Insonorisation d'une pièce

Auteur
Jean-François Arel

Que vous soyez locataire ou propriétaire, rien n'est plus incommodant que d'être dérangé à longueur de journée par les bruits extérieurs. Qu'il s'agisse de son aérien (provenant du bruit de la route) ou de sons transmis de façon solide (la musique d'un voisin, les enfants qui courent au premier, la voix stridente de la voisine...), les bruits indésirables peuvent générer de nombreux conflits.

Aujourd'hui, je vous offre des façons relativement simples et rapides d'atténuer les bruits qui vous agressent. Il existe bien sûr différentes techniques pour insonoriser une pièce, et votre décision dépendra de votre budget et de vos besoins.

Insonoriser par les murs

Démolir et reconstruire

La première technique, aussi la plus utilisée, consiste à retirer le gypse ou le mur de plâtre.

Pour y arriver, vous aurez besoin des matériaux suivants :

  • Laine insonorisante
  • Scellant acoustique
  • Panneaux acoustiques Sonopan de 4' X 8'
  • Colle "No more nails''
  • Barres résilientes
  • Aiguilles (headless pinner) ou clou de finition
  • Quand votre mur est ouvert et que vous voyez les colombages, ajoutez de la laine insonorisante entre ces derniers.
  • Sur le champ des montants de bois et des lisses, appliquez un scellant acoustique.
  • Puis, ajoutez les panneaux acoustiques Sonopan dans le sens de la hauteur. Cela va minimiser vos joints. Assurez-vous aussi que vos joints arrivent dans le centre des colombages. Une fois que les panneaux sont installés, appliquez du scellant acoustique partout sur le contour de votre mur. Cela va éliminer les fuites d'air.
  • Pour fixer le panneau, je vous conseille d'utiliser des rondelles de métal (ou de plastique) que l'on utilise pour installer de l'isolant de Foam. En prenant ces rondelles, jumelées à des vis à bois de 1 ¾'', vos panneaux vont très bien tenir en place.
  • Mettez ensuite des barres résilientes, genre de support métallique qui limitera le contact direct entre le panneau acoustique et le gypse (en remplacement des 1'' X 3'' en bois).
  • Installez une première couche de gypse. Tirez vos joints (une couche seulement). Ajoutez une autre couche de gypse et faites vos joints de finition.
  • Remettez du scellant acoustique dans le bas du mur à l'endroit où ira la plinthe. Cette dernière sera clouée dans le gypse et non dans le bois.
  • Posez vos plinthes en appliquant de la colle derrière.

Insonoriser par les plafonds

Pour insonoriser votre plafond, vous procéderez exactement de la même façon, en éliminant bien sûr l'étape de la pose des plinthes.

Construire un autre mur

Si vous ne désirez pas démolir le mur déjà en place, vous pouvez aussi construire un mur supplémentaire et prendre soin d'intégrer au préalable, entre les deux murs, de la laine insonorisante.

Insonoriser une porte

Si vous avez déjà insonorisé votre pièce et que votre porte est standard (porte vide), il faudrait penser à la changer pour une porte pleine. En ajoutant des coupe-froid autour de votre boîte de porte ainsi qu'un seuil tombant au bas de votre porte, vous allez maximiser l'insonorisation de votre pièce.

Insonoriser un plafond du sous-sol

Il arrive souvent que pour les besoins d'un cinéma-maison ou l'installation d'une chambre, vous ayez besoin d'insonoriser le plafond de votre pièce de sous-sol.

Dans ce cas précis, je vous déconseille de fermer votre plafond, comme vous le feriez dans une cuisine, par exemple. Le plafond du sous-sol sert d'accès à la plomberie et à l'électricité. C'est la raison pour laquelle on installe souvent un plafond suspendu auquel on laisse 4 pouces de dégagement.

Si vous n'avez pas de plafond fermé au sous-sol et que vous désirez l'insonoriser

Procédez de la même façon que pour le plafond plus haut, en installant de la laine isolante et des panneaux Sonopan, mais sautez l'étape du scellant qui, collé, vous empêchera de conserver votre accès au plafond.

Si vous désirez insonoriser un plafond suspendu

Retirez les tuiles, passez la laine à travers les rails, coupez les panneaux de Sonopan de la grosseur de vos tuiles pour être capable de les passer, eux aussi, à travers les rails. Tenez-les, puis utilisez les rondelles et les vis comme dans l'exemple précédent.

Si votre plafond n'est pas terminé, installez des rails et procédez comme les étapes précédentes. Toutefois, il vous faudra être prudent pendant votre installation et prévoir à ne jamais placer de la laine aux abords des lumières encastrées. Il faudra alors que vous vérifiiez la marche à suivre avec votre électricien.

À noter dans le cas d'une nouvelle salle de bain

Si vous installez une douche en coin, prévoyez d'insonoriser vos murs comme il se doit. Installez votre douche par la suite. L'eau qui tombe lorsque la douche est utilisée pourrait, en effet, créer tout un vacarme dans la pièce voisine, souvent une chambre à coucher.

Si vous êtes locataire

Si vous êtes locataire ou que vous ne pouvez ou ne voulez trop investir d'argent pour modifier votre pièce, mais que vous avez quand même des problèmes avec le bruit que génèrent vos voisins, ou encore si vos voisins se plaignent du bruit que vous faites, quelques trucs de décoration pourraient vous aider.

  • Les chaises : installez des feutrines sous les pattes de vos chaises.
  • Le plancher : mettez des tapis ou des moquettes pour étouffer le son de vos déplacements.
  • Les rideaux : faites l'acquisition de rideaux en épais coton ou en velours que vous mettrez le long des murs mal isolés. Vous pouvez aussi mettre une couverture de son derrière ou tout simplement un vieux rideau qui feutrera la pièce.
  • Les haut-parleurs : pour amortir la vibration que font vos haut-parleurs ou votre téléviseur, vous pouvez installer du caoutchouc ou du tapis. Il amortira les chocs.
  • Un jeté sur les meubles, une douillette sur le lit sont autant de solutions qui visent à absorber les bruits.

Le bruit peut, en effet, être un irritant de taille, mais ces petits trucs adouciront sûrement votre vie.

Bonne chance!

Vous aimerez aussi