Poulet

Photo générique

La viande de volaille en général, et particulièrement celle du poulet, est la 2e la plus consommée dans le monde (après le porc.) Le poulet est originaire de l’Inde et il est élevé pour sa chair et ses œufs depuis plus de 4500 ans. Il est désormais disponible partout et il est consommé dans toutes les cultures (sauf celles qui préconisent le végétarisme, évidemment.) En plus d’être savoureuse et peu grasse, la viande de poulet est très économique et reste donc l’une des grandes favorites de toute la famille!

Il existe plusieurs variétés de poulets, mais ils descendent tous de leur lointain ancêtre. De nos jours, on différencie les sortes de poulets selon :

L’âge auquel ils ont été abattus (8 à 15 semaines),

Le type de nourriture avec laquelle ils sont nourris : biologique, 100 % végétale, comprenant des farines animales, etc.

La manière dont ils sont élevés : librement à l’extérieur, dans un poulailler fermé, en batterie (cages). etc.

Saison : Le poulet est disponible en tout temps, dans toutes les épiceries et boucheries.
 

Guide d’achat

On trouve du poulet entier, ou en morceaux : pilons, cuisses, hauts de cuisse, poitrines, ailes, abats, etc. Choisissez la coupe qui se prête le mieux à votre recette.

Pour une viande parfaite, préférez le poulet dont :

La chair est de couleur claire et sans taches.

La chair n’est pas totalement exempte de gras : même si vous retirez le gras résiduel après la cuisson, un peu de matière grasse naturelle rendra la viande moins sèche lors de la cuisson.

Conservation

Le poulet entier se conserve au réfrigérateur jusqu’à 3 jours.
Le poulet découpé en morceaux doit être consommé dans les deux jours après l’achat.
Le poulet haché doit être conservé au maximum 24 h après l’achat.

Notez cependant que toutes les coupes de poulet peuvent être conservées de 4 à 12 mois dans un congélateur, emballées dans un sac approprié.

Bienfaits pour la santé

Une portion de poulet de 100 g apporte 110 à 150 calories selon les morceaux, dont presque 30 g de protéines (sans la peau.) La viande blanche (poitrine) est un peu moins grasse que la viande brune, mais elle contient moins de fer et de zinc.

Le poulet est une source importante de vitamines B3 (niacine), B6, B5, de fer, de zinc, de phosphore.

En plus de son apport très intéressant en protéines, le poulet est l’une des viandes les moins grasse et il gagne donc à être mis sur nos tables souvent (à condition de ne pas le manger frit et d’enlever la peau!)
 

Astuces culinaires

Le poulet doit être toujours bien cuit pour éviter les risques de contamination alimentaire. Il est aussi nécessaire de très bien nettoyer les ustensiles, plats et planches à découper qui ont été en contact avec du poulet cru.

Outre cette recommandation sanitaire, on peut utiliser le poulet dans une multitude de recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres. Toutes les traditions gastronomiques ont leurs plats de poulet favoris. De plus, cette volaille se prête parfaitement à toutes vos explorations culinaires. On le déguste :

  • Rôti : à la broche, au four, farci, entier ou en morceaux…
  • Au barbecue, en brochettes ou en morceaux.
  • En morceaux : sauté, avec des épices et herbes fraiches, préalablement mariné (ou pas.)
  • Pané et frit : un grand favori des enfants (et des plus grands.)
  • Mijoté dans une sauce tomate.
  • Dans les ragouts.
  • Dans les soupes, dont la traditionnelle soupe poulet et nouilles.
  • Les ailes cuites dans une sauce barbecue sont toujours gagnantes lors des soirées-télé improvisées.
  • Dans les currys indiens.
  • Sauté dans un wok avec des légumes au choix.
  • En salade.
  • En sandwich et wraps.
  • En croquettes.
  • Haché ou coupé en petits morceaux, pour farcir les légumes, les petits pains maison, les crêpes salées.
  • Dans la fameuse pastilla marocaine.
  • Dans les quiches et autres tartes salées.
  • Sur les pizzas.
  • Avec une sauce sucrée au miel, ou au sirop d’érable.
  • Avec des fruits : pruneaux, abricots secs, amandes.
  • Dans une sauce au beurre d’arachide.
  • Dans les nems et rouleaux de printemps.
  • Dans les sauces pour pâtes.
  • Dans les vol-au-vent et le pâté au poulet   
  • À la parmigianna (gratinés au fromage parmesan et nappés d’une sauce aux tomates fraiches.)
  • Dans les risottos, la paëlla et autres plats de riz.
  • Etc.