Pourquoi est-il important de ne pas manger seul?

Auteur
David Nathan
Groupe d'amis qui mangent ensemble

Manger ensemble, en famille ou entre amis n'est peut-être pas une pratique aussi courante qu'on pourrait le penser. Une étude récente de l’Université Dalhousie indique que deux Canadiens sur trois (68%) mangent généralement seuls. On vous explique pourquoi il est important de ne pas manger seul.

L'importance des repas en famille

« C'est une réalité et c'est une situation qui est alarmante, explique Dre Nadia, spécialisée en psychologie de l'éducation. De plus en plus les gens s'isolent pour prendre leurs repas alors que de nombreuses études ont prouvé que le fait de manger ensemble avait de multiples bienfaits, notamment en ce qui concerne la socialisation culturelle chez les plus jeunes. Le repas est souvent le seul moment de la journée où toute la famille est réunie, où il est possible d'échanger des idées, de discuter. C'est un moment très précieux pour les plus petits notamment, car ça leur permet non seulement d'avoir accès à des discours d'adultes, d'enrichir leur vocabulaire, mais aussi de recevoir les valeurs familiales, de décoder certaines choses, d'aborder des concepts. Il est par ailleurs prouvé que manger en famille améliore les résultats scolaires ».

Écrans et horaires serrés

Plusieurs facteurs expliquent le fait que de moins de moins de Canadiens prennent leur repas ensemble. « Les écrans sont en partie responsables de ce phénomène, explique Dre Nadia. Très souvent, les gens sont connectés sur leurs tablettes, sur leurs téléphones intelligents, mais ils ne sont pas connectés entre eux, à table. Un autre facteur explique cette situation, ce sont les familles qui ont des horaires très serrés, ce qui rend difficile de concilier la vie de famille et le travail. Le cas typique, ce sont des parents qui rentrent à la maison après le travail et font manger les enfants en premier, pour ensuite avoir le temps de souper entre eux. C'est le genre de comportement qui fait perdre à la famille une occasion de sociabilisation importante ».

Il est possible d'encourager le fait de manger ensemble, en instaurant des règles familiales. On peut par exemple interdire tout simplement les écrans à table, ce qui favorisera le dialogue. Ce qui compte, c'est de susciter le dialogue, ça peut être en s'intéressant à la journée des autres membres de la famille, en racontant ce qui nous est arrivé de drôle dans la journée. Dans certaines familles, on fait des jeux, des quiz, des devinettes avec les plus petits, pour les stimuler. 

Les Canadiens s’accordent pour dire que les enfants dont les familles mangent ensemble grandissent en étant plus heureux et en meilleure santé (93 %) et que les ados de ces familles développement une relation plus solide avec leurs parents (94 %).

Une journée pour changer les choses et ne plus manger seul

C'est pour aider les Canadiens à créer des liens en partageant un repas que la marque Choix du Président a décidé de faire du 29 juin la « Journée Manger ensemble » en organisant notamment une série de défis et d’événements. Des défis hebdomadaires ainsi que des suggestions d’implication seront affichés sur la page Facebook de l'initiative. À noter également que le 29 juin, les magasins Provigo et Maxi participants tiendront des barbecues ouverts au public à travers la province. 

Vidéo de la journée:

Vous aimerez aussi

Commentaires