Conseils pour cuisiner quand on a des allergies alimentaires

Auteur
David Nathan
Femme cuisine avec enfant

Au Québec ce ne sont pas moins de 300 000 personnes qui vivent avec des allergies alimentaires dont un tiers est des enfants. C'est évidemment une contrainte au quotidien, mais nullement la fin du plaisir de manger. Pour savoir comment gérer cette situation et avoir des conseils, nous avons sollicité l'expertise de Dominique Seigneur, auteur de Allergique et gourmand et maman de deux enfants dont un souffrant d'allergies alimentaires sévères.

Les allergies alimentaires c'est quoi?

L’allergie alimentaire n'est pas autre chose qu'une réaction anormale et exagérée de notre système immunitaire qui se produit après avoir ingéré un aliment. Le corps considère à tort l'aliment comme un danger potentiel et essaye de se défendre.

Les allergies peuvent apparaitre soudainement, à tout âge. C'est une contrainte qui apparait alors dans notre vie puisqu'il faut désormais être très prudent avec tout ce qu'on mange. « Quand on est diagnostiqué allergique, il est normal d'être désemparé et de penser que faire la cuisine sera une mission impossible, explique Dominique Seigneur. C'est un état de choc normal. Mais ce n'est pas une fatalité, il faut donc l'accepter, retrousser ses manches et sortir de sa zone de confort ». En d'autres mots réagir et simplement adopter d'autres réflexes en ce qui concerne l'alimentation. 

Les 10 allergènes prioritaires

Parmi tous les allergènes qui existent, Santé Canada en a identifié 10 comme étant prioritaires. Ils doivent apparaître sur les étiquettes des produits que nous achetons et ils représentent à eux seuls 90% des réactions allergiques.  
- Arachides
- Blé
- Poissons et fruits de mer
- Lait
- Moutarde
- Noix
- Oeufs
- Sésame
- Soya
- Sulfites

Les bons réflexes à avoir

La règle d'or pour se protéger des allergies alimentaires est simple : il faut éviter en tout temps le contact avec l'allergène.

Pour ce faire, il faut que vous portiez une attention accrue aux étiquettes des produits que vous achetez.

Lavez-vous les mains entre les différentes prises de nourriture.

Attention à la contamination croisée. Elle se produit par exemple quand quelqu'un cuisine avec un ingrédient qui contient votre allergène et que cette personne oublie de nettoyer la planche à découper. Si vous cuisinez sur cette même planche ensuite, vous risquez d'être contaminé. Un détergent à vaisselle sera donc de mise pour bien nettoyer.

Dans les restaurants, insistez bien sur les aliments que vous devez éviter, quitte à vous répéter plusieurs fois. Il en va de votre vie.

Vive les aliments de substitution

Une des solutions pour continuer à cuisiner quand on est allergique, c'est de trouver des aliments de substitution. Ils ne sont pas exactement les mêmes, mais leur texture, leur saveur se rapprochent des aliments qu'ils remplacent. Exemples :

L'avocat s'utilise de nombreuses façons de l'entrée au dessert. Sa texture crémeuse s'apparente à celle du yogourt.

Si vous êtes allergique au lait, vous pourrez utiliser des boissons végétales comme la boisson de riz, de lin ou de chanvre. Vous pouvez aussi prendre du lait de coco. Le lait de soya fera aussi l'affaire, sauf bien sûr, si le soya est votre allergène. 

Pour remplacer les fromages à base de lait ou de soya, sachez qu'il existe des fromages fabriqués à partir de farine de pois chiche.

La margarine remplacera le beurre pour ceux qui ont des allergies aux produits laitiers et les substituts d'oeuf végétal conviendront pour ceux qui fuient les œufs.

S'adapter, être inventif

Avoir une allergie alimentaire est certes contraignant, mais cela ne signifie pas pour autant que vous ne pouvez pas bien manger. « Le secret pour dépasser les contraintes liées à l'allergie, c'est d'une part de bien connaître les produits de substitution aux aliments auxquels on est allergique et d'autre part d'être imaginatif et garder le plaisir de cuisiner, s'amuser », dit Dominique Seigneur.

Et il suffit de parcourir son livre et sa centaine de recettes pour être convaincu qu'on peut cuisiner des choses qui ont du goût et qui sont appétissantes depuis le petit-déjeuner jusqu'au souper en passant par les collations et grignotines d'entre les repas. Rouleaux de printemps et leur trempette au goût d'arachides, lasagne sans pâtes, porc effiloché et sa sauce BBQ maison, tuiles chocolatées, bouchées de poulet pané avec ou sans blé...

Et ce ne sont que quelques exemples parmi tant d'autres. Ce livre est une base, c'est ensuite à vous à combiner les ingrédients pour revisiter les plats, en inventer de nouveau, selon votre imagination.

Bon appétit, loin des allergènes!

Allergique et gourmand de Dominique Seigneur, Les Éditions de l'Homme.

Categories

Vous aimerez aussi