Comment planifier la construction d'un garage

Planifier construction garage

Vous désirez planifier la construction d'un garage? Bonne idée. Votre véhicule sera à l’abri des intempéries, vous pourrez y bricoler et vous obtiendrez de l’espace de rangement additionnel pour vos outils, les jouets, les meubles de jardin. Mais, avant de donner les premiers coups de marteau, il vous faudra planifier la construction de cet ouvrage.

Les coûts de construction varient d’un garage à l’autre. On parle d’une facture de plus de 12 600 $ pour un garage simple (12 pi sur 22 pi) et de plus de 19 500 $ pour un garage double (18 pi sur 24 pi). Évidemment, le coût pourrait varier selon les matériaux choisis, la grandeur de cette annexe, ses équipements et l’utilisation que vous comptez en faire.

Déterminez vos besoins

Outre les dimensions de votre garage, vous devez déterminer dès maintenant vos besoins.

  • Utiliserez-vous votre garage pour garer votre (vos) véhicule(s)?
  • Servira-t-il d’espace de rangement, d’atelier?
  • Souhaitez-vous y aménager un établi?
  • Prévoyez-vous transformer votre garage dans les prochaines années?
  • Avez-vous besoin de prise électrique, de chauffage, d’un système de ventilation?
  • Vos voisins, vos amis, l’utiliseront-ils pour des travaux mécaniques?

En répondant à ces quelques questions, vous aurez une meilleure idée de l’espace nécessaire et des coûts inhérents. Votre plan sera également conçu en conséquence…

Avant de construire le garage

Avant de commencer les travaux, vous devez obtenir un permis de construction de votre localité ou de votre arrondissement. Généralement, les autorités vous demanderont un certificat de localisation et le plan de votre futur garage.

Vous devrez observer certaines règles, une marge de recul minimale et une hauteur maximale. Et, si les réseaux d’aqueduc, d’égout ou de gaz sont localisés sous votre terrain, il faudra vous en éloigner.

Votre futur garage doit aussi s’harmoniser avec votre résidence. Dans le cas contraire, vous pourriez avoir de la difficulté à obtenir les autorisations nécessaires.

Sortez votre calculatrice

Avec un plan détaillé, vous serez bien au fait des matériaux nécessaires à la construction de votre garage. Il vous faudra donc vous informer des prix de tous les matériaux, sans oublier les taxes gouvernementales. À cela, il vous faudra ajouter les coûts liés aux fondations et ajouter environ 10 % pour les extras. On ne sait jamais quels seront les frais additionnels pour l’ajout d’éléments, une fois les travaux amorcés.
Certains centres de rénovation proposent une évaluation des coûts de construction, à l’exclusion des fondations et, parfois, des fermes de toit.

Le financement

À moins d’avoir en poche la somme nécessaire pour réaliser les travaux, il vous faudra faire appel à une institution financière pour obtenir du financement. N’oubliez pas d’ajouter les intérêts à votre estimation globale.

Essayez de vous en tenir à votre budget (plus ou moins 10 %). Vous serez plus à l’aise pour effectuer les paiements mensuels.

Choisir l’entrepreneur

Si vous n’avez pas la fibre bricoleur et que vous ne pouvez obtenir l’aide de beaux-frères, d’amis ou de voisins serviables, il serait préférable de faire appel à un entrepreneur pour la construction de votre garage. Il vous faudra obtenir au moins trois soumissions et choisir celui qui vous semble le plus apte à réaliser les travaux. Négociez!

Vous pouvez, si vous le souhaitez, faire ériger la structure, le toit et la finition extérieure selon les matériaux choisis. Une fois à l’abri des intempéries, vous pourrez finir l’intérieur à votre rythme, si vous en avez le temps.

Les fondations de votre garage

Il est préférable de faire appel à un entrepreneur pour ériger les fondations. Les empattements nécessaires doivent être au moins cinq pieds sous la surface de votre terrain, pour éviter les impacts du gel et du dégel.

Si vous pensez y effectuer des changements d’huile, prévoyez un puits de travail d’au moins cinq pieds de profondeur, facilement accessible. Toutefois, les coûts de fondation seront plus élevés.

Prévoyez également des panneaux solides, par sections, pour fermer cet espace lorsqu’il ne sera pas utilisé. Un accident est si vite arrivé.

L’isolation de votre garage

À moins de prévoir utiliser le garage comme atelier en toute saison ou comme bureau professionnel, plus tard, un facteur isolant variant de R-12 à R-20 sera largement suffisant. Dans le cas contraire, il vous faudra songer à un facteur d’au moins R-28, afin d’être bien à l’aise pour y travailler l’hiver. Prévoyez un système de chauffage, si nécessaire.

Quelques ajouts…

Si vous prévoyez travailler dans votre garage, ajoutez au moins une fenêtre, une porte vitrée qui donne sur l’extérieur et un système de ventilation. Ces éléments vous seront très utiles.

La porte de garage

Celle-ci doit être efficace, surtout si vous prévoyez chauffer votre garage. Nous traitons de cet élément essentiel dans un autre article : "Comment choisir sa porte de garage"

Du rangement dans votre garage?

Prévoyez, dès maintenant, les coûts inhérents au rangement de vos outils, des jouets, d’une échelle, bref, de tout ce que vous souhaitez entreposer dans votre garage.

Un garage apporte une valeur ajoutée à votre propriété. Certes, vous aurez dépensé de « l’huile de bras », mais si vous disposez de l’espace nécessaire sur votre propriété, il s’agit d’un investissement qui sera rentable, à moyen terme.

Henri Michaud, rédacteur Canal Vie

 

Categories

Vous aimerez aussi