Estragon

L’estragon est une herbe aromatique qui est utilisée en cuisine et herboristerie depuis des millénaires. Il en existe plusieurs centaines de variétés, mais la plus populaire est sans contredit l’estragon français qui a un goût d’anis très prononcé et un arôme parfait pour les marinades et les condiments.

Il présente de nombreuses tiges très ramifiées d’un vert tendre tirant sur le gris. Ses feuilles fines et plates relèvent le gout de nombreux plats et sauces.

Saison : L’estragon est disponible toute l’année en épicerie, dans la section des herbes fraîches.

Guide d’achat

Lorsque vous achetez de l’estragon, assurez-vous que :

La botte soit épaisse et bien fournie en feuilles d’un beau vert tendre.
Les tiges soient fermes, pas molles ni desséchées.

Conservation

L’estragon frais se conserve au réfrigérateur, enroulé dans un linge ou un papier essuie-tout humidifié. On peut aussi conserver les tiges dans un verre d’eau, comme pour des fleurs fraiches. Il ne faut ôter les feuilles de la tige qu’au moment de l’utilisation, pour conserver toute leur saveur.

L’estragon peut être séché, puis réduit en poudre et conservé dans un endroit sec. Il perd toutefois beaucoup de sa saveur lors du processus.

On peut également le passer au mélangeur avec un peu d’eau et congeler cette mixture dans des bacs à glaçons : vous aurez ainsi de petites portions prêtes à l’emploi.

Bienfaits pour la santé

Puisqu’on l’utilise en petite quantité, sa valeur énergétique est négligeable, mais sa saveur prononcée peut facilement remplacer l’ajout de sel pour les personnes qui doivent limiter leurs apports en sodium.

L’estragon est une source intéressante de fer, de manganèse, de vitamine A et surtout d’antioxydants.

On lui reconnaît des propriétés stimulantes, antispasmodiques, apéritives, diurétiques et digestives.
 

 

Astuces culinaires

L’estragon a un goût très prononcé et il faut donc l’utiliser avec parcimonie dans vos recettes. Il est délicieux :

  • Infusé quelques semaines dans de l’huile ou du vinaigre.
  • Finement haché et ajouté aux salades, trempettes et vinaigrettes.
  • Glissé sous la peau du poulet et des autres volailles avant de les faire rôtir.
  • Dans les papillotes de poisson.
  • Avec tous les plats de poissons et de fruits de mer.
  • Dans les marinades.
  • Dans les sauces à la crème et à la moutarde.
  • Avec le lapin en sauce.
  • Dans les bouquets garnis qui aromatisent les ragoûts, soupes-repas et autres plats mijotés.
  • Dans les omelettes, quiches, frittatas et tous les plats à base d’œufs.
  • Dans les conserves maison de condiments divers (cornichons, oignons grelotes, etc.)
  • Dans tous les plats à base de champignons, dont il relève particulièrement bien le goût.