Chasser l’humidité d’un garage

Le garage n’est pas seulement un lieu pour garer votre automobile. Il peut également abriter des espaces de rangement pour les outils, les jouets et les articles saisonniers. Il fait également office d’aire de jeux pour les enfants lorsque la température est maussade. Or, il n’est pas rare de constater des problèmes d’humidité indésirables.

Les causes de l’humidité

Si vous utilisez votre garage pour garer votre véhicule en saison hivernale, vous entrez également la neige et la glace qui se sont accumulées sous les ailes et qui sont encore présentes sur la carrosserie. L’eau générée par la fonte occasionnera donc un taux d’humidité élevé.

De plus, une infiltration d’eau peut engendrer des problèmes d’humidité et de moisissures.

Aussi, le simple fait d’une température estivale dont le taux d’humidité est très élevé peut devenir problématique dans votre garage.

Enfin, si vous désirez utiliser du bois de chauffage, faites-le sécher à l’extérieur, au moins un an avant de l’entreposer dans votre garage. 

Les problèmes

Les désagréments engendrés par l’humidité sont nombreux et peuvent même être nocifs pour la santé. Ils se traduisent souvent par des sols et des murs mouillés, par la corrosion de vos outils, la détérioration de votre bois de chauffage, voire par l’apparition de champignons et de moisissures.

Ces problèmes peuvent devenir dangereux pour votre famille et pour vos animaux de compagnie, en plus de dégager des odeurs très désagréables. Puisque votre garage est théoriquement moins bien isolé que votre domicile, il est plus propice à laisser pénétrer des polluants de l’air ambiant. Ceux-ci peuvent se déposer en surface partout à l’intérieur et représenter un environnement malsain.  

Les gaz d’échappement de votre automobile et de votre tondeuse à gazon, de même que l’entreposage de produits toxiques comme la peinture et les diluants, sont néfastes pour la santé, particulièrement dans un environnement humide. Il est donc primordial de procéder à une aération efficace de votre garage.

Les solutions

Il est inutile de réchauffer un air humide. Si votre garage est muni d’un système de chauffage à air ventilé, fermez-le durant une dizaine de minutes et ouvrez légèrement la porte pour en expulser l’humidité.
Certains systèmes plus sophistiqués existent sur le marché. Il s’agit, dans un premier temps, d’un déshumidificateur doté d’un hygromètre intégré qui s’actionnera automatiquement lorsque le taux d’humidité deviendra trop élevé dans votre pièce. Si vous misez sur l’économie, un simple déshumidificateur fera le travail.

Vous pourrez également opter pour un extracteur d’air. Cet appareil vise à faire sortir l’air humide de votre garage en amenant l’air frais à l’intérieur, éliminant par le fait même, les polluants, les vapeurs dangereuses, les odeurs désagréables, bref, tout ce qui peut être nocif pour votre famille et vos animaux de compagnie.

Il s’installe facilement à un des murs de votre garage et il se branche avec un câblage électrique ordinaire. Il peut également être installé dans une autre pièce n’excédant pas 700 pieds carrés (sous-sol, cabanon, petites serres, etc.).

Un simple ventilateur, à fort débit, peut aussi être utilisé.

Ces quelques idées vous permettront de conserver votre garage au sec et de protéger vos biens, malgré les caprices de la température, quelle que soit la saison. 

Jacinthe Dompierre, rédactrice Canal Vie

Vous aimerez aussi

Commentaires