Omble chevalier

L'omble chevalier est un poisson qui appartient à la famille des salmonidés. C'est donc un cousin de la truite et du saumon. Il existe deux sortes d'omble : l'omble d'eau douce et l'omble anadrome. L'omble d'eau douce se trouve principalement dans les plans d'eau douce du sud du Québec. Cette espèce est actuellement vulnérable. L'omble anadrome, quant à lui, vit en mer et hiverne en eau douce est très prisé des pêcheurs et des consommateurs. On le trouve principalement dans le Nord du Québec. Sa chair peut être blanche, rose ou rouge. Il ressemble beaucoup au saumon, mais son goût est plus proche de celui de la truite.

Saison : Printemps - automne 

Guide d'achat

Quelques conseils pour choisir votre poisson frais :

L'odeur des branchies et de la cavité abdominales doit rappeler celle des algues et la substance (mucus) qui recouvre le poisson doit être transparente ou blanche. Sa peau doit être brillante, aa pupille  noire et convexe et ses branchies d'unmrouge vif, sans dépôts de mucus.

Conservation

L'omble chevalier peut être congelé industriellement avant d'arriver dans votre magasin préféré... Par contre, il supporte mal la congélation domestique, il est donc préférable de le consommer dans les 2-3 jours après l'achat.

Il est parfois possible de trouver de l'omble chevalier fumé ou mariné.

Bienfaits pour la santé

Comme tous les poissons gras, l'omble chevalier est une excellente source d'acides gras oméga-3, qui favorisent une bonne santé cardio-vasculaire. Mais ce n'est pas tout! L'omble chevalier contient également des quantités non négligeables de :

  • phosphore
  • vitamines D et A
  • magnésium
  • cuivre
  • zinc

Une portion de 100 g contient 180 calories, dont 22 % de protéines et 5 à 8 % de lipides.

Astuces culinaires

Toutes les recettes nécessitant de la truite ou du saumon peuvent être cuisinées avec l'omble chevalier. Les adeptes assurent d'ailleurs que c'est le plus noble des salmonidés et qu'il est mieux de le cuisiner très simplement afin de conserver toute sa saveur.

Il se mange :

  • Grillé après avoir été mariné
  • Poché dans un bouillon épicé et infusé d'herbes (aneth, thym, etc)
  • Dans une délicate sauce à la crème et vin blanc
  • En tartare
  • Au four
  • En papillote
  • Froid, en salade ou sandwich