Le mystère des mouches à fruits

Elles envahissent votre environnement sans crier gare. Puis elles disparaissent comme elles étaient venues. Mais d’où proviennent ces mouches à fruits? Et comment vous en débarrasser?

Les mouches à fruits ou, si vous préférez, les drosophiles, n’apparaissent pas spontanément, malgré les apparences. La femelle pond de 25 à 35 œufs par jour qu’elle dépose sur les fruits et les légumes que vous achetez à l’épicerie et que vous ramenez à la maison, au bureau.

Le cycle de vie

Pour éclore, les œufs de drosophiles ont besoin d’un changement de température. Et c’est généralement ce qui se produit lorsque vous revenez à la maison avec vos provisions. Comme la température est différente de celle enregistrée à l’épicerie et à l’entrepôt de fruits et légumes, le processus d’éclosion débute et/ou s’accélère.

Les œufs éclosent un à deux jours plus tard. Des larves minuscules apparaissent alors. Elles se déplacent lentement sur une surface humide (un fruit ou un légume) dont elles se nourrissent. Puis elles se transforment en nymphes, tout en demeurant très discrètes.

Les mouches qui volent autour de votre tête et qui vous agacent apparaissent après cinq jours. Elles peuvent alors se reproduire dans nos habitations chauffées.

Dans une température ambiante de 12 degrés Celsius, la mouche à fruits peut vivre jusqu’à 50 jours. À 30 degrés, ce cycle est réduit à huit jours.

L’espèce est prolifique. La mouche à fruits peut engendrer 25 générations par année.

Leur nourriture

Les mouches à fruits se nourrissent d’alcool issu d’un fruit mûr ou avarié, soit celui sur lequel les œufs étaient déposés, soit d’un autre. Elles apprécient également les végétaux et les champignons en décomposition, la farine et les boissons gazeuses.

Ces mouches si dérangeantes ont une particularité : elles aiment les liquides fermentés. Elles se régaleront donc de bière, de vin, de cidre, de vinaigre, de nectar et de toutes solutions sucrées.

Cette particularité assure même leur protection contre leur prédateur naturel. Dès qu’une guêpe se montre le bout du dard, les femelles pondent dans un lieu très alcoolisé. Pourquoi? L’alcool est toxique pour les guêpes.

Prévenir

Pour prévenir l’apparition des mouches à fruits, portez une attention particulière aux déchets de table. Il suffit de laisser une faible quantité de nourriture à l’air libre, et d’avoir une femelle adulte qui cherche l’endroit idéal pour pondre, pour vous retrouver avec une colonie dans votre domicile.

Il existe également d’autres précautions à pour éviter une invasion de mouches à fruits.

  • Lavez les fruits et les légumes achetés à l’épicerie dès votre retour à la maison.
  • Faites la vaisselle régulièrement.
  • Entreposez les fruits et légumes au frigo, dans des contenants adéquats. Ne laissez rien sur la table ou le comptoir.
  • S’il fait chaud, entreposez les ananas et les bananes au réfrigérateur.
  • Laissez les tomates à l’extérieur, ou au frigo.
  • Rincez en profondeur les contenants de jus fermentés, sucrés ou alcoolisés avant de les mettre dans le bac de recyclage.
  • Éliminez les sources d’humidité.
  • Linges à vaisselle, guenilles, balai éponge, lavette et vadrouille doivent sécher à l’extérieur.
  • Tenez vos portes fermées et remplacez les moustiquaires défectueuses.

Voilà, vous savez tout, ou presque, sur les mouches à fruits. À vous maintenant de prévenir leur apparition, ou d’accepter une colonie de ces bestioles au bureau ou à la maison.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires