Comment éliminer le stress de sa vie?

Nous sommes six milliards sur terre qui tentons de trouver le bonheur, une certaine sérénité, un havre de paix. Il est prouvé que la verdure adoucit les yeux, que la douceur des sons et des odeurs provenant de la nature relaxe le cerveau et favorise la détente. Notre santé est effectivement améliorée lorsqu'on est en contact avec un environnement naturel et les symptômes de la dépression, conséquence d'une surcharge de stress, sont diminués.

La nature

Ainsi, les plantes, les arbres, les cours d'eau, les animaux et l'air frais ont un effet positif sur notre cerveau, sur nos sens, bref, sur notre corps tout entier. Aujourd'hui, cependant, nous sommes de moins en moins en symbiose avec la nature. En effet, les villes ne cessant de grossir, les infrastructures de béton empiètent de plus en plus sur nos campagnes, sur la verdure.

Pourtant, on dit que les gens vivant à la campagne ont une espérance de vie plus élevée que les citadins. Peut-être, en effet, que leur environnement est moins propice au stress, élément déclencheur principal de ce « mal du siècle ». Que faire, donc, lorsque l'on habite ces villes surpeuplées, lorsque la verdure se fait rare et que l'on désire apaiser cet inconfort qui nous habite? Voici quelques conseils.

Informatique et médias sociaux 

Nous passons beaucoup plus de temps au travail qu'auparavant, devant nos ordinateurs ou la télévision, entre quatre murs de béton, dans des bâtiments en acier, exposés à une lumière artificielle et respirant l'air recyclé des climatiseurs.

L'avènement des ordinateurs a favorisé notre rapidité d'exécution et notre société de plus en plus performante a multiplié nos sources de stress. Ainsi, nous nous trouvons stressés tant sur le les plans physiques qu'émotionnels ou mentaux. Toutefois, il existe des moyens permettant de contrer ce fléau qui, lorsqu'il n'est pas désamorcé, engendre des conséquences désastreuses, à long terme, sur notre santé. Il ne s'agit pas ici d'éliminer complètement ce stress de notre vie, mais bien de se donner les moyens de le gérer sainement!

Le bruit

Un des premiers facteurs de stress de notre société moderne est, sans équivoque, le bruit. On remarque facilement que le silence est rare. Effectivement, notre environnement sonore comporte une multitude de bruits, parfois très agressants, qui passent malheureusement souvent inaperçu, du fait que nous y sommes habitués.

Il en est de même de la musique, omniprésente dans tous les magasins, sur toutes les chaînes de télévision ou de radio, dans toutes les salles d'attente. De plus, elle est jouée ou diffusée très fortement lors des concerts, au cinéma, dans les restaurants ou les boutiques. Nous n'avons plus le réflexe de faire une balade en silence; nous nous branchons automatiquement sur notre « iPod » dès que l'occasion se présente. Il est important de savoir que notre faculté auditive s'en trouve affectée!

Beaucoup trop de gens ont peur du silence et c'est cependant avec ce dernier que l'on réussit à trouver le calme et une certaine forme de paix intérieure.

Trucs

De petits gestes quotidiens simples, tels que débrancher le téléphone, baisser le son de la télévision, éteindre la radio lorsqu'on est en voiture ou, simplement, parler moins fort, peuvent faire une énorme différence dans notre niveau de stress. Le cellulaire représente, à lui seul, une entité extrêmement stressante.

Effectivement, en plus de permettre à tous de nous rejoindre à toute heure du jour ou de la nuit, ses multiples fonctions souvent bruyantes, ainsi que le fait même de converser ou d'entendre nos voisins le faire, contribuent sournoisement à la pollution sonore. Encore une fois, l'éteindre simplement plus souvent aidera grandement à profiter pleinement de la tranquillité du moment!

Les personnes qui nous drainent

Voilà un sujet délicat. Certaines personnes, bien qu'elles soient remplies de bonnes intentions, ont tendance à nous accaparer beaucoup de temps, d'attention et d'énergie. Ces personnalités « drainantes » ne réalisent souvent pas qu'elles agissent de la sorte. Ce n'est donc pas faire preuve de compassion que de les juger, mais il n'est, par contre, pas nécessaire de les subir.

Ainsi, se tenir loin de ces gens serait la meilleure des solutions, mais il est parfois difficile de le faire, surtout lorsque l'on travaille dans le même environnement qu'eux.

  • Il faut se donner les moyens de gérer cette source de stress, par des exercices de respiration, par exemple.
  • Ne laissez pas vos pensées courir, concentrez-vous sur ce que vous faites dans le moment présent... Une technique très aidante lorsqu'on se sent accablé par le comportement des personnes qui nous entourent.
  • Sans vouloir les excuser, essayez de changer vos pensées : au lieu de ruminer tous les défauts que vous trouvez à ces personnes qui vous drainent, tentez de voir le bon côté de leur personnalité. Ils en ont sûrement!

Un environnement surchargé

Un décor épuré tranquillise l'esprit et favorise le bien-être et le sommeil. À l'inverse, un environnement surchargé embrouille les idées et alimente le stress. Nous sommes malheureusement matérialistes, influencés par les publicités encourageant la consommation.

Nous nous procurons une quantité importante d'objets de toute sorte dont l'utilité est discutable. Peut-être comblons-nous un manque ou répondons-nous à une compulsion? Le fait est que nous accumulons beaucoup trop d'objets. Or, pendant que nos biens matériels se multiplient, notre demeure, quant à elle, ne s'agrandit pas! On se retrouve donc envahit par toutes sortes de « bébelles » dont on ne sait que faire, et qu'il devient difficile de ranger. On conserve ces biens par réflexe ou par peur d'avoir « besoin » de s'en servir un jour.

Un grand ménage s'impose! On fait le tri entre ce que l'on utilise vraiment et ce qui pourrait servir à d'autres, et on donne! Il s'agit de désengorger nos armoires, nos tiroirs, nos garde-robes, et ce, dans chacune des pièces de la maison. L'effet est instantané; on a l'impression, enfin, de respirer, de se sentir plus léger... et moins stressé!

Température et éclairage

Il faut être sensible, de plus, à la température et à l'éclairage de notre environnement. Sans s'en rendre compte, on vit parfois avec des facteurs irritants, comme une pièce trop chaude ou dans laquelle l'éclairage est inadéquat. Encore une fois, notre corps devra utiliser son énergie afin de contrer ces agents agressants. Par exemple, un endroit où la température est trop élevée est nuisible pour notre respiration, tout comme un éclairage trop tamisé fera forcer nos yeux. Ce sont cependant des détails faciles à corriger et qui feront toute la différence!

Solutions

Penser Feng Shui

Le Feng Shui est une discipline chinoise ancestrale qui vise à rétablir l'harmonie entre les êtres humains et les forces de la nature. Elle étudie les formes des éléments du paysage, leur emplacement et leur direction puisque, selon cette pensée, ces derniers agissent directement sur notre énergie vitale.

Ainsi, en empruntant quelques notions à cette philosophie taoïste, nous améliorerons notre harmonie intérieure en disposant judicieusement chaque objet et chaque meuble de notre environnement là où ils seront susceptibles d'améliorer notre qualité de vie!

Mode de vie sain

On ne le dira jamais assez, un mode de vie sain est la solution à bien des problèmes, qu'ils soient physiques ou mentaux. Bien manger, bien dormir, faire du sport et surtout, ralentir notre train de vie sont des gestes qui contribuent grandement à notre santé générale puisqu'ils nous aident à diminuer notre niveau de stress. De plus, rien ne vaut l'intégration de la méditation à notre vie quotidienne.

Alors qu'on a l'habitude de courir, d'entreprendre, de se fixer des objectifs, la méditation propose le contraire : s'arrêter. Il faut se donner le droit de tout déposer, de se reposer et de respirer. Ainsi, en nous connectant avec notre souffle, nous nous conscientisons à la vie qui nous habite et dont il faut prendre soin.

Lorsqu'on vit une situation stressante ou que notre environnement est hostile, trois grandes respirations lentes et profondes nous permettront de nous calmer, de dédramatiser, et surtout, de trouver des solutions!

Catherine Darlington, rédactrice Canal Vie 

Vous aimerez aussi

Commentaires