Devrait-on boire du kombucha?

Auteur
Bernard Lavallée, M.Sc., Dt.P.
Verre de kombucha maison

Les boissons gazeuses sont de moins en moins populaires, et c’est tant mieux! Les gens qui se préoccupent de leur santé se tournent donc massivement vers des alternatives qui semblent plus bénéfiques. C’est ainsi qu’entre en scène le kombucha, une boisson consommée depuis au moins 2000 ans, mais qui vit une nouvelle heure de gloire.

Millénaire, mais encore d’actualité

C’est en Asie de l’Est qu’on commence à consommer cette boisson constituée de thé sucré fermenté. Elle apparaît ensuite en Europe, mais seulement au 20e siècle. Le thé n’est pas fermenté par n’importe quels micro-organismes. En fait, il s’agit d’une association symbiotique entre des bactéries et des levures. C’est donc qu’ils vivent ensemble, en harmonie. Lors de la fermentation du thé, il se forme un « champignon » qui est en fait constitué de dizaines d’espèces de bactéries et de levures différentes.

Le kombucha, simple boisson sucrée?

Pour faire du kombucha, on ajoute de 5 à 8 grammes de sucre par 100 ml de thé. À titre de comparaison, une boisson gazeuse contient environ 10 grammes de sucre par 100 ml. Cependant, dans le cas du kombucha, la fermentation modifie son profil nutritionnel. Les levures se nourrissent du sucrose ajouté au thé pour le transformer en glucose et en fructose. Puis, les bactéries acétiques présentes se nourrissent à leur tour du glucose pour former des acides. Ainsi, plus le temps de fermentation est prolongé, moins la boisson est sucrée et plus elle devient acide, voire vinaigrée.

Vivant = Santé?

Lorsque vous buvez du kombucha, il contient toujours des tonnes de levures et de bactéries vivantes. Avec l’engouement pour la santé de notre microbiote et pour les probiotiques, il s’agit d’un argument de poids pour l’industrie. Bactéries vivantes ne veut toutefois pas dire bactéries bénéfiques à la santé. Ainsi, il n’est pas possible de dire, pour le moment, que le kombucha contient des probiotiques, puisque les bienfaits des bactéries qu’il contient n’ont pas été prouvés chez l’être humain.

La boisson est également souvent vantée pour ses nombreuses propriétés anticancer, détoxifiante, pour la perte de poids ou pour la santé de l’intestin et du foie… Malheureusement, encore une fois, aucune étude clinique chez les humains n’a prouvé que cette boisson était réellement bénéfique à la santé.

Devrait-on boire du kombucha?

Même si la boisson ne présente pas de bénéfices pour la santé prouvés par la science, cela ne veut pas dire qu’il faille la délaisser pour autant. C’est une boisson sucrée, mais définitivement moins sucrée que du jus ou des boissons gazeuses. Bref, on boit le kombucha parce que c’est bon. Point final.

Il est d’ailleurs très simple de se procurer une souche de kombucha pour en faire soi-même à la maison. La mycoboutique, située à Montréal, en vend et livre à travers le Québec. Une expérience bien intéressante à tester, qui peut produire assez de kombucha pour vous en abreuver indéfiniment!

Categories

Vous aimerez aussi