Gâteau "La course des oursons"

Auteur
Mme Carrée
 

Informations nutrionnelles par portion :

  • Calories :

Ingrédients

Gâteau

1 gâteau deux étages chocolat, vanille ou autre (maison ou du commerce)

2/3 à 1 tasse glaçage chocolat (maison ou du commerce)

1 tasse de glaçage vanille (maison ou du commerce), divisée

Quelques gouttes de colorant alimentaire vert

1/2 tasse de flocons de noix de coco sucrés ou non

1/3 tasse de chapelure Oréo

Fondant noir, rouge et blanc (recette et substitutions plus bas)

6'' broche métallique (un spaghetti, un Pocky Stick ou autre)

Voitures de course

3, 4, 5 bonbons Tootsie Rolls de couleurs variées (mini barres de chocolat, mini gaufrettes ou autres bonbons)

Fruit Loops en quantité suffisante pour les roues et les volants (Cherrios, Smarties, jujubes ou autres)

3, 4, 5 biscuits "petits oursons" (Gummy Bears, bébés réglisse noire ''« négresses » comme on les appelait à l'époque'' ou autre)

Quelques c. à thé chocolat fondu (ou reste de glaçage)

Paillettes de sucre, Jimmies non-pareils, billes de sucre métallisé, etc.

Feutres alimentaires (facultatif)

Fondant (à préparer en premier, si vous décidez de le faire)

1/3 paquet grosses guimauves

1 1/2 c. à soupe d'eau

3/4 à 1 lb sucre glace

Quelques gouttes de colorant alimentaire noir et bleu (ou autres couleurs selon le décor choisi)

Préparation

Fondant

  1. Dans un bol allant au four micro-ondes, arroser les guimauves de l'eau et faire gonfler le tout au four micro-ondes pendant 1 minute et demie, par étape de 30 secondes, en remuant doucement les guimauves entre chaque étape à l'aide d'une maryse. (On cherche à obtenir une belle crème de guimauve mousseuse, en pliant le peu d'eau du fond dans la guimauve super soufflée, comme on travaillerait les blancs d'oeufs montés en neige : sans trop casser l'ensemble).

  2. Ajouter (ou tamiser, pour éviter les grumeaux) la moitié du sucre glace à la crème de guimauve, incorporer doucement à la cuillère de bois (PAS nécessaire de mélanger vite, fort ou éperdument!), jusqu'à l'obtention d'une pâte bien lisse, épaisse et mollasse.

  3. Graisser un plan de travail propre d'environ 12"x12", le saupoudrer généreusement de sucre glace, et transférer la pâte de guimauve sur ce lit de sucre à l'aide d'un maryse.

  4. Graisser vos mains (garder une petite réserve de gras accessible à portée de doigts, sans jamais en abuser; un fondant trop gras peut-être long à récupérer!), saupoudrer d'assez de sucre glace sur le fondant, pour pouvoir y toucher sans y rester collé, et le pétrir doucement. (Le truc ici, c'est de ne pas trop comprimer le fondant au départ pour ne pas y prendre vos doigts (c'est très collant!). On veut remettre un voile de sucre glace sur le fondant, chaque fois qu'il semble vouloir coller aux doigts. À quelques reprises pendant le pétrissage, vous devriez aussi regraisser vos mains; le fondant deviendra rapidement bien plus facile à pétrir et à maîtriser. Ne vous arrêtez pas avant qu'il soit bien ferme, en ajoutant par étape TOUT le sucre (et peut-être même plus), mais en vous assurant que le fondant reste toujours assez "gras" pour ne pas sécher ou fendiller.)

  5. Une fois la texture idéale atteinte (pâte à modeler ferme), bien l'envelopper dans un sac de plastique hermétique et laisser reposer à température ambiante, avant de colorer selon le choix du décor.

  6. Pour colorer le fondant, déchirer la portion de fondant nécessaire au décor et y pratiquer un creux avec le pouce; verser quelques gouttes de colorant dans le creux, refermer la pâte sur le colorant et la pétrir pour bien distribuer la couleur. Si la couleur demande beaucoup de colorant, étaler le colorant du bout du doigt sur le fondant avant de le refermer sur la couleur (trop de liquide enfermé dans le fondant, ne fera que gicler partout pendant le pétrissage!). La coloration du fondant peut en changer la texture, vous pourrez alors la réajuster en retravaillant le fondant avec les mains saupoudrées de sucre glace.

Gâteau

  1. Cuire deux étages de gâteau selon votre propre méthode ou celle à l'endos de la boîte : un grand de 10", et un plus petit d'environ 5"; si vos gâteaux ne semblent pas assez hauts après la cuisson, tranchez-les sur l'horizontal et glacez-en les centres d'un glaçage supplémentaire (ou autre garniture) pour leur donner un peu plus de volume.

  2. Glacer le grand gâteau, vanille sur les côtés, et chocolat sur le dessus; centrer le petit gâteau sur le grand, glacer les côtés vanille, puis le dessus ainsi qu'une bande d'environ 1/2" sur le pourtour du grand, vanille colorée en vert.

  3. Rouler le fondant noir et découper des carrés ou des rectangles à l'aide d'un couteau d'office ou une roulette à pizza, les coller sur le pourtour des grand et petit gâteaux, pour créer des bandes ou un damier (omettez cette opération en pressant plutôt des carrés de chocolat noir dans le glaçage à la vanille); réserver.

  4. Rouler un peu de fondant blanc et découper un drapeau, le décorer au goût et enfermer la broche dans un pli, à l'extrémité du drapeau (omettez cette opération en coupant plutôt la forme d'un drapeau dans une bande de cuir de fruit); réserver.

  5. Verser la noix de coco râpée dans un sac de plastique (à sandwich, par exemple) et l'arroser de quelques gouttes de colorant vert; bien refermer le sac et le "masser" jusqu'à ce que le colorant soit bien dispersé et la noix de coco bien colorée.

  6. Parsemer la noix de coco verte sur le dessus du petit gâteau et sur la bande du pourtour du grand, en pressant légèrement et en prenant soin de ne pas trop déborder.

  7. Parsemer la chapelure d'Oréo sur la piste de course en prenant soin de ne pas déborder et en lissant bien la route avec le dos d'une cuillère.

Pour une version simplifiée, omettez le "podium vainqueur" et faites tout le décor sur le niveau de la piste, sur un gâteau deux étages régulier, tout simplement (en ajustant les quantités et couleurs des glaçages surtout).

Pour les voitures de course

  1. À l'aide d'un peu de chocolat fondu (ou d'un reste de glaçage), coller quatre Fruit Loops sur un Tootsie Roll pour les roues, un demi Smarties pour le volant et un demi biscuit ourson, pour le coureur (coller aussi des billes de sucre métallisées pour les phares, quelques paillettes de sucre pour le numéro du coureur et dessiner des rayures au feutre alimentaire, si désiré). Répéter ces opérations pour toutes les petites voitures; réserver.

  2. Planter le drapeau vainqueur sur le podium, embellir le décor à votre goût en ajoutant plus de bonbons et de décos et enfin, poser les petites voitures sur la piste et sur le podium vainqueur, selon votre scénario!

Bon à savoir

Facile à faire, le fondant se travaille comme la pâte à modeler de votre enfance, ou presque. Celui-ci a l'avantage d'être délicieux, très sucré certes, mais son goût de guimauve vous fera oublier celui de l'édulcoré, traditionnel fondant. Une fois maîtrisé (j'ai eu besoin de trois ou quatre fois avant de le maîtriser parfaitement), vous saurez juger "à l'oeil" pour préparer la crème de guimauve, et "au toucher" pour pétrir et façonner le fondant final.

Dans "La course des oursons", le fondant est utilisé pour les "bandes-circuit" sur le pourtour du gâteau, pour le drapeau du podium et possiblement d'autres petits détails, mais il pourrait être remplacé par des carrés de chocolat noir pour les bandes, un triangle de cuir de fruits pour le drapeau et d'autres petits bonbons selon votre imagination, pour les détails. Si vous décidez de faire le fondant (10 minutes au total), armez-vous par la suite de gants de latex pour l'ajout du colorant alimentaire noir et soyez très prudents si vous avez un comptoir de cuisine dispendieux ou difficile à nettoyer! Personnellement, je procède à la coloration (surtout en noir)  au dessus de mon évier de cuisine!

Une fois prêt à être utilisé, le fondant peut-être façonné et roulé sur une surface saupoudrée de fécule de maïs ou de sucre glace. La fécule de maïs est idéale, mais laisse des marques sur les couleurs sombres qui doivent être "balayées" à l'aide d'un pinceau de cuisine (imbibé d'huile de pépin de raisin ou d'une autre huile fine, neutre, pour les marques récalcitrantes); le sucre glace est beaucoup plus collant, mais plus facilement absorbé par le fondant, même sombre. Dans les deux cas, évitez absolument d'utiliser trop de fécule ou de sucre glace pour le façonnage, les deux ont tendance à faire sécher et craquer le fondant.

Autre truc : les pièces de fondant difficiles à garder en forme pour une raison ou une autre peuvent être "séchées" quelques heures, avant d'être plus tard "collées" au décor à l'aide d'un peu de glaçage; le fondant raffermit rapidement à l'air ambiant et les pièces garderont leur forme (sachez que le fondant même "séché" reste très tendre!)

NB : si le temps vous manque, vous pouvez vous procurer du fondant tout fait en magasin, entre autres chez Omer Desserres, mais vous verrez, le goût maison est bien meilleur!

Conservation

Le surplus de fondant se conserve bien enveloppé, à température ambiante, jusqu'à 3 semaines. Il peut alors aussi être ramolli quelques secondes au four micro-ondes et retravaillé.

Vous aimeriez aussi

Commentaires