Canneberge

La canneberge, que l'on appelle aussi atoca au Québec (c'est son nom en langue autochtone) est consommée par les Amérindiens depuis plusieurs siècles. Elle appartient à la même famille que les airelles. Les canneberges sont de petits fruits rouges au goût acidulé et légèrement aigre. Elles existent en plusieurs variétés, dont la plus populaire est incontestablement la « Stevens. » Jusqu'au milieu du 20e siècle, les canneberges étaient consommées presque exclusivement lors des gros dîners de l'Action de grâce et de Noël, en accompagnement de la fameuse dinde. La tendance a bien changé depuis : elles sont désormais un fruit de consommation courante, surtout à cause de ses qualités thérapeutiques exceptionnelles.

Saison : Les canneberges de culture sont récoltées entre la fin septembre et la fin octobre, c'est donc le meilleur moment pour en faire provision!

Guide d'achat

Lorsque vous souhaitez acheter de bonnes canneberges, choisissez-les :

  • Charnues
  • Lisses et brillantes
  • Bien fermes

Conservation

Les canneberges sont un fruit très facile à conserver (ce qui explique peut-être pourquoi elles étaient si populaires en Amérique du Nord pendant les mois d'hiver).

Non lavés et placés dans un sac en papier, les fruits frais se conservent jusqu'à deux mois dans le réfrigérateur (vous avez bien lu!).

Il est aussi possible de les congeler individuellement à plat, puis de les garder au congélateur jusqu'à... la prochaine récolte!

Enfin, les canneberges peuvent également être séchées ou mises en conserves pour plusieurs mois.

Bienfaits pour la santé

La réputation des canneberges n'est plus à faire. Elles ne contiennent que 23 calories par portion d'une demi-tasse et sont aussi une excellente source de vitamine C.

Après les bleuets, ce sont les fruits qui contiennent le plus d'antioxydants. D'ailleurs, les fruits séchés en contiennent encore plus que les canneberges fraiches.

Les canneberges sont bonnes pour le coeur, l'estomac, les dents et la maîtrise du cholestérol. Elles joueraient aussi un rôle dans la prévention de certains cancers et des infections urinaires.

Précaution

Il semblerait qu'une trop grande consommation de jus de canneberge ait des effets secondaires néfastes pour les personnes qui prennent certains médicaments anticoagulants (Coumadin).

Astuces culinaires

Les manières les plus courantes de déguster les canneberges sont évidemment sous forme de jus et dans la fameuse sauce d'accompagnement de la dinde, mais il y a bien d'autres utilisations possibles :

  • En jus, elle fait d'excellents cocktails, alcoolisés ou pas, et ajoute de la couleur et du pep aux smoothies.
  • Le jus peut également être utilisé comme agent acide dans les marinades et les vinaigrettes.
  • En confitures, marmelades, compotes, coulis et gelées, complétées ou non par d'autres fruits comme les pommes ou les poires.
  • Séchées ou fraiches : dans les muffins, les appareils à crêpes et gaufres, les gâteaux, les pains sucrés, les tartes, les gâteaux au fromage, les biscuits, etc.
  • En mousse glacée, soufflés, sorbets.
  • Après les avoir fait cuire dans un peu de sucre (miel, sirop d'érable ou de maïs), on en garnit les salades de fruits ou de légumes.
  • On en ajoute une belle poignée dans le jus de cuisson des viandes braisées ou rôties.
  • Dans la farce des volailles.
  • Cuites avec des échalotes et de l'ail dans du beurre, puis déglacées au vin et sucrées, elles sont une excellente garniture pour le foie gras, les gibiers et les rôtis.
  • Petit truc : le jus de canneberge se subtilise parfaitement au vin rouge dans la plupart des recettes...