Tout ce que vous devez savoir sur la bière!

Auteur
David Nathan
Bières

Blanches, blondes, noires, I.P.A., Lagers, à fermentation basse ou haute, à fort ou faible degré d'alcool... l'univers de la bière et son vocabulaire peut être parfois déroutant pour les non initiés. C'est pourquoi nous allons simplifier les choses voici ce qu'il faut savoir sur la bière pour ne plus être perdu. 

La bière, boisson alcoolisée la plus consommée sur la planète, s'obtient après de nombreuses étapes qui demandent patience et savoir-faire : maltage, saccharification, houblonnage, fermentation... entre autres.

Nous ne rentrerons pas dans le détail de toutes ces opérations, mais on retiendra que pour fabriquer de la bière (il n'existe pas que cette méthode) il faut de l'eau, du malt (c'est une céréale germée, de l'orge la plupart du temps), de la levure et du houblon. C'est ce houblon qui donne le côté amer à la bière, venant contrebalancer le côté sucré des céréales. 
 

 

Une photo publiée par Roeshel (@diyshowoff) le

 

Pour fabriquer de la bière, il faut passer par l'étape de la fermentation qui consiste à transformer le sucre (glucose) en alcool. 

 

 

Vous avez peut-être entendu parfois les termes de « fermentation basse » et « fermentation haute ». Explications : fermentation basse signifie que les levures qui interviennent dans la fermentation ont besoin pour agir au mieux de températures basses (autour de 10°C-15°C) tandis que les bières de fermentation haute utilisent des levures qui agissent de façon optimale autour de 18°C-21°C. Dans le premier cas on obtient une bière de type Lager, dans le second une Ale

 

 

Qu'est-ce qui donne la couleur à la bière?

Voilà une des questions qu'on est en droit de se poser quand on voit toute la gamme de couleurs des bières. En de qui concerne les bières blondes, ambrées, rousses, brunes et noires, c'est le malt qui est responsable de la couleur dans le verre. En effet, selon que le malt est plus ou moins torréfié, la couleur va s'intensifier. En ce qui concerne les bières blanches en revanche, c'est un cas à part. En effet, elles ne sont pas fabriquées avec de l'orge, mais avec du froment, et ne passent donc pas forcément par l'étape de la torréfaction. 

Clair comme une bière? Pas vraiment! À leur état naturel, les bières sont des boissons troubles. C'est uniquement après l'étape de la filtration que l'on obtient des bières à travers lesquelles ont peut voir.

En ce qui concerne le degré d'alcool des bières, vous l'aurez remarqué, il est très variable d'une bière à l'autre. Certaines sont à 5,2% quand d'autres atteignent les 12% et même 65% pour la bière écossaise nommée Armageddon. C'est au moment de la fermentation que le brasseur choisira d'élaborer une bière plus ou moins forte en alcool.

Infos en vrac sur la bière

- Les I.P.A. (Indian Pale Ale) sont des bières à fermentation haute anglaises qui ont été élaborées au 18e siècle pour les troupes coloniales du pays qui se trouvaient en Inde. 

- Les plus gros consommateurs de bière sont les Tchèques avec 148,6 litres par personne et par an! Le Canada se classe 25e avec 66,9 litres (chiffres de 2012).

- La bière est une des boissons alcoolisées les plus anciennes de l'humanité, on en a retrouvé des traces en Afrique, certains affirment que c'était il y a 4000 ans avant Jésus-Christ d'autres il y a plus de 6000 ans!

- L'apparition de la bouteille de bière remonte à 1850. Avant cela, il fallait aller se servir au tonneau.

- De nos jours, de plus en plus de chefs renommés proposent des accords mets-bières pour tout le repas, cassant l'idée reçue selon laquelle la bière ne se consommait pas pendant un souper par exemple. 

- Bayerische Staatsbrauerei Weihenstephan est la plus ancienne brasserie au monde, elle existe depuis l'an 1040 et on la trouve à Freising, en Bavière (Allemagne).

 

Quelques recettes pour cuisiner avec la bière

Vous aimerez aussi