55 irritants qui vous tapent sur les nerfs

La vie quotidienne est parsemée de petites nuisances qui réussissent, parfois ou souvent, à vous gâcher l'existence, ne serait-ce que quelques minutes. Il n’est pas question, ici, d'événements tragiques comme la perte d'un être cher, l'annonce d'une maladie sérieuse ou les accidents graves. Non. Il s'agit plutôt de petits irritants mineurs qui viennent déranger votre quiétude et vous mettre de mauvaise humeur. En voici une liste que vous pouvez vous amuser à compléter pour votre propre divertissement.

Les vêtements

1 - Les étiquettes intérieures qui égratignent la peau (et celles, encore pire, qui sont cousues à même le tissu avec du fil métallique, qu’on doit arracher ou découdre).

2 - Les vêtements qui glissent des cintres pour se retrouver au sol.

3 - La bretelle de soutien-gorge qui descend sur l'épaule à cause du frottement d'un manteau.

4 - Les bas qui descendent jusqu’au talon de la botte.

5 - Le gant de laine qui reste pris chaque fois dans l’attache de velcro de la poche du manteau d’hiver.

6 - La petite culotte trop serrée qui entre dans la raie des fesses.

7 - Le bas nylon tout neuf auquel on fait une maille dès la première utilisation.

Les transports en commun et les lieux publics

8 - La personne assise devant vous qui vous fixe de la tête aux pieds, tout le long de votre trajet.

9 - Les gens qui prennent la voie de gauche des escaliers mécaniques du métro, et qui cessent de monter à pied, bloquant ainsi l’accès aux gens qui voudraient monter plus rapidement.

10 - Les gens qui ne retirent pas leur sac à dos dans l’autobus et qui vous frappent avec ce dernier alors que tout le monde est tassé comme des sardines.

11 - Ceux qui ronflent très fort dans les transports en commun, la bouche ouverte.

12 - Ceux qui sont si pressés qu’ils ne nous laissent pas sortir avant de se précipiter à l’intérieur des wagons du métro.

13 - Les gens dans le train qui parlent sur leur téléphone cellulaire aussi fort que s’ils étaient dans leur salon.

14 - Dans le transport en commun, quand on a les fesses de l’un sous les yeux et les aisselles d’un autre sous le nez.

15 - Quand une personne marche très tranquillement dans les corridors du métro ou sur la rue et vous empêche d’avancer à votre rythme parce qu’elle texte en marchant.

16 - À l’épicerie, quand deux personnes bavardent et bloquent l’allée avec leurs paniers.

17 - La personne qui décide de mettre son livret de banque à jour à l’unique guichet pour lequel vous attendez. Évidemment, ça fait plusieurs mois qu’elle n’a pas fait sa mise à jour…

18 - Les personnes dont le téléphone intelligent fait un « bip » chaque fois qu’un courriel y entre, évidemment, toutes les deux secondes…

19 - Les poussettes surdimensionnées dans le bus qui prennent la place de 5 personnes.

20 - Les consommateurs qui font du bruit avec leur sac de croustilles ou de bonbons au cinéma.

Téléphone et ordinateur

21 - Ces messages téléphoniques automatiques qui vous dérangent chez vous pour vous réciter un message en anglais vous annonçant que vous avez gagné une croisière ou que votre ordinateur est infecté.

22 - Un réseau Internet vraiment trop lent.

23 - Des publicités intempestives qui apparaissent subitement quand vous faites une recherche importante sur Internet.

24 - Des personnes qui vous appellent pour vous dire qu’elles vous ont envoyé un message pas si urgent et qui en profitent pour vous en dévoiler le contenu.

25 - Les sites web français avec leurs fenêtres publicitaires de casinos en ligne ou de sites pornographiques.

Télévision et radio

26 - Une chanson qu'on aime à la radio, une fois, deux fois, sept cents fois, et qu’à force, on finit par détester!

27 - Le niveau sonore des pauses publicitaires qui augmente quand on écoute une émission, à la télé ou sur le web, alors qu’on n’a rien demandé!

28 - Les critiques de cinéma un peu trop heureux de nous raconter le film qu’on s’apprête à voir… nous révélant même la fin.

29 - Les mille et une commandes à distance régissant les appareils électroniques, qu’il faut comprendre et qui ne fonctionnent jamais comme il faut quand on en a besoin.

Les habitudes

30 - Les gens qui trainent les pieds quand ils marchent.

31 - Ceux qui mangent la bouche ouverte ou qui sapent sans vergogne.

32 - Ceux qui parlent fort comme s’ils étaient les seuls à exister.

33 - Ceux qui toussent et bâillent à deux pouces de votre visage.

34 - Les gens qui prennent tout leur temps alors qu’ils sont en retard et risquent, par leur « je-m’en-foutisme » de vous mettre également en retard.

35 - Quelqu'un qui interrompt tout le temps tout le monde.

Le voisinage

36 - Le festival des tondeuses le dimanche matin quand on veut dormir ou le soir quand on s’apprête à manger dehors en paix.

37 - Le voisin qui décide de mettre sa musique très fort pour que tout le voisinage apprécie ses goûts musicaux.

38 - Le bruit des scies circulaires qui s’élève dehors juste au moment où l’on s’apprête à faire une sieste.

Au volant       

39 - Ceux qui clignotent à droite et qui tournent à gauche, ou qui décident finalement de ne pas tourner du tout. Ou encore, ceux qui ne mettent pas leur clignotant et qui tournent à la dernière minute.

40- Un conducteur, juste devant, qui prend tout son temps pour passer le feu qui, malheureusement, change au rouge immédiatement après son passage.

41- Ces conducteurs qui parlent au téléphone ou se maquillent en conduisant et qui sont un danger public.

Et le reste

42- Le bout du ruban gommé avec lequel on s'arrache les ongles tellement il est collé.

43 - Les minuscules touches de téléphones non compatibles avec la grosseur réelle de vos doigts.

44 - La pellicule plastique qu'on ne réussit pas à dérouler et qui, une fois mise en place sur le contenant voulu, ne colle pas.

45 - Les attaches de ruban gommé et les sacs pour les fruits et légumes, à l’épicerie, qu'on ne peut ouvrir tellement ils sont scellés.

46 - Les emballages d'appareils électroniques et de jouets impossibles à ouvrir, à moins d'utiliser une scie.

47 - Le vent qui se lève alors qu’on essaie d’avancer en vélo.

48 - Se cogner le petit orteil sur un bord de table ou de chaise.

49 - Au restaurant, une serveuse qui tarde à venir prendre la commande et qui refuse de vous regarder par crainte que vous lui fassiez signe.

50 - Vouloir prendre un biscuit dans le garde-manger… et trouver la boîte vide.

51 - Se battre pour ouvrir le bec verseur de la pinte de lait de carton.

52 - Tenter d’ouvrir un sac de céréales trop collé et qui, lorsqu’il cède, se déchire jusqu’en son milieu.

53 - Voir une pièce de la maison que l’on a frottée de fond en comble être salie de nouveau par nos enfants en un impressionnant 15 minutes.

54 - Avoir le hoquet.

55 - Les gens qui crachent en public (et qui renâclent avant).

Prenez votre mal en patience, demeurez zen et respirez par le nez. Mais surtout, riez et souriez, car il y a de bien pires malheurs dans la vie que ces petits moments, irritants, certes, mais tellement anodins quand on y pense.

Jacinthe Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires