Installer un toit vert, une bonne idée?

Auteur
Stéphanie Lévesque
toiturevert630

Le toit vert (toiture végétale) a de plus en plus la cote; il offre une foule d’avantages écologiques. On retrouve généralement 2 principaux toits végétaux, celui sans culture et le toit intensif avec un potager ou une terrasse jardin. Évidemment, le modèle intensif demande beaucoup d’entretien, mais est d’autant plus intéressant. Il ne devient pas un souci de prendre soin de notre terrasse, elle devient en fait, un style de vie.

De quoi est fait un toit vert?

Généralement un toit vert est composé de plusieurs couches: du matériau collé directement aux matériaux du toit jusqu’au-dessus des pousses. La toute première couche est une membrane qui assure l’étanchéité. Cette membrane est généralement en EPDM ou encore en élastomère. Une autre couche sera ensuite installée pour retenir suffisamment d’eau à la survie de la verdure sans oublier le drainage. Vient ensuite une membrane géotextile qui agira de filtre et finalement un concentré de croissance puis la couche végétale.

Les avantages d'une toiture verte

Selon moi, 1 des principaux avantages du toit vert est son aspect utile et esthétique: rien ne remplace la verdure naturelle. Ce type de toiture possède un facteur isolant qui dépasse celui du traditionnel bardeau ce qui assure en été une climatisation naturelle et économique et en hiver la toiture conservera sa chaleur. Imputrescible, très résistant à l’humidité, quasi insensible au vent et authentique, le toit vert ajoute une valeur à votre maison en plus d’être un excellent isolant acoustique. En fait, la terre végétalisée est un excellent isolant phonique puisqu’elle absorbe les ondes sonores. Le type avec jardin sera utilitaire et vous offrira un lieu unique de repos tout en cultivant des herbes, des fruits et des légumes. Les toits végétaux sont aussi généreux dans leur longévité, il peuvent avoir jusqu’à 30 ans de durée de vie.

Les désavantages d'une toiture verte

Le toit vert est très lourd. Il sera essentiel de faire une vérification de la structure de votre maison ou immeuble avant de vous lancer dans ce projet. Des coûts importants peuvent être à prévoir si vous devez effectuer des modifications de structure. De plus, les coûts pour réaliser un toit vert sont très importants. Le matériel de base, l’accès au toit et l’entretien sont tous des dépenses à considérer.

L'entretien d'un toit vert

Tout dépend du modèle que vous choisissez. Un potager demande évidemment beaucoup d’entretien. Les potagers sur toit ont besoin d’un système d’irrigation et il est essentiel de considérer qu’ils seront exposés au grand soleil, au vent et aux intempéries de dame nature. Il faudra donc s’assurer que la verdure, les végétaux, les légumes sont en bon état. Prévoir un arrosage particulièrement pendant la première année d’existence du toit. Le vent et les insectes amèneront peut-être des semences de d’autres espèces. Vous devrez entretenir votre jardin et un désherbage pour freiner l’arrivée de plantes qui pourraient être nuisibles à l’environnement de votre potager. De plus, surveillez les grosses racines des arbres qui poussent et qui pourraient endommager la membrane du toit.

L'installation d'un toit vert

La pose ne peut être effectuée que par un professionnel formé à la technique. Aucune chance à prendre avec ce type de revêtement qui demande une foule de connaissances: système de drainage, membrane étanche, isolation thermique et acoustique, ventilation, évacuation des eaux, solidité de la structure de la charpente.

Le toit vert en bref

Tout projet de fabrication d’une toiture végétalisée doit faire l'objet d'une analyse de la structure. Effectuée par un ingénieur qualifié, celui-ci s’assurera, que la toiture pourra soutenir le surplus de poids.

***

Vous aimeriez en savoir plus? Consultez nos articles sur les différentes toitures qui existent:

 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires