Une p'tite tarte au pain d'épices en cadeau?

Le 19 novembre 2014 par Mme Carrée

Tarte au pain d'épices

J'aime le monde "pas comme les autres"...

J'aime le monde différent. Ceux que je ne connais pas, ceux que j'ai encore à connaître. J'aime le monde un peu marginal ou original, le monde qui a quelque chose à raconter. Qu'il soit beau ou pas, c'est pas important; j'aime le monde qui clashe, le monde qui pense, les rebelles, les révolutionnaires, mais aussi les réactionnaires, et surtout ceux qui s'en foutent pas.

Je ne connaissais personne comme Isabelle, avant de l'avoir rencontrée.

Comment vous expliquer... Isabelle?

Vous la connaissez peut-être déjà, vous l'avez vue à la télé, ou entendue à la radio? Vous avez chez vous, un de ses quatre bouquins? Après sa première collection de recettes personnelles Les gourmandises d'Isa publiée chez Groupe Modus, elle nous a offert Pomme, puis Citron et tout récemment Tarte.

Tarte au pain d'épices Tarte au pain d'épices

Peut-être comptez-vous parmi les chanceux...

... qui l'ont rencontrée lors d'un lancement, d'une séance de signature, au Salon du livre ou juste à l'épicerie?

Si oui, vous savez qu'elle est toute menue, toute souriante et délicate, avec son petit accent fringuant et son look "Betty Crocker à talons", croisé avec celui d'une pinup en tablier froncé.

Vous savez aussi qu'elle est douce et patiente, pétillante et attentionnée. Et vous n'auriez pas tort de l'imaginer chez elle, en petite robe et bien coiffée, à sortir sa fournée de chocolatines aux petites heures du matin...

Tarte au pain d'épices

Mais ça, moi j'vous l'dis... c'est du gros bluff!

Non, non, j'veux pas dire qu'elle n'est pas "toute comme ça". Elle l'est réellement, oui! Féminine jusqu'aux bouts des ongles, coquette, "bichonnette" et tralali la lère...

Simplement, vous ne connaissez pas Isabelle comme je la connais.

En réalité, Isabelle c'est un peu comme... un ours déguisé en biche. Un mécano avec du mascara, un soudeur qui aurait manqué sa vocation de coiffeuse...

Elle a la force d'un boucher, et sait vous dépecer un lapin, une dinde, même un cochon avec la grâce d'un maçon dans un costume de papillon, et l'aisance d'une cuillère de bois dans un p'tit chiffon. Elle a l'énergie d'une centrale nucléaire, son pain et son yogourt sont faits maison, et ses oeufs viennent du poulailler qu'elle s'est bricolé.

Tarte au pain d'épices Tarte au pain d'épices

De l'aube à la brunante, son ressort ne fait qu'un peu se déplier...

Jamais je ne l'ai vu se relaxer complètement.

Elle popote, boulange, cuisine, pâtisse, concocte toute la journée, et avec quelques-uns de ses douze bras, elle trouve aussi le temps de changer l'huile de son camion, ratisser son terrain entier, coudre quelque robe pour une soirée, et réaménager toute sa maison, en plus d'écrire des livres à profusion.

Elle tricote, fricote et gigote continuellement, et pourtant, jamais son maquillage n'en souffre, jamais sa jupe ne se froisse ni son ardeur s'émousse.

Et tout ça, sans compter sur le temps où son ombre a pu s'échapper quelques secondes pour aller chercher les enfants à l'école, porter une commande de gâteaux chez la voisine, et prêter quelques moules à son amie Martine.

 Tarte au pain d'épices

Elle n'a peur de rien...

Et je ne serais pas surprise de savoir qu'elle a décidé d'apprendre à manoeuvrer une chainsaw, un "dix-huit roues" sur terrain accidenté, ou juste la ceinture de karaté; pas plus que j'étais surprise de constater qu'encore une fois, elle n'a su limiter sa générosité en proposant plus de cent (oui, vous avez bien lu, 100!!) superbes pâtisseries salées et sucrées dans son "p'tit dernier" : Tarte.

Tarte au pain d'épices Tarte au pain d'épices

Faut-tu êtr' folle?

C'est pour ça que j'aime aussi le monde un peu fou.

J'me suis amusée à préparer mes fêtes en testant une de ses tartes, étonnante et très "de saison"... au pain d'épices.

Pas pantoute ce à quoi on s'attend! Comme Isabelle, quand on la connait, quoi!

Sa tarte au pain d'épices était crémeuse, fraîche et onctueuse, épicée et très goûteuse, pis elle devrait s'appeller "Épic-sucre".

On dirait presque... une tarte à la pâte de spéculoos maison!

Vous trouvez pas que ce serait un beau cadeau pour Noël?

Ben... euhh... la tarte ou le livre, comme vous voulez!

Tarte au pain d'épices

Si vous choisissez de faire la tarte, j'ai le plaisir de vous la livrer aujourd'hui, un peu à ma façon (juste dans l'écriture), et avec son consentement.

Sinon, ben... allez vous chercher le livre!

Tarte au pain d'épices

(tiré du livre Tarte d'Isabelle Lambert)

Pour 8 personnes
Préparation :  20 à 30 minutes
Réfrigration : 4 heures (minimum)

Tarte

  • 1 tasse de beurre doux
  • 1 1/4 tasse de cassonade foncée (à l'ancienne), tassée
  • 1 tasse de crème 35 % très froide
  • 1/4 tasse de mélasse
  • 4 jaunes d'oeufs
  • 1/3 tasse de fécule de maïs
  • 2 cuillerées à thé de gingembre frais, finement râpé
  • 3/4 cuillerée à thé de cannelle (ou au goût)
  • 1/4 cuillerée à thé de muscade
  • 1/4 cuillerée à thé de clous moulus
  • 3/4 cuillerée à thé de sel
  • 2 tasses de lait
  • 1 croûte de 9" précuite (maison, du commerce ou selon Tarte p.33)

Garniture

  • 1 1/2 tasse de crème 35 %
  • 2 cuillerées à table de sucre
  • 1 cuillerée à thé de vanille
  • 1/4 cuillerée à thé de cannelle

Pour la tarte

  1. Dans une grande casserole, chauffer le beurre et la cassonade sur un feu modéré, en remuant constamment, jusqu'à ébullition.

  2. Aux premiers bouillons, ajouter la crème et la mélasse, et poursuivre la cuisson en remuant souvent, jusqu'à ce que le mélange frémisse à nouveau.

  3. Pendant ce temps, dans une grande jatte, à l'aide d'un fouet, battre les jaunes, la fécule, le gingembre, les épices, le sel et le lait.* Si vous êtes comme moi, et n'avez pas de batteur sur socle, pour réussir la prochaine opération, pensez à stabiliser la jatte d'avance, pour pouvoir par la suite faire usage de vos mains plus librement.

  4. Verser en filet le contenu de la casserole dans la jatte, sur les oeufs, en battant le mélange constamment, et simultanément, au fouet.

  5. Retourner le mélange dans la casserole, et poursuivre la cuisson en remuant constamment, jusqu'à légèrement épaissi (la préparation épaissira un peu plus encore, une fois réfrigérée).

  6. Verser l'appareil obtenu dans la croûte précuite, en la filtrant au tamis, au passage.

  7. Couvrir d'une pellicule plastique posée directement sur le dessus de la garniture, et réfrigérer au moins 4 heures.

Pour la garniture

  1. Dans une grande jatte, à l'aide d'un batteur, battre la crème jusqu'à l'obtention de pics mous.

  2. Ajouter le sucre, la vanille et la cannelle, battre à nouveau quelques secondes, et transférer le tout dans une poche à douille (ou non) avant de garnir pour servir nature, ou saupoudré de cannelle ou de cacao, au goût.

Mme Carrée

Tous les blogues Cuisine

Derniers billets

St-Patrick et les trois patates

Le 14 mars 2017 par Mme Carrée

Bonne fête des Mères!

Le 06 mai 2015 par Marie-Michelle Garon

Mon dernier billet...

Le 04 mai 2015 par Saskia Thuot

Le mot de la fin

Le 28 avril 2015 par Josée Bournival

Chez Schwartz

Le 23 avril 2015 par Marie-Michelle Garon

Archives

Vous aimerez aussi

Commentaires