Un plafond en MDF

Êtes-vous tanné des tuiles acoustiques en carton d'un pied carré? Vous pouvez les remplacer par un plafond fait de tuiles de MDF. Toutefois, si vous êtes au sous-sol et que le plafond est bas, vous ne pourrez prévoir un espace de quatre pouces, mais conserverez un accès facile aux fils électriques et à la tuyauterie.

Il vous faudra réaliser quelques étapes avant d'admirer votre plafond. Mais vous en tirerez une grande satisfaction, croyez-moi.

Si ce n'est déjà fait, vous devrez vous procurer une aiguilleuse. Vous en trouverez dans le département d'outillage de votre centre de rénovation préféré. Prévoyez dépenser une somme qui varie de 50 $ à 120 $, selon le modèle et la qualité choisis.

Profitez-en pour acheter des feuilles de MDF de ¼ de pouce d'épaisseur. Prenez-en assez pour couvrir l'ensemble de votre plafond, en calculant environ 10 % de perte.

Enlever les tuiles

La première étape sera d'enlever les tuiles existantes. Comme elles seront irrécupérables, n'hésitez pas à les déchirer, au besoin.

  • Enlevez les premières à l'aide d'une barre plate. Puis, servez-vous de vos mains pour arracher les autres.
  • Portez des gants pour éviter de vous blesser avec les crampes.
  • À l'aide d'une pince à long nez (long nose), retirez toutes les crampes qui ont résisté à vos efforts, puis passez un bon coup de balai.
  • Vérifiez l'état du plafond. Observez où sont situés les tuyaux, les fils électriques et les conduits de chauffage.

Préparez votre plafond

Avant d'installer vos forences (si nécessaire) ou vos nouvelles tuiles, il vous faudra peut-être faire appel à des professionnels pour déplacer la tuyauterie et/ou le filage électrique.

  • Il est préférable que les tuyaux soient éloignés des lattes ou forences. Faites appel au plombier pour les déplacer. Un clou ou une vis dans ces tuyaux, et c'est la fuite assurée.
  • Assurez-vous que les tuyaux sont bien placés au centre des soliveaux.
  • Puis, faites appel à un électricien pour relocaliser les fils électriques. Profitez-en pour lui demander de vérifier si l'installation respecte les normes (mise à la terre, calibre des fils), surtout si votre maison date de plus de 35 ans. Une fois sur place, il pourra également installer le filage pour l'éclairage et l'ajout de prises électriques, si nécessaire.
  • Installez de petits blocs sur les lattes ou les forences de façon à ce que les fils reposent dessus. Vous ne voulez sans doute pas planter un clou dans un des fils et risquer de provoquer un incendie.

Faites un plan

  • Après les fils électriques et les tuyaux, il vous faudra localiser les conduits de chauffage ou d'égout. C'est facile, ils sont plus gros. Vous serez peut-être obligé de faire des boîtes pour mieux les protéger. Consultez notre chronique sur les plafonds suspendus pour utiliser la bonne technique.
  • Faites un plan pour vous assurer que vos tuiles de 4 pieds sur 4 seront bien centrées. Vous déterminerez également le nombre de tuiles nécessaires et leurs dimensions, le cas échéant.
  • Installez la première tuile en vous guidant sur un soliveau (habituellement à l'équerre) ou une boîte construite pour un conduit de chauffage, là encore à l'équerre.

Les tuiles

Vous en êtes à l'étape de fabriquer vos tuiles.

  • Prenez des feuilles de MDF de 4 pieds sur 8 pieds (1/4 de pouce d'épaisseur) et taillez-les d'une dimension de 4 pieds par 4 pieds.
  • Assurez-vous de peindre l'endos de vos tuiles à l'aide d'un apprêt à l'huile. Vos carreaux ne se déformeront pas sous l'effet de l'humidité.
  • Placez vos tuiles de 4 pieds par 4 pieds en fonction de votre plan, en cachant la plus grande surface possible.

Truc

Si vous travaillez seul, fabriquez un support en forme de « T » (d'au moins 18 pouces) en utilisant des forences ou procurez-vous des pattes ajustables vendues en quincaillerie. Vous ne le regrettez pas. Vous pouvez aussi utiliser trois morceaux de bois que vous installerez à l'aide de vis pour soutenir un côté de la tuile. Laissez un espace de 3/8 pouce pour accueillir cette dernière.

  • Tirez une ligne à l'aide de votre cordeau vis-à-vis des lattes de soutien. Vissez sur la ligne en prenant soin de percer et de fraiser des trous à l'avance, surtout si vous utilisez des lattes ou des forences existantes. Ces dernières auront tendance à fendre.
  • Utilisez des vis de 1 ¼ pouce en zinc ou en acier inoxydable (nous verrons pourquoi plus loin).
  • Assurez-vous de poser une vis à tous les 8 ou 10 pouces. De cette façon, votre plafond ne se déformera pas.
  • Le long des murs ou des boîtes précédemment construits, taillez vos tuiles aux dimensions nécessaires.

La finition

Maintenant que vos tuiles sont installées, vous en êtes à l'étape de la finition. Diverses options s'offrent à vous.

Des vis

  • Vous pouvez laisser les vis apparentes. Il sera toutefois nécessaire d'utiliser des enjoliveurs de vis, ce sera plus beau.
  • Si vous désirez donner fière allure à votre plafond, utilisez des vis et des enjoliveurs de vis en acier inoxydable. Assurez-vous que le tout est bien droit.
  • Si elles n'ont pas été peintes avant, il vous faudra toutefois peindre vos tuiles (une couche d'apprêt et deux couches de finition), puis remplacer chaque vis une à une.

Des lattes

Vous pouvez aussi installer des lattes de finition.

  • Utilisez des feuilles de MDF et refendez-les en lattes de 2 pouces 5/16 (ou légèrement plus) et finissez les deux côtés à l'aide d'un corroyeur ou d'un planeur. Cela vous évitera de sabler les côtés... Louez-en un ou empruntez-le à un ami.

Truc

Passez vos lattes de MDF en paquet de cinq ou de 10 à la fois. Mais assurez-vous de bien les tenir tout en protégeant vos doigts.

  • Fixez vos lattes à l'aide d'aiguilles. Ce sera moins apparent. Évitez toutefois de mettre les joints l'un vis-à-vis de l'autre. C'est moins joli.
  • Peignez votre plafond une fois les lattes installées (une couche d'apprêt et deux couches de finition). Si vous devez enlever une tuile, vous n'aurez qu'à passer une lame entre la latte et le MDF, pour couper la peinture.

Voilà, le plafond est terminé. Il ne vous reste qu'à rappeler l'électricien pour qu'il installe et raccorde le(s) luminaire(s), l'éclairage encastré et/ou les prises électriques. Puis, détendez-vous et admirez votre travail.

Vous aimerez aussi

Commentaires