Préparer sa maison pour l’hiver

Auteur
Jean-François Arel

Même si nous n'aimons pas tous l'hiver, nous préparer pour l'affronter est une bonne idée! Voici ce qu'il faut savoir pour bien préparer sa maison en vue de la saison froide

Les robinets

Fermez bien les robinets extérieurs. Si vous possédez une installation faite maison, il est préférable de bien vider le tuyau à l’aide de la valve intérieure, généralement munie d’un petit drain. Si la valve installée n’a pas de drain, fermez la valve principale et ouvrez un robinet d’eau froide situé plus bas que celui installé à l’extérieur. Puis, ouvrez le robinet extérieur pour permettre à l’air d’entrer. Une fois les tuyaux saignés, il ne vous reste qu’à fermer la valve de robinet extérieur, puis de rouvrir la valve principale d’alimentation.

Les boyaux d’arrosage

Videz vos boyaux d’arrosage et vos arrosoirs. Vous pouvez les rouler lentement en vous assurant qu’une extrémité est plus basse que la surface utilisée pour rouler les boyaux ou utiliser un compresseur à air pour enlever l’eau. Rangez-les à l’abri des intempéries.

Portes et fenêtres

  • S’il est endommagé, séché ou fissuré, réparez ou remplacez le calfeutrage des fenêtres. Il est possible de réparer même avec la venue des grands froids en gardant vos tubes de calfeutrant à l’intérieur de votre résidence, bien au chaud. Et ajoutez cette tâche à votre liste de choses à faire au printemps.
  • Vérifiez aussi les allèges des fenêtres. Si vous observez des fissures, colmatez-les.
  • Remplacez les coupe-bise (coupe-froid) de vos portes d’entrée s’ils sont endommagés.
  • Si vos marches de ciment sont endommagées, faites appel à un spécialiste pour en refaire la surface.  Truc : évitez les abrasifs qui endommagent le ciment, surtout s’il date de moins de deux ans. Utilisez du gravier ou du sable.

Extérieur

  • Si le coupe-bise de la porte de garage est endommagé, remplacez-le. Les mulots adorent les garages, surtout ceux qui sont chauffés.
  • Enlevez le bois de chauffage, les feuilles et les branches qui reposent sur les murs et le solage de votre maison. Ce sont des endroits très prisés des mulots et des fourmis charpentières.
  • Coupez toutes les branches qui sont près ou qui s’appuient sur votre résidence. Elles peuvent endommager les murs. Elles constituent également un « pont » pour les rongeurs.
  • Si vous possédez des plantes vivaces en pots, rentrez-les à l’intérieur avant le premier gel ou entourez les pots avec des feuilles et couvrir le tout avec du jute pour les protéger du gel et du dégel. Vous pouvez aussi planter les vivaces dans votre jardin ou votre plate-bande. Consultez notre article Planter ses fleurs et ses bulbes à l’automne pour plus de détails. 
  • Rentrez vos meubles de jardin en bois. Protégez d’une bâche ceux qui sont en résine ou en PVC.
  • Mettez votre piscine en mode hivernation. Videz la piscine au tiers,   entrez le moteur à l’intérieur ou protégez-le en le recouvrant d’un coupe-froid, mettez de l’antigel dans les tuyaux, couvrez-la d’une toile résistante… et oubliez-la pour quelques mois!
  • En vérifiant si des feuilles se sont accumulées dans les gouttières (il faut les enlever), jetez un œil sur votre entrée électrique. Si les fils extérieurs sont endommagés, faites appel à un maître électricien. Vous éviterez bien des problèmes.

Et un dernier coup d’œil à l’intérieur

  • Vérifiez les trappes de sécheuse, de ventilateurs, de hotte d’évacuation de cuisinière et d’aspirateur central. Si les grilles sont endommagées, remplacez-les (Hé oui, les mulots!). Si elles sont obstruées, nettoyez-les. Si les clapets ferment mal, ajoutez un léger boulon maintenu en place avec un ruban adhésif.
  • En rentrant à l’intérieur pour vous réchauffer, profitez-en pour vérifier si tous les ventilateurs fonctionnent bien. Prenez une feuille de papier 8 ½ par 11 po, placez-la sur la grille et démarrez le ventilateur. Si elle reste en place, tout va bien. Si elle tombe et que les grilles ne sont pas obstruées, il faudra songer à remplacer le ventilateur. Profitez-en pour vérifier si le tuyau est obstrué près de la sortie.
  • Un dernier conseil, et non le moindre : remplacez les piles de vos détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, si vous en possédez un. Profitez-en pour en vérifier la date de fabrication. S’il est vieux de plus de 10 ans, remplacez-le. Il a perdu de son efficacité.

Allez, au travail!
 

Vous aimerez aussi

Commentaires