Économiser temps et argent en faisant vos lunchs

On le sait, faire ses lunchs est bien meilleur pour la santé qu’acheter tous les jours des repas préemballés ou manger au resto du coin (ou à la cafétéria.) Par contre, c’est parfois une corvée! Voici quelques trucs qui vont vous permettre de gagner du temps et de ménager votre portefeuille. Plusieurs de ces trucs sont déjà connus, mais on oublie tellement vite…

Votre temps est précieux

On a tous mieux à faire que de passer des heures tous les soirs (ou matins) à préparer des boîtes à lunch, mais puisque c’est une tâche incontournable, voici quelques manières de rendre l’expérience un peu plus agréable (ou un peu moins désagréable), et surtout, pas mal plus rapide :

  • Achetez en gros 1 ou 2 fois par mois les denrées non périssables : briquettes de jus, barres tendres, craquelins, poudings et compotes de fruits, etc.
  • Préparez en portion (les fins de semaine, par exemple) tout ce qui peut l’être. On peut même recruter les enfants pour ça : on leur fournit des petits sacs de style Ziploc et on leur donne des directives comme « 6 bébés carotte, 3 tomates cerise et un miniconcombre par sachet! » Ils vont aimer…
  • Faites une rotation avec votre conjoint pour les lunchs : l’un est en charge de la vaisselle une semaine, l’autre des lunchs, puis on alterne! C’est possible aussi de faire participer vos grands enfants.
  • Gardez votre créativité et vos nouvelles recettes pour les soupers et les repas de fin de semaine. Un lunch simple et nutritif est bien suffisant.
  • Faites une liste des sandwichs et plats rapides qui plaisent à tout le monde, et gardez-la bien en vue dans la cuisine, pour ces jours où l’inspiration vous fait défaut.
  • Tâchez de toujours cuisiner un peu plus que nécessaire. Même si cela n’ajoute que 2-3 portions supplémentaires, cela fera une belle diversité de plats dans votre congélateur après quelques semaines.
  • Rangez tout le matériel nécessaire dans un seul placard : boîtes à lunch, contenants réutilisables, thermos, petites bouteilles à remplir, sachets en plastique de différents formats, ustensiles réutilisables en plastique, etc. pour ne jamais avoir à chercher partout pendant les précieuses minutes que vous pourriez passer à déguster votre café au lait.
  • Rangez également tous les aliments dédiés aux lunchs au même endroit (avec interdiction formelle d’y toucher pour les collations et repas pris à la maison.)

Gardez votre argent pour ce qui compte vraiment!

Bien sûr, manger des repas santé et équilibrés, c’est important. Mais il n’est pas nécessaire pour cela de dépenser une fortune. D’ailleurs, des études prouvent qu’une famille de 4 peut réaliser des économies substantielles en faisant les bons choix : soit entre 200 $ et 400 $ par personne, par année! Ce n’est pas négligeable, n’est-ce pas? Voici quelques-uns de ces « bons choix ».

  • Achetez de gros formats familiaux pour les jus, craquelins, céréales sèches (qui font d’excellentes collations santé), pots de yogourt ou compotes de fruits, etc. Répartissez ensuite les aliments dans de petits contenants réutilisables.
  • Préparez les légumes et fruits en vrac, et prenez quelque temps pour les laver et les emballer vous-même. C’est toujours plus avantageux.
  • Réunissez-vous avec une ou deux amies pour cuisiner de grosses portions de votre meilleure recette, puis congeler dans des contenants individuels. C’est une bonne manière de joindre l’utile à l’agréable : profitez-en pour siroter un verre de vin! Qui a dit qu’un samedi après-midi passé à cuisiner pour la semaine doit être une corvée?
  • Consultez les circulaires pour voir quels sont les produits en vente le jour ou vous effectuez vos courses.
  • Cuisinez vous-même vos muffins, barres tendres, biscuits, etc., et congelez-les dès qu’ils sont refroidis. Il ne vous restera qu’à sortir ces collations santé du congélateur chaque matin et les laisser dégeler tranquillement dans les boîtes à lunch.
  • Favorisez les collations composées de fruits et légumes : c’est excellent pour la santé, mais aussi pour le portefeuille!
  • Consultez nos articles sur la conservation des aliments, pour ne jamais avoir à jeter de la nourriture.

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires