Pourquoi les abeilles ont un impact sur notre alimentation?

Auteur
David Nathan
Abeille qui butine

Quand on dit abeille, généralement, on pense au miel. Évidemment, les abeilles fabriquent le miel, mais ce n'est pas leur seule fonction. Il en existe en effet une qui est beaucoup plus essentielle et même vitale à la survie de l'humanité: la pollinisation.

La pollinisation, c'est quoi?

La pollinisation peut se résumer au transport du pollen d'une fleur à l'autre. C'est ce processus indispensable qui permet aux plantes de se reproduire.

Comment ça se passe?

Concrètement, il faut que les grains de pollen des organes mâles de la plante, les anthères, se retrouvent sur les organes femelles, les stigmates. Pour cela, il y existe plusieurs pollinisateurs : le vent, certains oiseaux, quelques petits rongeurs mais surtout, les insectes et parmi eux les abeilles. C'est quand elles recueillent du nectar que du pollen s'accroche aux poils de leur corps. Ensuite, lorsqu'elles se posent sur une autre fleur, ce même pollen se dépose sur le stigmate ou sur le bout du pistil, qui est l'organe reproducteur femelle. Et voilà la pollinisation a eu lieu et la création des fruits ou légumes est assurée!

Comment attirer les abeilles?

Sans les abeilles et d'autres insectes, la pollinisation serait impossible, c'est pourquoi les plantes se sont adaptées et ont fait en sorte de les attirer. Ce qui attire les abeilles, ce sont les fleurs qui possèdent beaucoup de pollen et de nectar, mais le parfum est également un paramètre important. Autre critère : les couleurs vives de certaines plantes. Les effets de la pollinisations sont importants, car plus les abeilles butinent les fleurs, plus on observe que les fruits produits seront gros et uniformes.

La pollinisation en chiffres

Les abeilles sont de grosses travailleuses. Une seule abeille peut en effet visiter 250 fleurs en seulement une heure! Elle stocke sur une seule de ses pattes postérieures 500 000 grains de pollen, autant dire que son rôle dans la pollinisation est majeur. On estime généralement que sur la centaine d'espèces de plantes alimentaires les plus cultivées, environ 71 seraient pollinisées uniquement par les abeilles. La pollinisation est essentielle, car environ 40 % des produits alimentaires que nous mangeons sont issus indirectement ou directement du travail des abeilles et de la pollinisation des fruits et des légumes qu'elles effectuent.

Les problèmes des abeilles

Malheureusement, la situation actuelle concernant les abeilles est loin d'être positive. Selon un rapport de la Bee Informed Partnership aux États-Unis, on note en effet une baisse drastique de 42 % des colonies d'abeilles américaines au cours des derniers mois. Sachant que les abeilles sont responsables d'un tiers de la nourriture de la planète, on prend tout de suite conscience du drame qui est en train de se jouer.

Depuis 2003, en moyenne au Québec, 26 % des abeilles meurent chaque année selon le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec. Ce sont les insecticides et les pesticides qui sont responsables de cette hécatombe et notamment les néonicotinoïdes, qui attaquent le système nerveux des abeilles et les rend moins tolérantes au froid et aux maladies. 

Afin de sensibiliser les gens, la compagnie Cheerios a même lancé en 2016 une campagne intitulée « Ramenons les abeilles » pour venir en aide aux populations d'abeilles canadiennes. L'objectif était de planter 35 millions de fleurs sauvages, soit une pour chaque Canadien – d'un océan à l'autre.

Pour accomplir cette mission, Cheerios a distribué gratuitement des sachets de graines de fleurs sauvages pour un total de 115 millions de fleurs qui seront plantées. « Les facteurs qui mettent les populations d'abeilles en péril au Canada sont nombreux, mais l'une des plus grandes menaces est l'élimination des fleurs et de la couverture végétale, dans les régions urbaines comme dans les régions rurales, dit Marla Spivak, professeure d'entomologie à l'université du Minnesota. La mission de planter des fleurs sauvages aura un effet marquant sur l'habitat naturel et l'approvisionnement alimentaire essentiel à la survie de colonies d'abeilles saines et durables. »

Consultez le site Ramenons les abeilles pour plus d'information. 

Voir la vidéo présentant la campagne de sensibilisation


Vous aimerez aussi