La céramique murale

Auteur
Jean-François Arel

À l'exception des dosserets de cuisine, la céramique murale sert principalement dans les salles de bain. Relativement simple à installer, elle nécessite toutefois votre attention, notamment en ce qui a trait à l'étanchéité de la zone recouverte de tuiles.

Le choix de la céramique murale

Choisir une céramique murale relève pratiquement de l'art, compte tenu de la panoplie de couleurs et de dimensions offertes. Vous trouverez des tuiles allant de 2,5 x 2,5 cm (1 po par 1 po) à 30 x 60 cm.

Certes, vous serez probablement tentés par les derniers coloris à la mode. Mais serez-vous aussi convaincus dans quelques mois? Vous n'avez sûrement pas l'envie de reprendre votre travail dans deux ou trois ans parce que le vert choisi n'est plus très « tendance ».

A contrario, ne vous gênez pas pour créer un motif. Osez les couleurs, les contrastes. Utilisez des carreaux de différentes grandeurs que vous aurez plaisir à agencer, même si les travaux nécessiteront plus d'attention de votre part. Certains emploient même de la céramique à plancher sur les murs de la salle de bain. C'est tout dire.

Le choix des matériaux

Sur le marché, vous trouverez des panneaux de gypse résistant à l'humidité. Attention, comme son nom l'indique, il est résistant à l'humidité, pas à l'eau. Et nous savons tous que des dégâts d'eau peuvent se produire dans une salle de bain. Il est donc préférable de choisir des matériaux de base plus résistants, notamment autour du bain et de la douche.

Mon expérience m'a appris que le contreplaqué est tout indiqué. Un jour, j'ai refait la salle de bain dans la maison de mes parents, construite dans les années 60. Sous le revêtement de la douche, j'ai trouvé du contreplaqué, noirci, mais encore en excellent état. Je n'ai eu qu'à laver le bois avec une solution d'eau de javel, pour détruire les germes et les moisissures, avant d'entreprendre les travaux. Je vous conseille donc le contreplaqué, fait de bois et de colle : vous y gagnerez.

Truc

Pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas fabriquer de petites alcôves pour y déposer gel douche, savon et shampoing, souvent encombrants dans une petite douche. Faites un cadrage solide, légèrement en pente, puis recouvrez le tout de contreplaqué. Il ne vous restera qu'à installer la céramique dans ces cavités. La pente permettra à l'eau de s'écouler. Ce travail nécessitera cependant beaucoup de calculs et de patience.

Une fois votre contreplaqué installé, scellez les joints avec de la silicone résistante aux moisissures. Avant de poser la céramique, ajoutez une membrane étanche tout autour de votre douche et/ou de votre bain, même sur le plancher. Pour assurer une meilleure adhérence, utilisez de la colle à céramique et une truelle en V de 3/16 de pouce. Ne vous gênez pas pour faire chevaucher les lisières d'au moins 10 cm (4 pouces). Installez la pellicule de bas en haut en respectant, scrupuleusement, les indications du fabricant. Vous trouverez des sites Internet (www.schluter.com) qui illustrent très bien la méthode à employer.

Une fois la membrane installée, attendez 24 heures.

Si vous installez votre membrane et votre céramique sur des panneaux de gypse, scellez préalablement le papier et les joints avec un apprêt à l'huile. Le matériau résistera davantage à l'humidité.

La pose

D'abord, il faudra bien aligner les tuiles afin qu'une fois posées, elles soient les plus droites possible. À l'aide de votre cordeau, tracez des carrés de 4 pieds par 4 pieds. Mesurez une distance de 3 pieds d'un côté et de 4 pieds de l'autre. L'hypoténuse (la distance entre les deux points) devrait mesurer 5 pieds. Si ce n'est pas le cas, mesurez à nouveau sur un côté. De cette façon, votre travail sera d'équerre. Une fois les mesures exactes obtenues, utilisez un crayon-feutre pour refaire les lignes tracées à l'aide du cordeau.

Cette étape franchie, vous voilà à l'étape de la pose de la céramique. Commencez en bas, sur le plancher ou sur le bain. Si votre céramique mesure moins de 20 cm par 20 cm (8 po par 8 po), utilisez une truelle en V de 3/16 pouces. Pour une céramique plus grande, employez une truelle avec des dents de ¼ de pouce, carré.

De petits croisillons en plastique serviront d'appui pour la première rangée de céramique. Étendez la colle, puis placez un premier carreau. Avec la main, faites une certaine torsion pour vous assurer de l'adhérence de la colle. Si le carré ne bouge pas, vous avec fait le bon choix de colle pré-mélangée, et d'outil.

N'installez que quatre ou cinq carrés à la fois. Vous éviterez ainsi que la colle sèche trop vite. Après avoir posé une dizaine de tuiles, évaluez votre travail. Si tout est bien droit (ou presque), continuez. Dans le cas contraire, utilisez des croisillons pour corriger les petites imperfections.

Laissez un espace d'au moins 1/16 de pouce pour le coulis.

Les coupes

Vous devrez sûrement effectuer quelques coupes pour la tuyauterie ou pour ajuster la céramique près d'une fenêtre, par exemple. Utilisez une tranche à céramique pour couper vos carreaux en ligne droite. Pour des coupes plus complexes, employez une meuleuse d'angle (buffer) avec une lame à diamant. Préparez un gabarit correspondant à vos besoins afin de bien effectuer le travail. Utilisez du ruban adhésif en toile (Duck Tape) sur les quatre côtés de vos gabarits pour les maintenir bien en place.

Pour les tuyaux, louez une scie emporte-pièce à pointes de diamant pour effectuer un travail de professionnel. Là aussi, utilisez un gabarit. Percez le trou un peu plus grand que le diamètre du tuyau pour vous faciliter la tâche. Vous pourrez le dissimuler avec une rondelle chromée.


Truc

Lorsque vous coupez la céramique ou percez des trous, mettez de l'eau dans un contenant de liquide à vaisselle. Arrosez la surface régulièrement. De cette façon, vous éviterez de dégager trop de poussière et vous éviterez la surchauffe de la lame.

Une fois la céramique bien en place, attendez 24 heures pour remplir les joints de coulis.

Le coulis

Pour le coulis, deux options s'offrent à vous: le coulis conventionnel, sans sable, et le coulis à l'époxy, plus résistant aux tâches. Vous aurez toutefois besoin d'un équipier. Enlevez les croisillons et comblez le joint de coulis en utilisant une truelle en caoutchouc, glissée en diagonale pour une meilleure finition.

Vous aurez aussi besoin d'éponges avec un côté plus doux, et l'autre plus rude, vendues en quincaillerie. Lavez les carreaux immédiatement. Très collant, le coulis à base d'époxy sèche vite et devient difficile à enlever.

Si vous avez choisi le coulis traditionnel, attendez 48 heures, puis badigeonnez le produit avec un scellant.

Scellez les joints entre la céramique et le bain, et tous les angles intérieurs, à l'aide de silicone à l'épreuve de la moisissure. Vous trouverez de la silicone transparente ou de diverses teintes qui s'harmonisent avec celle de votre coulis. Voilà, le tour est joué.

Vingt-quatre heures plus tard, prenez une première douche, ou un bain, en agréable compagnie. Allumez des chandelles, faites couler l'eau à la température idéale et invitez votre partenaire à vous rejoindre dans votre nouveau décor. Après tout, vous l'avez bien mérité.

Vous aimerez aussi