5 vérités sur le boeuf haché

Auteur
Ève Godin, nutritionniste
Boeuf haché cuit dans une poêle

Le gras du boeuf haché

Des règles précises existent et doivent être respectées concernant l’appellation des viandes hachées. Il importe donc aux détaillants de suivre les règles suivantes :

Bœuf haché extra-maigre : viande désossée et sans peau de l'espèce mentionnée, sous forme hachée et ne contenant pas plus de 10 % de gras

Bœuf haché maigre : viande désossée et sans peau de l'espèce mentionnée, sous forme hachée et ne contenant pas plus de 17 % de gras

Bœuf haché mi-maigre : viande désossée et sans peau de l'espèce mentionnée, sous forme hachée et ne contenant pas plus de 23 % de gras

Bœuf haché ordinaire : viande désossée et sans peau de l'espèce mentionnée, sous forme hachée et ne contenant pas plus de 30 % de gras

La différence est significative entre une viande hachée extra-maigre et ordinaire et nous avons tous avantage à se tourner vers ce premier choix dans nos recettes.

Provenance de la viande

Quand on achète du bœuf haché, nous pouvons nous attendre à retrouver de la viande de bœuf, de vache et de taureau, mais par contre jamais d’un autre type d’animal. Les règles sont strictes quand aux parties utilisées et doivent respecter les pourcentages de gras pour entrer dans chaque catégories énoncées ci-dessus.

Consommation de viande

On a tendance à l’oublier, mais le bœuf haché entre bel et bien dans notre consommation de viande rouge. Les recommandations pour la viande rouge émises par la Société canadienne du cancer sont rigoureuses avec une consommation maximale de 300 g par semaine soit l’équivalent d’environ 3 portions de 100 g. C’est la quantité de gras saturés et de cholestérol qui fait en sorte surtout que nous devons en limiter la consommation.

Quantité de fer

Nous le savons tous, la viande rouge renferme une quantité appréciable de fer, ce minéral essentiel à notre bonne santé. Toutefois, en excès, une trop grande quantité de fer peut aboutir à l’augmentation des risques de certains cancers par la formation de radicaux libres. Une consommation modérée de viande rouge prend encore tout son sens.

Substituts au boeuf haché

On parle souvent des substituts de viande pour venir combler ses besoins en protéines tout en fournissant beaucoup moins de calories et de gras et en plus des fibres. L’utilisation de légumineuses pour remplacer une certaine quantité de bœuf haché dans les recettes est un truc très astucieux. Les lentilles passeront inaperçues. De plus, on pourrait également remplacer une partie de bœuf par du tofu râpé ou émietté. Astuces à retenir et mettre en application dès aujourd’hui!

Et vous, avez-vous des trucs pour remplacer une partie de boeuf haché par un substitut?

Vous aimerez aussi

Commentaires