Coeur de palmier

Bien qu'il soit consommé comme un légume, le coeur de palmier est en fait la partie intérieure de plusieurs palmiers qui poussent dans les régions tropicales. On l'appelle parfois le « chou palmiste », bien qu'il ne fasse pas du tout partie de la même famille que les autres choux. Le coeur de palmier a une saveur douce et sa chair est très tendre. Son goût rappelle celui des coeurs d'artichauts.

Saison : dans nos régions, le coeur de palmier s'achète exclusivement en conserve. Il est donc disponible toute l'année.

Guide d'achat

Il existe plusieurs marques de boîtes de conserve... Il vous suffit d'essayer jusqu'à ce que vous trouviez celle que vous préférez! Les coeurs de palmier sont parfois coupés en petits morceaux, parfois en sections plus longues.

Conservation

Ils se conservent jusqu'à la date d'expiration inscrite sur la boîte...

Bienfaits pour la santé

Le coeur de palmier est un légume très léger : il ne contient qu'environ 45 calories par portion de 100 g (environ 4 cylindres de taille moyenne).

C'est également une bonne source de fibres et il peut aider à stimuler les intestins paresseux.

Toutefois, comme nous le consommons toujours en conserve, il contient déjà beaucoup de sel et il est préférable de ne pas en rajouter.

Astuces culinaires

La manière la plus courante d'apprêter les coeurs de palmier, c'est en les incorporant à une salade composée. Ils sont cuits avant d'être mis en boîte et ne nécessitent donc qu'un rinçage rapide. Il existe pourtant d'autres manières de les déguster :

  • En gratin, avec une béchamel épaisse rehaussée de muscade.
  • En entrée : enroulez les longs tronçons d'une tranche de saumon fumé (ou de jambon) et servez avec une trempette au roquefort (ou autre fromage bleu).
  • Ajoutez-en dans une salade de riz exotique, avec des raisins secs et des dés d'ananas.
  • Sur les pizzas.
  • Dans les quiches, omelettes, tartes salées et frittatas.
  • Rapidement sautés dans du beurre avec de l'ail et du persil, ils accompagnent à merveille les poissons et les fruits de mer.
  • Rôtis dans de l'huile d'olive.
  • Dans le taboulé, la salade de pois chiches ou autres légumineuses.
  • Dans les plats de pâtes aux fruits de mer.
  • À l'apéro : sur les toasts et canapés, dans les verrines, etc.

Pour recevoir : une « salade aux deux coeurs » (palmiers et artichauts) est un met distingué et original.