Paupiettes en rob' de chambre; un étrange début d'année...

Le 15 janvier 2015 par Mme Carrée

Paupiettes en rob' de chambre

Hé! Hé! Allo vous autr'! Bonne annééée!

Ça fait un bout qu'on s'est vus!! Pis j'ai pensé à ce que je vous... hum, plutôt... à ce que je "nous" souhaite pour l'année nouvelle.

V'nez vous asseoir, relaxer, pis m'jaser un brin...

Paupiettes en rob' de chambre Paupiettes en rob' de chambre

Pour 2015, je souhaite...

Que nos cheveux restent nombreux et nos problèmes très peu,
que nos abdominaux se raffermissent et notre coeur se ramollisse.
Que nos dents restent claires pour faire paraître not' peau plus foncée,
que nos actions montent et not' cholestérol tombe.
Que les hypothèques soit diminuées, pareil pour nos comptes d'électricité.

Paupiettes en rob' de chambre

Que notre bonheur soit continu,
que l'espoir nous allume et nous enflamme,
que sa lumière nous entoure toujours.
Que nos émotions apprennent à embrasser nos mots,
et notre bouche à les dire comme il faut.

Paupiettes en rob' de chambre Paupiettes en rob' de chambre

Que la gentillesse nous prenne et le rire nous tienne,
que la passion nous emporte et la grandeur nous exhorte
à de plus humains desseins...

Et pour tout ce que nous pourrons faire de bien...
que notre ardeur jamais ne se fatigue, ni ne s'affaiblisse.

Paupiettes en rob' de chambre

Pis vous, vous nous souhaitez quoi?

Parce que l'année s'amorce de façon compliquée, moi j'pensais qu'on avait besoin de simplicité.
Parce que l'hiver s'annonce encore très rigoureux, j'estimais aussi qu'on avait besoin de "cocooner", de se réchauffer un peu...
Pis aussi, parce que l'électricité coûte chère (entre autres choses, en hiver!), on a surtout besoin d'économiser... pour bien manger.

J'vous ai cuisiné un p'tit quelque chose de facile, réconfortant et pas cher avec du poulet, des restes de Noël que j'avais congelés, et tous les légumes racines auxquels vous pourrez penser!

Allez, allez! Tirez-vous une chaise, v'nez goûter...

Paupiettes en rob' de chambre

Paupiettes en rob' de chambre

Préparation : 30 minutes
Réfrigération : 2 heures (ou la nuit)
Cuisson : 1 heure

  • 4 à 6 poitrines de poulet (désossées, sans peau)
  • 3 cuillerées à soupe de sel
  • 3 cuillerées à soupe de cassonade foncée
  • Eau fraîche en quantité suffisante
  • 1/2 tasse de fromage de chèvre crémeux ramolli (ou à la crème genre Philadelphia)
  • Une poignée de canneberges séchées (figues séchées, pruneaux, abricots, noix, ou un mélange, etc.)
  • 1 cuillerée à thé de thym séché
  • 3 à 4 tranches de prosciutto (ou un reste de bacon, de pancetta, etc.)
  • Une quantité suffisante de légumes racines coupés en cubes de 1" (patate douce, chou-rave, pomme de terre, carotte, panais, navet, etc.)
  • 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive (plus ou moins selon la quantité de légumes)
  • Les feuilles de 2 à 3 branches de romarin grossièrement hachées
  • Sel et poivre au goût
  1. Dans une grande jatte, déposer les poitrines, les couvrir d'eau fraîche, ajouter le sel et la cassonade, bien mélanger (presque jusqu’à dissolution du sel), couvrir et réfrigérer au moins 2 heures, ou toute une huit.
  2. Rincer les poitrines et les étaler à plat, sur un plan de travail propre; couvrir les poitrines d'une pellicule plastique et les attendrir à l'aide d'un maillet à viande (jusqu'à environ 1/2" d'épaisseur); réserver.
  3. Dans un bol, bien mélanger le chèvre, les canneberges et le thym, saler et poivrer au goût, et étaler sur les poitrines attendries.
  4. Rouler les poitrines de façon à ce que la garniture ne s'en échappe pas, et enrubanner-les d'une ou deux tranches de prosciutto déchirées; réserver.
  5. Dans une grande jatte, bien mélanger tous les légumes, l'huile et le romarin jusqu'à ce que le tout soit bien enrobé d'huile.
  6. Étendre le mélange sur une plaque de cuisson de façon à ce que les légumes ne se chevauchent pas, saler et poivrer au goût.
  7. Cuire au four sur la grille du haut (pas la plus haute, mais celle en dessous!) à 350 °F pour 30 minutes.
  8. Remuer les légumes et les tourner, poser les paupiettes réservées sur les légumes, et retourner le tout au four, pour 30 à 35 minutes supplémentaires (le prosciutto sera bien doré et croustillant, et les légumes, bien tendres.)
  9. Laisser tiédir quelques instants, et servir en tranchant chaque paupiette en deux.

Mme Carrée

Tous les blogues Cuisine

Derniers billets

St-Patrick et les trois patates

Le 14 mars 2017 par Mme Carrée

Bonne fête des Mères!

Le 06 mai 2015 par Marie-Michelle Garon

Mon dernier billet...

Le 04 mai 2015 par Saskia Thuot

Le mot de la fin

Le 28 avril 2015 par Josée Bournival

Chez Schwartz

Le 23 avril 2015 par Marie-Michelle Garon

Archives

Vous aimerez aussi