7 aliments à ne jamais consommer crus!

Auteur
Marie-Ève Laforte

Il existe plusieurs aliments que nous avons l’habitude de manger cuits, mais qui se déguste très bien crus également (par exemple, des haricots verts ou jaunes), et le contraire est aussi vrai! Saviez-vous que les concombres peuvent très bien être sautés dans une poêle, comme c’est souvent le cas en Asie? Il s’agit souvent d’une question d’habitude et de culture.

Par contre, il existe certains fruits et légumes ainsi que d’autres aliments qui ne devraient jamais être mangés crus. En voici quelques-uns!

 

Les têtes de violon

Les têtes de violon sont délicieuses! Leur goût se rapportant à l’asperge ramène le printemps. Mais même en salade, elles ne doivent jamais être consommées crues! À chaque année, celles-ci causent de nombreux empoisonnements alimentaires au Canada.

Pour les manger en toute sécurité, il faut les faire blanchir 2 fois pendant quelques minutes (entre 2 et 5 minutes chaque fois), en changeant l’eau entre les deux. On peut ensuite les faire revenir ou les incorporer à différents plats, ou encore les faire refroidir et les servir!

 

Les pommes de terre

Crues, les pommes de terre de la solanine, une substance toxique. Elles n’en contiennent pas toutes en quantité égale; celles qui sont vertes ou germées en contiendront plus. Alors pourquoi prendre le risque? À noter que les patates vertes ne doivent pas être mangées, même cuites.

 

Les fèves rouges

On parle ici des légumineuses sèches et non pas de celles qui proviennent directement d’une boîte de conserve (et qui sont cuites!) Ce serait difficile de les croquer de toute façon, mais c’est parce qu’elles contiennent des lectines, une sorte de protéine qu’on retrouve par ailleurs en petite quantité dans de nombreux aliments, entre autres les bananes, pommes et poivrons.

À petite doses, elles ne sont pas dommageables, mais les légumineuses en contiennent plus que la plupart des aliments, et certaines variétés plus que d’autres. Les fèves rouges sont celles qui causent le plus de problèmes intestinaux (de courte durée mais tout de même assez sévères) lorsqu’elles ne sont pas assez cuites.

 

Les champignons sauvages

Contrairement aux champignons de Paris et champignons Crémini qui peuvent se manger en salade ou dans une trempette, les champignons sauvages doivent être cuits. Sinon ils sont très difficiles à digérer, voire légèrement toxiques dans certains cas.

 

Le porc

Certains poissons ou même des viandes peuvent dans certains cas être consommés crus, mais seulement lorsque la provenance et la qualité sont vérifiés. Ce n’est pas le cas du porc, qui peut (rarement mais…) être infecté par la trichinose, un parasite qui s’apparente au ver solitaire. Le sanglier peut également être un porteur. Il existe une fausse croyance voulant que congeler la viande tue les vers, mais ce n’est pas le cas.

 

Le poulet

Le poulet fait aussi partie des protéines animales à ne jamais consommer crues. Ses bactéries seront détruites à la cuisson toutefois; il n’est aucunement nécessaire de le rincer avant. Ceci a plutôt pour effet de répandre les bactéries partout dans la cuisine!

 

L’aubergine

Tout comme la pomme de terre (qui appartient à la même famille de légumes), l’aubergine crue contient de la solanine et peut donc parfois être toxique.

 

Les aliments à faire attention

Il existe également des aliments assez couramment consommés crus ou partiellement cuits, mais qui ont tout de même le potentiel de causer des intoxications alimentaires, parfois graves.

  • Les huitres
  • Les œufs
  • Le lait (à moins d’habiter sur une ferme, il est probable que le seul lait cru que vous pourriez consommer vienne du fromage)
  • Les pousses (par exemple la luzerne)
  • Le bœuf
  • Le poisson

 

Vous aimerez aussi

Commentaires