Comment initier les enfants à la préparation des repas?

Les enfants adorent faire comme les grands et la plupart d'entre eux sont très enthousiastes à l'idée de nous aider à la cuisine. Mais comment procéder? À partir de quel âge?

Pourquoi impliquer les enfants?

En plus d'être amusante pour eux, cette activité est très instructive et leur permet d'apprendre à maitriser des gestes qui leur serviront pour toute la vie... Évidemment, ce n'est pas toujours reposant pour les parents, puisque la cuisine est en endroit dangereux : on pense aux coupures, aux brûlures...

Avoir les jeunes à proximité implique souvent une surveillance accrue, mais le jeu en vaut la chandelle. Les avantages d'inciter nos enfants à « mettre la main à la pâte » sont nombreux :

  • C'est une excellente manière de passer du temps de qualité ensemble, et cela crée des souvenirs indélébiles. Qui parmi vous n'a pas, enfoui dans un coin du cerveau, un souvenir de remuer un mélange à biscuit avec sa mère ou sa grand-mère?
  • Cela permet souvent aux jeunes difficiles de s'intéresser à ce qu'ils mangent. Ils sont fiers de déguster quelque chose qu'ils auront eux-mêmes préparé, en tout ou en partie.
  • C'est une source d'apprentissage infinie... Et on ne parle pas uniquement d'apprendre des  recettes. La cuisine est une discipline qui permet de s'améliorer dans un grand nombre de domaines : les mathématiques (il faut peser, compter, fractionner), le vocabulaire spécialisé, les règles de base d'hygiène, la motricité fine (râper, couper, verser, mélanger, etc.), pour ne nommer que celles-ci.
  • C'est aussi quelque chose qui leur servira toute la vie. Cela fait partie des « plus » de l'éducation. Ne trouvez-vous pas que rien n'est plus pitoyable qu'un adulte qui ne mange qu'au restaurant parce qu'il ou elle ne sait même pas faire cuire un oeuf ou un plat de spaghetti?
  • Enfin, c'est une excellente manière de faire passer des traditions familiales. Un grand nombre de nos souvenirs et de nos moments privilégiés prennent naissance autour de la table. On aime répéter les gestes de nos parents, grands-parents, et on aime partager cet héritage avec nos enfants.

Quelques règles de base

Avant de retrousser les manches de Junior (et les vôtres), vous devez tenir compte des points suivants :

  • On se lave toujours les mains avant de toucher à la nourriture et également après.
  • On reste dans la cuisine à tout moment avec les enfants.
  • On assigne aux jeunes des tâches simples et rapides, pour garder leur intérêt.
  • On prend son temps : c'est sûr que c'est plus long de cuisiner avec les enfants. On reste compréhensifs et on ne les pousse pas.
  • On ne se fâche pas en cas d'accident et de dégât : c'est le métier qui rentre!

Quelle tâche pour quel âge?

Contrairement à ce que plusieurs personnes pensent, l'apprentissage peut commencer très tôt, même si l'enfant n'a pas toujours l'impression qu'il cuisine, mais plutôt qu'il joue.

1-2 ans

Assis dans sa chaise haute à vos côtés, l'enfant peut jouer avec un bol en plastique et une cuillère en bois. Pour qu'il ait effectivement l'impression de vous aider, vous pouvez ajouter quelques ingrédients à son « plat » : les pelures des légumes que vous avez utilisés, etc. Vous pouvez aussi profiter de l'occasion pour lui faire sentir les épices et les herbes.

2-4 ans

C'est le début des choses sérieuses! Votre tout-petit joue avec de la pâte à modeler, alors il est capable de faire bien des choses avec ses petites mains :

  • Attraper pour vous certains ingrédients qui sont à sa hauteur dans le garde-manger ou le réfrigérateur.
  • Verser les ingrédients que vous avez mesurés-coupés dans le bol.
  • Placer les ustensiles sales dans l'évier.
  • Enlever les coquilles des oeufs bouillis.
  • Compter un certain nombre d'ingrédients.
  • Etc.

4-6 ans

À cet âge, votre enfant commence déjà à acquérir de nombreuses aptitudes et peut faire plusieurs choses :

  • Tartiner du pain pour se faire un sandwich.
  • Casser et battre des oeufs (sous votre surveillance, pour éviter que trop de morceaux de coquille se retrouvent dans la recette).
  • Couper des aliments mous avec un couteau à beurre ou en plastique (bananes, fromage, légumes cuits, etc.).
  • Mettre la table.
  • Mélanger des ingrédients pour un gâteau, des muffins, des biscuits.
  • Mettre les moules en papier dans un plat à muffins.
  • Laver les fruits et les légumes.
  • Etc.

6-8 ans

C'est le début de l'indépendance... Si votre enfant y prend du plaisir, il voudra de lui-même s'impliquer dans la cuisine. Il pourra alors :

  • Inventer une salade de fruits ou de légumes avec les ingrédients disponibles dans le réfrigérateur.
  • Se préparer un déjeuner (sans cuisson).
  • Faire des sandwichs.
  • Utiliser un grille-pain, un épluche-légume, un mélangeur et d'autres instruments (sous votre surveillance).
  • Créer des collations santé.
  • Etc.

8-12 ans

Vous voilà maintenant en présence d'un cuisinier averti! Les enfants ne sont pas tous aussi débrouillards, mais à un moment ou un autre dans cette tranche d'âge, votre jeune devrait être capable de :

  • Préparer son lunch pour l'école.
  • Utiliser le four à micro-ondes.
  • Préparer des recettes simples sur la cuisinière (toujours supervisé) : du macaroni au fromage, des omelettes ou du pain doré, des grill-cheese, des soupes simple, etc.
  • Faire votre café du matin... Plaisir intense assuré (pour le parent chanceux).
  • Suivre les étapes d'une recette simple dans un livre.
  • Faire un gâteau.
  • Préparer un plateau-diner froid pour lui-même et/ou ses amis (sandwichs, crudités, etc.)

Les cours de cuisine à la maison sont une manière ludique de responsabiliser les jeunes... Si vous leur faites profiter de votre savoir, et avec un peu de chance, vous aurez l'immense plaisir de déguster bientôt un repas complet préparé par votre petit chef!

Cécile Moreschi, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires