10 trucs pour survivre aux partys de famille

Vos partys de famille vous rendent nerveux ou grincheux? Vous les redoutez? Fini ce temps où vous les subissiez sans penser à vous. Voici 10 trucs pour survivre aux partys de famille durant les Fêtes.

S’occuper… de quoi?

De ce que vous voulez! Devenez le DJ de la soirée. Occupez-vous des enfants sur place et devenez un véritable G.O. Faites la vaisselle. Bref, tenez-vous occupé pour ne pas voir le temps passer et pour éviter de vous morfondre dans votre coin.

Direction : la cuisine

Et si vous preniez les commandes de la cuisine pour vous empêcher de rester au centre de conversations qui vous embêtent? Proposez votre aide pour préparer les plats, couper des légumes, servir les assiettes et même laver les chaudrons.

Savoir choisir les conversations!

Il ne faut pas parler politique avec oncle Robert sinon les esprits s’échauffent? Eh bien, ne lui en parlez pas et si vous êtes pris dans une discussion qui aborde trop les questions politiques, fuyez… Trouvez d’autres partenaires de conversation!

Répliquer… dans sa tête

Parfois, il serait tellement facile de répliquer une méchanceté à notre cousine qui nous tape sur les nerfs, mais il est plus profitable de dire notre remarque silencieusement dans notre tête.

Répliquer… diplomatiquement

D’autres fois, il ne faut pas accepter de se laisser piler sur les pieds et savoir trouver des répliques diplomatiques, mais qui mettent quand même une limite à ce qu’on peut supporter.

Coller les «ricaneux»

Dans un party, il y a toujours des bons vivants qui savent ne pas s’en faire avec la vie et qui sont capables d’animer positivement la soirée. C’est avec eux que vous devez vous tenir et non avec ceux qui passent leur temps à critiquer, chialer ou médire dans leur coin.

Ne pas trop boire…

L’alcool délie la langue et pourrait nous faire dire des choses qu’on ne voulait pas dire. Et en plein party familial, ce n’est pas le temps! Oh non!

Pas le moment de régler ses comptes

Votre sœur vous a fait un coup bas? Peut-être, mais ce n’est pas durant votre party que vous devez régler votre différend. Il y a trop d’émotions et de tensions dans l’air dans les partys. En plus, vous n’êtes pas en terrain neutre pour discuter et risquer plutôt d’être le centre de l’attention.

Changer les traditions

Vos partys vous épuisent notamment parce qu’ils commencent trop tard ou trop tôt, parce que vous devez attendre minuit pour donner les cadeaux (et 3h du matin, pour partir!) ou parce que votre famille habite loin? Il est temps de changer les traditions, peut-être… Ainsi, vous aurez des partys qui vous ressemblent davantage et vous vous y amuserez plus.

Dire non

Tout simplement. Refuser. Qui a dit que vous devez accepter toutes les invitations à tous les partys? Sachez dire non sans vous sentir coupable. Dites que cette année, vous avez décidé de réduire le nombre de partys pour passer les Fêtes avec votre petit cocon familial.
 

Nadine Descheneaux, rédactrice

Vous aimerez aussi

Commentaires