Marron

Marrons

Les marrons et les châtaignes sont les fruits du châtaignier. Les fruits sont des oléagineux et font partie de la famille des noix, amandes, pistaches, etc. Ils sont entourés d'une écorce rigide, et cachés dans une enveloppe couverte de pointes piquantes, que l'on appelle une « bogue épineuse ». Celle-ci s'ouvre à maturité pour laisser tomber les fruits. Lorsque la bogue contient plusieurs fruits (2 ou 3), on les appelle des châtaignes et on les utilise dans plusieurs recettes traditionnelles. S'il n'y a qu'un seul fruit, généralement plus gros et de forme harmonieuse, c'est un marron et on le réserve à une utilisation plus fine : confiserie, entre autres. Le goût des châtaignes et des marrons est absolument identique, c'est seulement l'apparence qui diffère.

Saison : les marrons sont disponibles en hiver, surtout pendant les mois de décembre, janvier février.

Recettes

Guide d'achat

Pour les choisir :

  • Ils doivent être lourds, bien durs.
  • L'écorce est d'un beau brun luisant.
  • Ils n'ont aucun petit trou : cela voudrait dire qu'un ver y a élu domicile.

Conservation

Les marrons frais se conservent jusqu'à un mois dans le réfrigérateur, dans un sac perforé, ou 6 mois au congélateur.

Une fois cuits et pelés, il faut les manger dans les 4-5 jours.

On peut aussi trouver de la crème de marrons (sorte de purée sucrée) et des marrons en conserve ou réduits en fine poudre qu'on utilise comme de la farine.

Bienfaits pour la santé

Les marrons sont très énergétiques et il faut donc les consommer en modération (180 calories par portion de 100 g.) Toutefois, ils contiennent une grande quantité de sucres lents, ce qui en fait une excellente collation en cas d'effort. De plus, comme pour toutes les noix, ils contiennent de bons gras.

Ils sont aussi une bonne source de:

  • Fibres
  • Fer
  • Cuivre
  • Acide folique
  • Vitamines B

Précautions

Les personnes allergiques aux noix ne doivent pas manger de marrons et châtaignes, puisqu'ils font partie de la même famille.

Astuces culinaires

Les marrons doivent être cuits avant d'être mangés. On peut ensuite les utiliser dans des plats sucrés comme salés.

On peut faire tremper les marrons une dizaine de minutes dans de l'eau bouillante, puis les éplucher avec un petit couteau bien aiguisé avant de les faire cuire à feu doux dans une noix de beurre ou les faire bouillir jusqu'à tendreté dans de l'eau.

Toutefois, il est beaucoup plus rapide de simplement les inciser ou les percer, puis de les faire griller au préalable. L'écorce est plus facile à ôter lorsque les marrons sont encore chauds. Une fois incisés, on peut les faire griller au four (20 min à 400 degrés F.) ou dans une poêle trouée directement sur un feu. Il faut mélanger les marrons à plusieurs reprises pendant la cuisson pour ne pas les laisser brûler.

Quand ils sont cuits, ils sont délicieux de bien des façons :

  • Tels quels, pour une collation nourrissante.
  • Dans des farces pour la volaille, le poisson, les légumes... Pensez à la savoureuse dinde aux marrons!
  • Ils sont délicieux cuits au four autour d'un rôti, imbibés du jus de cuisson de la viande.
  • Dans les sauces pour les pâtes ou le riz.
  • Dans les soupes.
  • Dans les currys et dhals (plat de lentilles) indiens.
  • Dans les salades.
  • Sur les plateaux de fromages.
  • Dans les gâteaux, muffins et pains.
  • La farine de marrons s'utilise dans les appareils à crêpes, les mélanges à gâteaux ou pour faire des galettes.
  • La crème de marrons est une délicieuse sucrerie qu'on utilise dans le yogourt, pour napper la crème glacée, pour farcir des gâteaux roulés ou simplement tartiner du pain frais.
  • Enfin, les marrons glacés, très populaires en Europe, sont une confiserie très délicate.