Mettre le Québec au menu cet été

Auteur
Julie Aubé

Manger local durant la saison froide pose parfois un défi. Au contraire, il existe de nombreuses façons de profiter de l'abondance durant l'été. À l'aube des vacances estivales et à la veille de la Fête nationale, il n'y a pas meilleur moment pour partager des idées variées pour mettre le Québec au menu cet été!

Suivez les récoltes

Certains fruits et légumes du Québec sont disponibles à l'année (pommes de terre, carottes, betteraves, pommes, courges, etc.). Mais l'été, c'est réellement l'abondance! Le moment par excellence de profiter des petits fruits (fraises, framboises, bleuets, mûres...), laitues, tomates, pois, maïs, aubergines, melons et autres délices des champs de chez nous.

Si certains fruits et légumes du Québec sont disponibles pendant plusieurs mois, d'autres le sont pour une durée plus courte. D'où l'importance de s'informer sur leurs périodes de disponibilité pour être en mesure de profiter des asperges et de la rhubarbe en juin, des framboises et des bleuets dès juillet, des gourganes et des cantaloups en août et ainsi de suite.

Pour ne rien manquer, consultez ce calendrier des disponibilités des fruits et légumes d'ici.

Allez au marché

Une autre façon de mettre en vedette les produits de saison du Québec est de visiter les marchés publics de sa région. En s'approvisionnant au marché auprès de petits producteurs régionaux, on réduit le nombre d'intermédiaires entre la terre et la table, on mange des aliments frais, qui ont parcouru moins de kilomètres, sans compter qu'on encourage la vitalité de sa région.

Apprenez à connaître vos producteurs en discutant avec eux; une façon sympathique et chaleureuse de s'informer sur la culture des produits, ainsi que sur les diverses façons de les apprêter et de les conserver. L'ambiance inégalable des marchés publics transforme le moment des courses en véritable activité.

Recherchez les logos

En pleine saison d'abondance, il n'y a plus d'excuse pour mettre dans son panier des brocolis des États-Unis, des fraises de Californie ou des pommes de Washington. Lorsqu'on fait des achats au supermarché, on porte attention à l'affichage et à l'étiquetage afin de s'assurer de choisir des produits frais du Québec. Pour ce faire, les logos ou les autocollants « Aliments du Québec » sont de bons guides. En cas de doute, on peut également s'informer auprès du personnel en magasin.

Cultivez vos légumes et fines herbes

Qu'on ait un grand terrain ou un tout petit balcon, on peut aussi regarder pousser ses propres récoltes à la maison. Difficile de faire plus local! Lorsqu'on a de l'espace pour faire un potager, on a l'embarras du choix : pourquoi ne pas faire pousser des tomates, des carottes, des radis, des concombres, des poivrons, des aubergines, et beaucoup plus encore!
Sur les balcons, on peut avoir une grande variété de fines herbes fraîches (persil, romarin, thym, coriandre, ciboulette, origan...), des petits piments forts, des tomates cerise et même des fleurs comestibles (soucis, violettes, capucines...). Informez-vous auprès d'un spécialiste pour vous assurer de choisir des espèces qui sont adaptées à votre sol et à votre ensoleillement.

Courez les festivals

Durant l'été au Québec, un festival n'attend pas l'autre. Et il semble qu'on nous y attire souvent par le ventre vu la multiplication des festivals aux thématiques gourmandes, ou ayant un volet gourmand à leur programmation. Informez-vous sur les activités et festivités qui se dérouleront dans votre région... où dans les régions que vous avez envie de visiter cet été. Une délicieuse façon de découvrir les produits du terroir!

Découvrez l'agrotourisme

Faire du tourisme à travers nos villes et régions québécoises en mettant des activités gourmandes au programme, c'est savoureusement éducatif. Une autre belle idée pour mettre le Québec au menu, de différentes façons :

Visitez des producteurs

Mettez à votre programme de vacances des visites de fermes, de fromageries, de mielleries, de chocolateries, de meuneries, de cidreries et plus encore. Ces visites aux producteurs d'ici, populaires auprès de toute la famille, permettent d'en apprendre plus sur la façon dont sont fabriqués les produits qui se retrouvent à nos menus. C'est aussi une occasion de goûter, et de s'approvisionner en délicieuses trouvailles, qui nous rappelleront les paysages de vacances une fois de retour à la maison.

Autocueillette

Une autre activité familiale gourmande des plus agréables (surtout par beau temps!) c'est de partir remplir soi-même son panier de fraises, de framboises, de bleuets ou de pommes dans les champs et les vergers. Il y a même des maraîchers chez qui on peut faire l'autocueillette d'encore plus de variétés de fruits et légumes (tomates, aubergines, citrouilles, poivrons...).

Parcourez les circuits gourmands

Certains circuits ont été organisés spécialement pour les touristes gourmands. Informez-vous, il y a en plus qu'on le pense :

  • Route des vins des Cantons-de-l'Est
  • Circuit du paysan en Montérégie
  • Chemin du terroir dans les Laurentides
  • Route gourmande de Gaspésie
  • Route des saveurs de Charlevoix
  • etc.

Vous aimerez aussi

Commentaires