Fourmis charpentières : comment se débarrasser d'une infestation

Auteur
Félix Ménard

Quoi de plus désagréable que de trouver de grosses fourmis noires qui se déplacent dans la maison. Il arrive qu’on en aperçoive une ou deux durant l’été, ce qui n’est pas très grave, même normal à la limite. Mais quand on en trouve encore et encore, même durant l’hiver, dans le garde-manger, dans le fond des armoires ou sur les rebords de fenêtre, le problème risque d’être un peu plus sérieux. Voici quelques trucs pour vous débarrasser d'une infestation de fourmis charpentières.

Les fourmis charpentières ou camponotes

Il existe plusieurs espèces de fourmis charpentières, mais on en retrouve 2 en particulier dans nos maisons au Québec. Elles sont toutes 2 noires avec le milieu du corps qui tire sur le brun rouge.  La plus grosse mesure en 8 et 20 mm de longueur.

Elle peut provoquer beaucoup de dommages à une maison, car elle est attirée par le bois pourri et humide en permanence. Ces fourmis creusent des tunnels dans le bois, en prenant bien soin de retirer toute la sciure de bois à l’extérieur de leurs galeries. Ceci peut constituer un signe d’infestation très net. Ce phénomène peut affaiblir et même complètement détruire la structure de charpente d’une maison. Bien installées dans les murs, elles peuvent, au bout de quelques années, se dénombrer à plus de 2000 individus.

La plus petite mesure entre 5 et 7 mm. Contrairement à la plus grosse, elle n’endommage pas les structures de bois, mais elle se répand plus rapidement. Elle se développe dans le creux des structures d’aluminium ou de PVC et dans les cadrages de fenêtre.

L’infestation de fourmis charpentières dans les maisons : les causes

  • L’enlèvement d’une clôture de bois près de la maison, dans laquelle une colonie nichait, ce qui les oblige à se déplacer.
  • En changeant les vieilles fenêtres de la maison.
  • En entrant des matériaux contenants des fourmis dans la maison, comme du bois de chauffage par exemple.

Comment reconnaitre les signes d’infestation de fourmis charpentières?

Le signe qui est probablement le plus clair est lorsqu’on constate la présence de fourmis dans la maison, même durant l’hiver. Elles sont alors en quête de nourriture et d’eau.

Au printemps, quand on aperçoit des fourmis ailées dans la maison. Elles émergent des murs par des joints de cadrage ou par des petites fissures.

Lorsqu’on constate la présence récurrente de sciure de bois à des endroits précis, ce qui peut indiquer l’entrée de la colonie.

Comment s’en débarrasser d'une infestation de fourmis charpentières

Quand tous les signes vous disent que votre maison est bel et bien infestée par les fourmis charpentières, il faut alors passer à l’acte et les éliminer.

Il faut d’abord savoir qu’une colonie possède plusieurs nids que l’on appelle « satellites ». Il faut toutefois détruire le nid principal qui contient la reine. La plupart du temps, le nid principal se trouve à l’extérieur de la maison, dans une clôture de bois, dans une pile de bois de chauffage, sous une structure de bois qui est en contact avec le sol ou dans une souche d’arbre.

Il faut d’abord repérer l’endroit par où les fourmis entrent dans la maison et pour ce faire,  il faut bien observer les alentours. Les fourmis peuvent s’infiltrer dans le bâtiment par les fils de téléphone ou électriques qui entrent dans la maison ou encore, une branche d’arbre qui touche la toiture peut leur servir de pont pour s’introduire par les soffites et les corniches.

Une fois que vous avez repéré le nid principal, s’il est à l’extérieur de la maison, le moyen le plus efficace pour le détruire est d’y verser de l’eau bouillante. Si le nid est à l’intérieur, vous pouvez utiliser un puissant aspirateur pour capturer les fourmis, mais il faudra quand même retirer toutes les parties de bois endommagés.

Si l’endroit est difficile d’accès, il est préférable d’avoir recours à un insecticide : un produit contenant du borax est conseillé, mais attention, cela peut être dangereux pour les jeunes enfants ou les animaux domestiques.

Si l’infestation est majeure et hors de votre contrôle, n’hésitez pas à faire affaire avec un exterminateur spécialisé.

Comment prévenir l’infestation de fourmis charpentières

  • Éliminer toutes les sources d’infiltration d’eau, que ce soit sur la toiture ou dans les fissures des fondations.
  • Débarrassez- vous de tous les débris de bois pourris qui pourraient se trouver près de la maison et éviter d’entreposer de grosses pièces de bois directement appuyées sur la fondation.
  • Assurez-vous d’avoir bien retiré les insectes qui pourraient s’y trouver lorsque vous entrez du bois de chauffage dans la maison.
  • Coupez toutes les branches des arbres et des arbustes de façon à ce qu’elles ne touchent pas le bâtiment.
  • Prenez soin de réparer toutes les fissures dans le revêtement extérieur de la maison et de bien calfeutrer le tour de vos portes et fenêtres.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de vous débarrasser de ces fourmis charpentières. Si vous déjà été victime d'une infestation de fourmis charpentières ou d'un autre insecte, comment s'est déroulé votre expérience?

Vous aimerez aussi

Commentaires