L’arrosage automatique des boîtes à fleurs

Auteur
Jean-François Arel

Bon, je reviens de vacances et voilà que tous mes plants de fleurs sont jaunis. Dame nature n’a pas collaboré et j’ai maintenant des boîtes à fleurs pleines de terre sèche. Il faudra tout recommencer… Voilà le moment d’être inventif et de concevoir un système d’arrosage automatique!

Évidemment, vous pouvez demander à un ami, un voisin, d’arroser vos plantes. Mais si vous avez des boîtes à fleurs à l’étage, il vous faudra lui laisser la clef de votre résidence pour arroser de l’intérieur. Vous hésitez? J’ai la solution, d’autant plus que les semaines à venir vous permettront de faire des essais pour déterminer le temps d’arrosage idéal. Sortez vos outils!

Le matériel

Pour effectuer le travail, nous aurons besoin :

  • d’un boyau d’arrosage d’un demi-pouce et d’une longueur de 50 pieds;
  • d’un boyau d’arrosage perforé de 50 pieds (pour l’irrigation);
  • d’attaches en nylon (Tie Wrap);
  • d’ancrages à boyau d’arrosage (un à trois par boîte à fleurs);
  • de réparateurs de boyaux;
  • d’un coupe-tuyau de plombier (facultatif);
  • d’une minuterie;
  • d’un bouchon.

 

Boyau d'irrigation

Attache

Ancrage 1

Ancrages 2

Coupe-tuyau

Minuterie

Bouchons à vis


L’installation

  •  Vous n’avez sûrement pas envie de voir des tuyaux apparents sur le revêtement extérieur. Il vous faudra donc faire un plan et utiliser les gouttières pour obtenir une installation discrète.

  • Installez votre boyau d’arrosage sur votre robinet et mesurez la distance nécessaire pour vous rendre à la descente de gouttière, puis attachez-le jusqu'à la hauteur de vos boîtes à fleurs.

  • Bifurquez vers les boîtes et installez, dans la première, un piquet d’ancrage.

  • Coupez le tuyau à la longueur nécessaire et ajoutez un réparateur de boyau. Cela vous permet de faire la transition d’un type de tuyau à l’autre.

  • Coupez le tuyau perforé de la même longueur que votre boîte à fleurs. Installez un autre réparateur de boyau.

Il vous suffit alors de joindre la boîte à fleurs suivante et de répéter l’opération. Vous aurez toutefois besoin d’un réparateur de boyau à chaque extrémité de votre boyau d’irrigation et d’un bouchon, à la fin de votre ligne d’arrosage nouvellement construite.


Truc

Vous pouvez utiliser un couteau tout usage, mais il faudra que la coupe soit droite. Je préfère utiliser un coupe-tuyau de plombier. La coupe sera alors parfaite.

L’arrosage

Lorsque tout sera terminé, installez votre minuterie et déterminez le temps d’arrosage nécessaire, soit 10, 15, 20 minutes ou plus. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à vérifier le niveau d’humidité de votre dernière boîte à fleurs. Lorsque la terre sera assez humide, vous aurez déterminé le temps nécessaire pour l’arrosage.

Voilà, le tour est joué.

En automne juste avant le gel, il vous suffira de dévisser votre boyau d’arrosage et de laisser couler l’eau sur le sol… Il sera saigné, comme on dit.

Des ensembles offerts en ligne

Vous pouvez vous procurer des ensembles chez des détaillants. Ils sont généralement offerts en ligne. Ne craignez pas d’acheter en utilisant cette technologie. C’est facile.

En quelques clics, j’ai trouvé trois détaillants qui offraient ce produit en ligne :

www.rona.ca

www.homedepot.ca

pour le système pluie/solaire 

www.irrigationdepot.ca

pour le système baril par gravité

Ils sont simples à installer et peu coûteux. Il y a des installations pour les pots, les paniers et les boîtes à fleurs. Mais vous en trouverez pour vos plates-bandes, les jardins surélevés et les allées. Il y a même des systèmes qui fonctionnent par gravité.

Vous avez la fibre écolo? J’en ai trouvé un qui fonctionne à l’énergie solaire et à l’eau de pluie. Le système détermine si vos plantes ont besoin d’être arrosées et la quantité nécessaire est puisée dans votre réserve d’eau de pluie. Que demander de plus?

Et voilà, le travail est terminé. À mon retour de vacances, l’an prochain, mes plantes seront aussi belles que lors de mon départ. Et les vôtres?


Jean-François Arel, Décore ta vie

Vous aimerez aussi

Commentaires