Le rhum, comment c'est fait?

Auteur
David Nathan
Verre de rhum avec des glaçons sur une table de bois

Pur ou dans un mojito, un daïquiri ou un Cuba libre, le rhum est un des alcools les plus consommés au monde. Mais savez-vous comment il est fabriqué?

Le rhum est une eau de vie que l'on obtient après la distillation de la canne à sucre. Quand il sort de l'alambic, il est blanc (incolore); c'est seulement après avoir passé du temps dans les tonneaux de bois qu'il devient coloré. Il existe plusieurs sortes de rhum, le blanc, l'ambré et le vieux.

Traditionnel ou agricole

 

Une photo publiée par Léa (@lea_biz) le

 

On distingue deux grandes familles de rhum, le rhum traditionnel et le rhum agricole.

Le rhum traditionnel s'obtient à partir de la mélasse qui est un sous-produit du raffinage du sucre. C'est le rhum que l'on trouve dans les Caraïbes britanniques et en Amérique latine, il représente 90% de la production de cet alcool dans le monde.

Le rhum agricole est quant à lui fabriqué à partir du jus de canne à sucre que l'on appelle aussi du vesou. Les principaux producteurs sont les Antilles françaises, il existe d'ailleurs même une appellation d'origine contrôlée pour le rhum de Martinique (AOC).

Les appellations

 

En fonction du temps que le rhum a passé en barils de chêne, il obtiendra une appellation différente. Ainsi pour être un rhum VO, il doit être resté au moins 3 ans en fût. Pour être un rhum VSOP, c'est 4 ans, on parle de 6 ans pour un rhum XO. Et pour un rhum vieux millésimé il il s'agit d'un vieillissement de 15 ans et plus!

Saviez-vous que?

Le vesou (jus de canne) qui sert à fabrique le rhum agricole sert aussi à fabriquer la cachaça, le célèbre alcool brésilien qui sert à concocter le nom moins célèbre cocktail caïpirinha

 

Découvrez nos recettes avec du rhum

Categories

Vous aimerez aussi