Chou de Bruxelles

Ce petit légume vert est peut-être l'un des moins appréciés des enfants (et des plus grands!), mais le chou de Bruxelles gagne à être connu et intégré à de nombreuses recettes.

Ces tout petits choux de 2-3 centimètres de diamètre poussent sur une longue tige et sont des cousins de tous les autres choux (frisés, pommés, rouges, brocoli, etc.). Tous les choux sont riches en soufre, mais le chou de Bruxelles en contient vraiment beaucoup. C'est pour cette raison que certaines personnes le trouvent indigeste.

Saison : On trouve des choux de Bruxelles toute l'année, mais ils sont particulièrement savoureux en hiver, c'est-à-dire de fin octobre à début mars.

Guide d'achat

Ces petits choux ne sont pas très difficiles à choisir. Pour les apprécier, ils doivent être entiers (éliminez les choux cassés et déchirés), bien ronds comme les choux pommés, verts, avec le moins de feuilles jaunies possible et propres, sans trace de maladie ou de « trous » d'insectes.

Conservation

Les choux de Bruxelles se conservent une semaine à 10 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. On recommande de ne les laver qu'à la dernière minute.

Il est également possible de les blanchir et de les congeler pendant plusieurs semaines.

Bienfaits pour la santé

Comme tous les autres choux, les choux de Bruxelles ont la réputation d'être un aliment anticancéreux. Ils ne contiennent que 54 calories pour 100 g et sont relativement nourrissants, ce qui en fait un bon allié des régimes minceur, à condition de ne pas les noyer dans le beurre ou la sauce.

Ils sont également une excellente source de sels minéraux (calcium, potassium et magnésium), d'acide folique et de vitamines, surtout la vitamine C. Comme c'est le cas pour la plupart des légumes, c'est en les cuisant à la vapeur que l'on conserve toutes les qualités nutritionnelles des choux de Bruxelles.

Astuces culinaires

Afin d'éviter les désagréments digestifs causés par le chou de Bruxelles, il y a une solution simple qui consiste à le faire cuire dans deux eaux différentes. Le principe consiste juste à blanchir 3-4 minutes les choux dans de l'eau vinaigrée, puis à les laver à l'eau froide une deuxième fois avant de les intégrer à vos recettes préférées.

Par exemple :

  • Sautés dans du beurre à l'ail
  • En purée avec des pommes de terre (2/3 de choux, 1/3 de pommes de terre)
  • Braisés, avec des oignons et des lardons
  • En accompagnement de vos rôtis de viande rouge et gibiers
  • Dans les soupes et ragoûts d'hiver
  • En gratin avec une béchamel
  • À la vapeur, puis assaisonnés et arrosés de crème et d'herbes fraiches (ciboulette, estragon, basilic, etc.)
  • Après cuisson, glacés dans un mélange de vinaigre balsamique et miel (ou sirop d'érable) et parsemés de zestes d'orange.

Dans tous les cas, il est préférable de ne pas trop faire cuire les choux de Bruxelles : ils sont à point dès qu'un couteau peut les traverser facilement. Une cuisson trop longue les rend amers et révèle une odeur de soufre puissante et désagréable.