS suicide jeunesse (1-800-595-5580) pour obtenir les meilleurs conseils dans votre situation.


Élyse Bergeron

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires