Goberge

Le goberge est un poisson qui appartient à la même famille que la morue. En Europe, on lui donne le nom de colin ou de lieu noir.

On le trouve parfois entière, en darnes ou en filets, mais pour la plupart le mot « goberge » fait surtout référence au simili-crabe que l’on retrouve sur les présentoirs.

Le goberge est un poisson dont la chair très friable doit être congelée ou transformée tout de suite après la pêche.

Il subit un traitement « de choc » directement sur le bateau (voir notre article La goberge, un poisson dénaturé), puis il est acheminé jusqu’à des usines alimentaires où on lui donne la forme que nous connaissons. On lui donne parfois le nom de surimi, qui signifie en fait poisson haché en japonais.

Plus rare, le goberge non transformé peut être parfois trouvé dans les comptoirs congélateurs des supermarchés.

Saison : On trouve du goberge toute l’année.

Valeur nutritive du goberge

  Poisson, goberge, Atlantique, cru (100 g)
Eau 78,18
Protéines 19,44
Matières grasses (lipides) 0,98
Glucides 0
Fibres 0
Calories 70
Vitamines

D, Calcium, Potassium, Phosphore

Guide d’achat

Le goberge est disponible en paquets de diverses grandeurs.
Le poisson en filets congelé est très friable et il est préférable de l’acheter pour des préparations au poisson (croquettes, etc.) que pour le déguster tel quel.

Conservation du goberge

Le goberge sous sa forme simili-crabe doit être consommée dans les 6-7 jours après l’ouverture du paquet.

Le poisson non transformé congelé peut être conservé au congélateur pendant plusieurs mois. Une fois décongelé, il faut le consommer dans les 24 heures.

Bienfaits du goberge pour la santé

Le goberge non transformé contient 70 calories par portion de 100 g, dont presque 20 grammes de protéines.

Le simili-crabe contient environ 95 calories par portion, dont 5 à 8 grammes de protéines (selon les marques), 6 g de sucre et presque 850 mg de sodium (c’est plus du tiers de la portion recommandée.)

Malgré cela, lE goberge transformé s’agit de l’un des rares poissons que tout le monde (même les enfants) apprécie. Il est une bonne source d'omégas-3, de magnésium et de phosphore et peut donc être servi à l’occasion sans trop d’inquiétudes. Il est toutefois préférable de préférer des aliments non transformés.
 

Astuces culinaires

Les bâtonnets de simili-crabe peuvent être utilisés de nombreuses façons :

  • Dans les salades de riz, de crudités, de macaroni, etc. Le goberge se marie très bien au fenouil.
  • Dans les sandwichs et wraps,
  • Dans les sushis et rouleaux de printemps,
  • Dans les omelettes et les quiches,
  • Dans les vols au vent aux fruits de mer,
  • Dans toutes vos sauces blanches (béchamel) aux fruits de mer, pour accompagner des pâtes ou du riz, par exemple.
  • Sur les pizzas,
  • Dans les gratins,
  • Dans les plats de riz.
  • Dans vos recettes de soupe : il faut ajouter le goberge juste avant de service, car il est déjà cuit. Il suffit de la laisser se réchauffer quelques minutes au contact du bouillon chaud et le tour est joué.

Les filets, darnes et blocs de goberge non transformés peuvent être utilisés :

  • Pour les croquettes, boulettes, burgers au poisson.
  • Dans les soupes et sauces.
  • Pour farcir des légumes.