10 choses qui peuvent gâcher la soirée de Noël

Auteur
David Nathan
Souper de Noël en famille

Noël est censée être une soirée parfaite et magique pendant laquelle on s'amuse en famille ou entre amis. Pourtant le réveillon tourne parfois au vinaigre et la soirée peut devenir ordinaire voire ratée. Voici 10 choses qui peuvent gâcher la soirée de Noël.
 

1. Être trop « dernière minute »

Il y a des gens qui anticipent beaucoup les choses et préparent même leur réveillon de Noël au moins 24h à l'avance. Il y en a d'autres au contraire qui attendent la toute dernière minute pour se mettre en action. Le problème, c'est qu'un réveillon de Noël préparé dans l'urgence, c'est risqué. Il arrive que les épiceries soit en rupture de stock de tel ou tel produit. Plus de dinde à sa succursale préférée? Il faut changer ses plans ou bien partir à la recherche d'une dinde dans d'autres épiceries. Un hôte trop dernière minute sera souvent occupé à cuisiner alors que les premiers invités sont en train d'arriver, le repas sera donc servi en retard, pas très accueillant comme attitude. Même chose pour les décorations de Noël, il faut les installer quelques jours avant le réveillon idéalement. Sans elles, Noël ne serait pas vraiment Noël.

2. S'achaler à table

On le sait, les réunions de famille ne sont malheureusement pas toujours placées sous le signe de l'harmonie et certaines relations des membres d'une même famille peuvent être tendues. Une façon très efficace de gâcher un souper de Noël consiste simplement à ressortir de « vieux dossiers » familiaux et à s'achaler à table devant tout le monde. Histoire d'héritage, de conseils sur comment bien élever les enfants, les sujets de manquent pas. La mauvaise ambiance s'installera directement et mettra en péril le reste de la fête.

3. Un hôte trop contrôlant

Si la personne qui reçoit pour le réveillon de Noël est trop contrôlant et veut que tout se passe absolument selon son timing militaire, à la minute près, ça peut vite devenir oppressant. Apéro à 19h00 pile, jeux à 19h30, entrée à 20h précises... la soirée peut vite se transformer en enfer pour tous les invités. On se détend, c'est Noël.

4. Un manque de nourriture

Il est parfois difficile de calculer les bonnes quantités de nourriture, surtout si le nombre d'invités est grand. Un mauvais calcul de l'hôte et on peut se retrouver dans la délicate situation de ne pas avoir assez à manger pour tout le monde. Il faut dans ce cas réagir avec pragmatisme: on partage ce que l'on a, on prend des portions plus petites. S'il le faut, on fait un plat rapide comme des pâtes. Ce qui compte, c'est que tout le monde ait quelque chose à manger dans son assiette. Et puis partager, c'est ça l'esprit de Noël!

5. Cuisiner quelque chose d'immangeable

Si vous n'êtes pas un cordon bleu, voire carrément très mauvais derrière les fourneaux, c'est peut-être le temps de demander de l'aide à vos proches qui savent cuisiner, sans quoi le repas risque d'être tout simplement immangeable et une bonne partie de la soirée sera gâchée. Si vous êtes un cuisinier décent et voulez essayer un plat un peu compliqué que vous n'avez jamais fait auparavant, c'est aussi une mauvaise idée. Cuisinez des plats que vous maitrisez en priorité et encore une fois, si vous ne savez pas cuisiner les classiques de Noël, demandez de l'aide, il n'y a pas de honte à ça.

6. Mal faire le plan de table

Certains membres d'une même famille ne s'entendent parfois pas très bien, voire pas du tout. Les mettre côte-à-côte à table peut donc être une mauvaise idée. Un plan de table, ça se pense à l'avance en fonction des affinités de chacun.

7. Parler de sujets sensibles ou malaisants

Aborder des sujets comme la politique ou la religion est une mauvaise idée pour un souper de Noël, ça peut vite dégénérer en discussions enflammées, voire en conflit. Quant à parler de sexualité à table, c'est évidemment un sujet à ne pas aborder, c'est une fête pour les enfants avant tout.

8. Donner des cadeaux trop cheap

Dans certaines soirées entre amis, on se fait parfois des cadeaux pour moins de 20$, 10$ ou même 5$. C'est très amusant, et l'originalité du cadeau compte souvent plus que le plaisir qu'il peut susciter. À Noël, faire des cadeaux qui sont trop cheap ou faits main comme des colliers de nouilles n'est pas l'idée du siècle. Le prix ne compte pas, mais jusqu'à un certain point quand même.

9. Être trop saoul

Quoi de plus amusant que de voir la tante Huguette légèrement pompette après deux coupes de Champagne. En revanche, quand il y a abus d'alcool pendant la soirée de Noël, ça peut entrainer des situations pas forcément agréables. On évitera de dépasser les bornes et on optera pour la modération. Patience, dans une semaine c'est le 31 décembre.

10. Faire des cadeaux de Noël... déplacés

Il y a certaines personnes qui ne se rendent pas forcément compte que le cadeau que l'on offre peut blesser. Offrir un pèse-personne à quelqu'un en surpoids parce qu'on trouve ça amusant peut est très blessant et déplacé. Offrir un jouet sexuel à un ou une célibataire endurci relève du même manque de tact. Usez de bon goût, c'est Noël!

Vous aimerez aussi