Gâteau Drôle de chat

Auteur
Mme Carrée
 
  • Portions 10 à 12 parts
  • Préparation 2 h 30 min

Informations nutrionnelles par portion :

  • Calories :

Ingrédients

Fondant (à préparer en premier, si vous décidez de le faire)

1/3 paquet grosses guimauves

1 1/2 c. à soupe d'eau

3/4 à 1 lb sucre glace

Quelques gouttes de colorant alimentaire au choix

Gâteau

1 gâteau deux étages chocolat, vanille ou autre (maison ou du commerce)

1 tasse de glaçage vanille coloré ou non (maison ou du commerce)

Fondant en quantité suffisante (ou un peu plus de glaçage coloré)

Colorants alimentaires au choix

1 trou de beigne

2 beignes nature (genre "gâteau")

Bonbons divers

3 bâtonnets + 1 cure-dent (pour faire tenir la tête et la queue)

Préparation

Fondant

  1. Dans un bol allant au four micro-ondes, arroser les guimauves de l'eau et faire gonfler le tout au four micro-ondes pendant 1 minute et demie, par étape de 30 secondes, en remuant doucement les guimauves entre chaque étape à l'aide d'une maryse (on cherche à obtenir une belle crème de guimauve mousseuse, en pliant le peu d'eau du fond dans la guimauve super soufflée, comme on travaillerait les blancs d'œufs montés en neige : sans trop casser l'ensemble).

  2. Ajouter (ou tamiser, pour éviter les grumeaux) la moitié du sucre glace à la crème de guimauve, incorporer doucement à la cuillère de bois (PAS nécessaire de mélanger vite, fort ou éperdument!), jusqu'à l'obtention d'une pâte bien lisse, épaisse et mollasse.

  3. Graisser un plan de travail propre d'environ 12"x12", le saupoudrer généreusement de sucre glace, et transférer la pâte de guimauve sur ce lit de sucre à l'aide d'un maryse.

  4. Graisser vos mains (garder une petite réserve de gras accessible à portée de doigts, sans jamais en abuser; un fondant trop gras peut-être long à récupérer!), saupoudrer d'assez de sucre glace sur le fondant pour pouvoir y toucher sans y rester collé, et le pétrir doucement. (Le truc ici, c'est de ne pas trop comprimer le fondant au départ pour ne pas y prendre vos doigts (c'est très collant!). On veut remettre un voile de sucre glace sur le fondant, chaque fois qu'il semble vouloir coller aux doigts. À quelques reprises pendant le pétrissage, on devrait aussi regraisser ses mains; le fondant deviendra rapidement bien plus facile à pétrir et à maîtriser. Ne vous arrêtez pas avant qu'il soit bien ferme, en ajoutant par étape, TOUT le sucre (et peut-être même plus), mais en vous assurant que le fondant reste toujours assez "gras" pour ne pas sécher ou fendiller.)

  5. Une fois la texture idéale atteinte (pâte à modeler ferme), bien l’envelopper dans un sac de plastique hermétique et laisser reposer à température ambiante, avant de colorer selon le choix du décor. Conserver le surplus bien enveloppé, à température ambiante jusqu'à 3 semaines (peut aussi être ramolli quelques secondes au four micro-ondes et retravaillé).

  6. Pour colorer le fondant, déchirer la portion de fondant nécessaire au décor et y pratiquer un creux avec le pouce; verser quelques gouttes de colorant dans le creux, refermer la pâte sur le colorant et la pétrir pour bien distribuer la couleur. Si la couleur demande beaucoup de colorant, étaler le colorant du bout du doigt sur le fondant, avant de le refermer sur la couleur (trop de liquide enfermé dans le fondant, ne fera que gicler partout pendant le pétrissage!).

La coloration du fondant peut en changer la texture, vous pourrez alors la réajuster en retravaillant le fondant avec les mains saupoudrées de sucre glace.

Une fois prêt à être utilisé, le fondant peut-être façonné et roulé sur une surface saupoudrée de fécule de maïs ou de sucre glace. La fécule de maïs est idéale, mais laisse des marques sur les couleurs sombres qui doivent être "balayées" à l'aide d'un pinceau de cuisine (imbibé d'huile de pépin de raisin ou d'une autre huile fine, neutre, pour les marques récalcitrantes); le sucre glace est beaucoup plus collant, mais plus facilement absorbé par le fondant, même sombre. Dans les deux cas, évitez absolument d'utiliser trop de fécule ou de sucre glace pour le façonnage, les deux ont tendance à faire sécher et craquer le fondant.

Autre truc : les pièces de fondant difficiles à garder en forme pour une raison ou une autre, peuvent être "séchées" quelques heures avant d'être plus tard "collées" au décor à l'aide d'un peu de glaçage; le fondant raffermit rapidement à l'air ambiant et les pièces garderont leur forme (sachez que le fondant même "séché" reste très tendre!).

Gâteau

  1. Cuire l'appareil à gâteau dans un moule de 9" et deux de 5" selon votre propre méthode ou celle au verso de la boîte.

  2. Trancher le grand gâteau en plein centre, en deux demi-lunes; les poser dos à dos pour composer le corps du chat.

  3. Glacer finement la totalité du corps (on peut remplacer le glaçage du centre, par une garniture au choix).

  4. Trancher un premier petit gâteau aux deux tiers (en retirer une petite demi-lune, qui peut être utilisée pour faire la patte latérale); poser le petit gâteau sur la tranche pour composer la cuisse du chat. Fixer la cuisse contre le corps (la patte latérale aussi, si désiré) et glacer ensuite, la totalité de la cuisse, réserver.

  5. Trancher les deux beignes en deux de façon à obtenir quatre lettres "C" : poser deux "C" sur leur tranche pour faire les pattes de devant en les rapprochant du corps, perpendiculairement, et deux "C" en tortillons pour faire la queue (à la toute fin, les pattes de devant et la queue, seront fixés au gâteau de façon permanente); glacer finement ensuite la totalité des pattes et de la queue.

  6. Couvrir la totalité du chat de fondant (couvrir les pattes de devant et la queue séparément) ou d'un peu plus de glaçage traditionnel, bien lissé.

  7. Trancher le second petit gâteau en deux sur l'horizontal, en glacer le centre pour donner du volume à la tête.

  8. Trancher le trou de beigne en deux et fixer les deux dômes obtenus sur le visage du chat, à l'aide d'un peu de glaçage, de façon à créer les joues. Glacer finement la totalité de la tête, puis la couvrir de fondant ou non.

  9. Décorer la tête au goût : oreilles, nez, bouche, joue, etc. en fondant (coloré ou non) ou avec un glaçage traditionnel décoré de bonbons, et l'appuyer sur les pattes de devant, avant de la fixer au corps à l'aide de quelques bâtonnets insérés par derrière.

  10. Fixer la base de la queue au corps, et fixer la pointe à l’aide d’un cure-dent, vers la cuisse (couvrir les marques de rencontres de fondant, glaçage ou bonbons).

Bon à savoir

Fondant

Facile à faire, le fondant se travaille comme la pâte à modeler de votre enfance, ou presque. Celui-ci a l'avantage d'être délicieux, très sucré certes, mais son goût de guimauve vous fera oublier celui de l'édulcoré, traditionnel fondant. Une fois maîtrisé (j'ai eu besoin de trois ou quatre fois, avant de le maîtriser parfaitement), vous saurez juger "à l'oeil" pour préparer la crème de guimauve, et "au toucher" pour pétrir et façonner le fondant final.

Gâteau

Le fondant peut être remplacé par un glaçage traditionnel, il suffit d'être bien appliqué, pour un résultat raisonnable. L'idée ici, est de repenser la forme d'un chat, d'un tigre, d'un autre félin, voire même d'un chien ou de tout autre animal, de façon moins conventionnelle et surtout, facile.

Plusieurs options s'offrent à vous pour le décor, autres que le fondant. Remplacez les bandes de fondant par des réglisses-rubans, façonnez des pâtes à mâcher (Fruitella, Tootsie Rolls, etc.) pour le nez, les oreilles, la bouche, etc. Pour finaliser le tout, paillettes de sucre, dragées, vermicelles et nonpareils peuvent être utilisés (tous les détails, petits bonbons, etc. peuvent être fixés avec une très petite quantité de glaçage blanc).
 

Vous aimeriez aussi

Commentaires