Le champagne, comment c'est fait?

Auteur
David Nathan
Champagne

Ahhhh, le champagne! Il suffit de dire son nom et aussitôt, on a des images de fête plein la tête. Ce vin effervescent français jouit en effet depuis des siècles de la plus pétillante des réputations. Voici ce que vous devez savoir sur cet alcool pas vraiment comme les autres.

AOC

 

Le champagne rentre dans la catégorie des vins effervescents, mais il possède la particularité d'être produit exclusivement en région Champagne, dans le nord-est de la France. On parle alors d'une appellation d'origine contrôlée (AOC), un label français servant notamment à définir et protéger le savoir-faire d'un produit. C'est pourquoi théoriquement, on ne devrait pas parler de champagne pour des vin mousseux produit ailleurs qu'en Champagne. 

Origine et fabrication du champagne

L'origine du champagne est étroitement liée à celle d'un homme d'église, le moine Dom Pérignon. Son nom est aujourd'hui encore évocateur pour les amateurs de bulles puisqu'il a donné naissance à une des plus grandes marques de champagne. C'est en effet ce moine bénédictin qui vivait au 17e siècle qui a importé la « méthode champenoise ». Cette méthode permet de transformer un vin tranquille en vin à bulles. Pour cela on ajoute au moment de la mise en bouteilles une dose de levures. Cela a pour effet de transformer le sucre du moût en alcool et de produire du gaz carbonique, les fameuses et tant appréciées bulles de champagne.

Extra brut, brut, sec, demi-sec...

 

La quantité de sucres résiduels dans une bouteille de vin (sucres naturels issus du raisin + les sucres éventuellement ajoutés) détermine le type de champagne auquel on a affaire. Ainsi on parlera d'un champagne doux quand il contiendra plus de 50 grammes de sucres par litre, de demi-sec quand il en contient entre 32 et 50 grammes. De 17 à 32 grammes, on est dans la catégorie des secs, 12 à 17 grammes des extra secs. On parle de brut à moins de 12 grammes, d'extra brut entre 0 et 6 grammes et de brut nature à moins de 3 grammes.

Millésime

La plupart des champagnes sont constitués d’un assemblage de plusieurs vins provenant d’années de récolte différentes. C'est pourquoi on ne voit que rarement la date sur une bouteille de champagne. Si c'est le cas, c'est que l'on est en présence d'un grand champagne, un millésimé, provenant uniquement de la récolte d'une même année.

Saviez-vous que...?

 

Une photo publiée par Sailor Girl (@sailorgirlhq) le

 

Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le champagne rosé n'est pas l'invention récente d'une agence de publicité qui aurait voulu rendre le champagne un peu plus fun en y ajoutant de la couleur. Non, le champagne rosé a été inventé en 1764 par la maison Ruinart et est obtenu en mélangeant du vin blanc et du rouge.


Découvrez nos recettes avec du champagne

Categories

Vous aimerez aussi