10 erreurs à éviter avec la mijoteuse

Les plats préparés à la mijoteuse font indéniablement l'unanimité autour de la table. Cette nouvelle amie est réconfortante, pratique et s'adapte très bien à notre rythme de vie, alliant travail et maison. On dit d'elle qu'elle est magique, mais son utilisation n'est pas si simple. Pour obtenir le succès maximal d'un bon plat mijoté, certaines règles doivent être considérées.

1. Les coupes de viande

Pour vouloir bien faire et charmer nos convives, nous opterons pour des coupes de viande haut de gamme. Or, ce n'est pas la meilleure des idées. D'abord, ces parties sont chères. Puisque les plats mijotés sont normalement réservés à plusieurs personnes, notre budget s'en ressentira. Ensuite, les coupes de viande plus coriaces sont bien meilleures pour ce genre de cuisson. Nous conseillons les palettes de bœuf ou de veau pour leur saveur. Les joues de bœuf bien gélatineuses conféreront à notre bouillon une riche consistance. Avec les pieds et l'épaule de porc, nous pourrons savourer une succulente viande effilochée à offrir en burger, par exemple.    

2. Les légumes

Une viande qui fond délicieusement dans la bouche et qui se coupe à la fourchette, c'est alléchant. Mais qu'advient-il de nos légumes? La cuisson « al dente » tant recommandée depuis des années vient de disparaître si nous suivons à la lettre certaines recettes à la mijoteuse. Les pommes de terre, les carottes, les navets peuvent être ajoutés 45 minutes avant la fin de la cuisson lente. Ces légumes, préparés la veille, seront prêts à cuire dès l'arrivée à la maison. Quant aux légumes verts plus fragiles, 15 minutes de cuisson suffiront.  

3. Le temps de cuisson

Le temps de cuisson peut varier d'une recette à l'autre et les degrés de chaleur dépendent du type d'appareil. Il est conseillé de vérifier le mijoté après le temps minimum indiqué. Un plat trop cuit n'est ni attrayant ni savoureux. Après une certaine période d'utilisation de l'appareil ainsi que lors de la réalisation de nos recettes favorites, on sera plus en mesure d'évaluer leur temps de cuisson.

4. Les saveurs

Il est préférable d'ajouter les aromates et les herbes fraîches en toute fin de cuisson, car dans une mijoteuse les parfums s'atténuent considérablement.

5. Le rôtissage

Afin d'obtenir une sauce riche et savoureuse, il est conseillé de faire rôtir les viandes avant de les mettre à la mijoteuse. Cette étape peut se réaliser dans une cocotte de fonte émaillée en ajoutant des oignons et de l'ail pour bien les caraméliser. Déglacer le fond de la cocotte avec un liquide de notre choix donnera à la sauce un goût beaucoup plus intense et lui conférera une couleur plus appétissante. 

6. Les liquides

L'erreur souvent commise est l'ajout de trop de liquide. Nous sommes habitués à la cuisson traditionnelle qui demande une quantité de bouillon plus importante que la mijoteuse en requiert. Il faut diminuer d'au moins 50 % la quantité, car le liquide ne s'évapore pas, comme il le ferait dans une cocotte placée au four.

7. Les pâtes et le riz

Nous appliquerons le même principe de dernière minute. Les pâtes et le riz devraient être ajoutés en fin de cuisson (30 minutes), pour éviter que ceux-ci deviennent gluants et forment une bouillie non souhaitable.

8. Les poissons

Les poissons se prêtent mal à la cuisson en mijoteuse. Leur chair délicate ne supporte pas une longue cuisson.

9. Les volailles

Les volailles ont également tendance à trop cuire en mijoteuse. Il est conseillé d'utiliser les cuisses et d'en garder la peau. Si nous optons pour des poitrines, il faudra alors surveiller le temps de cuisson en le réglant à basse température, pas plus de 4 heures.

10. Le mélange des aliments

En définitive, les erreurs les plus fréquentes sont la surcuisson des aliments et le mélange d'ingrédients qui demandent des étapes différentes de cuisson. Il faut oser enfreindre la règle et soulever le couvercle de temps à autre! Si nous sommes absents pour la journée, il est préférable de ne faire cuire que la viande et d'ajouter les accompagnements désirés au retour à la maison.

Jacinthe Dompierre, rédactrice Canal Vie

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires