Construire un garde-robe

Auteur
Jean-François Arel

Bon, mon garde-robe est encore plein. Et celui de la chambre des invités aussi. Au sous-sol, le coffre de cèdre déborde et les vêtements rangés dans des boîtes, entassées dans un coin, risquent d'être affectés par l'humidité ambiante. Que faire?

La solution la plus simple est d'acheter une penderie et de l'installer dans un coin, ou le long d'un mur d'une pièce donnée, la chambre des maîtres par exemple. Mais cette solution n'est pas toujours esthétique. Souvent, les penderies offertes dans le commerce ne correspondent pas nécessairement au style de votre ameublement, de votre pièce. Alors, il vous faudra construire votre propre garde-robe. Allez! Sortez vos outils.

Mesurez!

En bon bricoleur, vous avez opté pour la construction d'une penderie dans votre chambre à coucher.

  • Sera-t-elle en bois, en placoplâtre, en MDF?
  • Et quelle porte devrais-je installer?

Voilà les premières questions à vous poser, avant même de passer au centre de rénovation. Sortez votre ruban à mesurer et déterminez la grandeur de votre futur chef-d'oeuvre. Si vous possédez déjà des portes, leurs dimensions devraient vous guider dans le choix de la grandeur totale de la penderie et des matériaux.

Évitez toutefois de voir trop grand. Votre penderie, utile aujourd'hui, pourrait devenir une nuisance à moyen terme... Planifiez!

Construire une penderie

Une des façons simples de construire une penderie est d'acheter des portes, en lauan ou prémoulées, qui seront utilisées pour faire les côtés de votre penderie. Profitez-en pour acheter un dessus de table, vendu en centre de rénovation ou chez IKEA, par exemple, qui servira de dessus de « meuble ».

  • Dans un premier temps, déterminez l'endroit où sera installée la penderie, et identifiez-le sur le plancher à l'aide de ruban à masquer. Comme elle sera appuyée au mur, retirez la plinthe existante ou coupez-la avec un outil rotatif haute performance.
  • Si vous optez pour cette solution, tracez une ligne droite, à l'aide d'un niveau de neuf (9) pouces, pour vous guider.
  • Toujours à l'aide d'un niveau, tracez une ligne au mur à l'endroit où s'élèvera votre côté de penderie.
  • Si vous avez opté pour une porte en guise de côté, fixez-la à l'aide d'équerres de métal pour meuble ou sur un montant de 1 po par 2 po, en pin, que vous aurez préalablement cloué et collé au mur.
  • Répétez l'opération à l'autre extrémité de votre penderie.

En optant pour une porte de hauteur standard, il vous faudra vraisemblablement installer un panneau supérieur pour éviter que la poussière ne pénètre dans votre nouveau garde-robe. Utilisez un dessus de table, vous vous faciliterez la tâche.

  • Sur le mur de votre pièce, installez une pièce de pin de 1 po par 2 po au mur, à une hauteur correspondante au dessus de votre future penderie.

Si vous avez choisi d'utiliser deux murs de votre pièce, il vous faudra coller une pièce de bois sur le mur qui servira de côté à votre penderie et sur laquelle vous pourrez appuyer le dessus de table. Là encore, vous devrez poser une pièce au « fond » de votre penderie.


Truc

Pour déterminer l'emplacement des montants, prenez votre perceuse électrique et une mèche de 1/16 po. En frappant sur le mur, vous aurez une indication de l'emplacement de l'ossature de votre mur. Il vous restera à percer de petits trous pour déterminer l'emplacement exact du montant, puis de mesurer une longueur de 16 pouces pour localiser son voisin...

  • Maintenant que l'emplacement des montants est connu et que les pièces de soutien sont fixées et collées, installez une équerre au mur. Elle soutiendra le panneau.
  • Collez et clouez ce dernier en place. S'il est fixé solidement, il pourra être utilisé comme tablette, ou pour accueillir quelques objets décoratifs, en plus de donner du corps à votre penderie.

Truc

Les équerres pour tablettes ne sont pas nécessairement à l'équerre... Pour obtenir un meilleur soutien, glissez un bardeau de cèdre entre la pièce de métal et le panneau soutenu.


La finition

  • En haut de votre penderie, collez une pièce de pin de 1 po sur 3 po qui dissimulera le panneau supérieur et le rail qui soutiendra vos portes coulissantes.
  • Coupez les extrémités en angle, 45 °, pour une finition de qualité supérieure. Cette pièce additionnelle servira également d'arrêt de porte.
  • Dissimulez le tout avec une doucine (O'gee).
  • Peignez ou teignez.
  • Accrochez vos portes. Assurez-vous qu'elles ont du corps. Un panneau mince, en MDF, pourrait gauchir. Elles doivent aussi se chevaucher d'au moins un pouce, pour dissimuler les vêtements.

Truc

Si vos portes en lauan sont trop longues, il vous faudra les couper, au bas préférablement. Assurez-vous de récupérer la languette de finition et collez-la à l'intérieur de la porte, à l'endroit où vous avez coupé. Elle sera ainsi plus solide.

Il ne vous reste qu'à finir le tout en utilisant, notamment, un calfeutrant au latex pour faire de beaux joints entre le mur et votre nouvelle penderie.


Le garde-robe fixe

Vous préférez construire un nouveau garde-robe sur un mur existant, ou dans un coin. Vous pouvez utiliser des montants de 2 po x 3 po ou de 2 po x 4 po en bois. Mais vous pourriez perdre un temps fou à trouver des pièces bien droites qui, si elles sont mal entreposées, pourraient gauchir davantage. Personnellement, pour ce type de construction, je préfère les montants en métal.

Là encore, la grandeur de vos portes déterminera les dimensions de votre garde-robe.

  • Assurez-vous toutefois de calculer l'épaisseur de votre matériau de finition (bois ou placoplâtre).
  • Après avoir déterminé la grandeur de l'ouverture, ajoutez deux pouces (pour les côtés) et un pouce (au dessus) de façon à fixer un cadre de porte en bois sur vos montants en acier.
  • Après avoir tracé, au sol, la grandeur de votre futur garde-robe, installez une lisse sur ce dernier et, à l'aide d'un montant coupé et d'un niveau, déterminez l'emplacement de la sablière, en haut (si vous préférez, l'emplacement de la lisse supérieure). Pour construire une cloison, informez-vous auprès des conseillers de votre centre de rénovation ou surveillez nos futures chroniques sur ce site.

Truc

Mesurez une distance de 3 pieds d'un côté et de 4 pieds de l'autre. L'hypoténuse (la distance entre les deux points) devrait mesurer 5 pieds. Si ce n'est pas le cas, mesurez à nouveau sur un côté. De cette façon, votre travail sera à l'équerre.

Fixez vos montants d'acier sur les lisses et les sablières à l'aide de vis (communément appelées bébé-vis). Assurez-vous que votre premier montant est bien fixé au mur de soutien. Si vous n'avez pas localisé les montants de bois dissimulés sous le placoplâtre, utilisez des ancrages.

Fixez ensuite des morceaux de bois sur les montants de métal qui sont de part et d'autre de l'ouverture. Ils seront très utiles lorsque vous installerez votre boîte de porte. Puis, installez le placoplâtre et tirez les joints avant de poser votre boîte, vos cadrages et vos portes, Vous vous faciliterez ainsi la tâche.

Un îlot de rangement

Il arrive parfois qu'il soit impossible de fixer une penderie sur un mur sans nuire à la circulation. Si l'espace le permet, construisez un îlot de rangement à l'aide de panneaux rigides ou de portes en lauan.

  • Fixez les côtés au plancher à l'aide d'équerres pour meuble, puis fixez le dessus.
  • Assurez-vous que tout soit solidement vissé. Vous ne voulez sûrement pas que la structure s'effondre si un invité s'appuie dessus.
  • Pour la finition, je vous laisse le champ libre, mais prenez tout votre temps. Vous ne souhaitez pas que votre travail ait l'air bâclé.

Voilà, vous avez de nouveaux garde-robes... Mais prenez quelques heures de repos avant de les remplir de vêtements ou de courir les boutiques ! Vous l'avez bien mérité.

NDLR : Au Québec, le mot garde-robe, au masculin, définit une penderie, un endroit où l'on range ses vêtements. Le mot peut également être utilisé au féminin. La garde-robe, elle, désigne l'ensemble des vêtements d'une personne. (Source : Multi dictionnaire de la langue française)

Vous aimerez aussi