Le patio en bois, comment l'entretenir?

Auteur
Stéphanie Lévesque
patio-en-bois

Le bois est un incontournable utilisé comme revêtement de sol pour la terrasse. Bien que le patio en bois alimente plusieurs débats et opinions, le bois est chaleureux, de bon goût et durable. Ce matériau vivant reste un choix traditionnel qui s’harmonise très bien avec tous les modèles d’habitation et qui se façonne bien tout en restant un choix écologique.

Les différents types de bois pour le patio

La planche (lame)

La planche offre toute la beauté du bois et est facile à installer. On peut installer les planches ajourées ou encore emboîtées. Par exemple, on choisira l’option emboîtée pour une finition plus esthétique en dessous d’un balcon apparent d’un immeuble à étage.

Tuile de bois (Dalle de caillebotis) (Européen)

Relativement nouvelles sur le marché, les tuiles de bois sont polyvalentes. Utilisées pour le patio, le sauna ou encore la création de sentiers les tuiles s’installent facilement et permettent de réaliser des formes particulières. Assemblées sur une grille en plastique, elles ont un petit côté «écolo» puisqu’il est possible de les retirer et de les réinstaller aisément.

Le panneau

Il permet une surface sans joint et est un choix économique. Toutefois, il est essentiel de l’utiliser à bon escient et d’appliquer une protection adéquate. Généralement, il est enduit de fibre de verre ou recouvert d’une membrane en PVC.

Les différentes essences de bois pour le patio

Le pin blanc

Ce bois tendre et uniforme est apprécié pour la facilité avec laquelle il se travaille. Disponible en plusieurs dimensions il reste l’option de bois naturel la moins coûteuse. Il demande toutefois, de l’entretien et est particulièrement sensible au marquage. Sa durée de vie se situe entre 10 et 15 ans selon le produit de finition utilisé. Notez que certaines municipalités exigent encore cette essence qui respecte bien les règles architecturales.

Le cèdre rouge de l’Ouest

Provenant d'exploitation réglementée de l'Ouest canadien, le bois de cèdre a une odeur distincte et possède une huile naturelle qui agit comme une barrière contre la moisissure et les insectes. Apprécié pour sa beauté générale, sa couleur riche et sa durabilité, le cèdre résiste extrêmement bien aux grandes variations de climat. Cette essence possède une durée de vie de plus de 25 ans. Le cèdre rouge de l’ouest est un matériau renouvelable avec un très faible impact environnemental. Par contre, on suggère de bien le protéger contre les rayons UV.

Le bois IPÉ

Le bois Ipé est très résistant aux termites, aux insectes, aux champignons, à la moisissure et il est extrêmement dense. Pour toutes ces raisons, il reste une essence de choix. Sa couleur naturelle est magnifique et le bois est très stable. L’Ipé s’est bien adapté au climat québécois. Parfait comme recouvrement de terrasse, cette essence possède une durée de vie d’au moins 50 ans et même plus. Toutefois, sa dureté extrême oblige l’utilisation d’outils ultras performants.

Le Teck

Le Teck n’a plus besoin de présentation. Ce bois semi-précieux et imputrescible est reconnu par les connaisseurs de bois. Le TECK est utilisé pour les terrasses et les meubles de jardin. Sa couleur particulière, un jaune ocre doré, et ses propriétés font de cette essence un bois exceptionnel.

Le bois torréfié

Le bois chauffé à une chaleur extrême modifie la structure interne et les propriétés de ce dernier. Stable, résistant à la pourriture et aux intempéries, il a l’avantage de ne pas contenir de produits chimiques. Le bois acquiert par la chaleur, une riche teinte de caramel pouvant aller vers le cacao. Par contre, bien qu’on entende souvent le contraire, le bois torréfié à besoin d’un entretien régulier au même titre qu’un bois régulier. Selon le Guide Perrier, le Québec a été le premier endroit en Amérique du Nord où on a pratiqué la torréfaction du bois.

Le bois traité

Le bois traité est surtout utilisé pour la structure de patios (solives et poutres) et pour la fabrication de clôtures à bas prix. On retrouve couramment le bois traité comme revêtement pour le balcon. Traité sous pression avec un préservatif chimique, ce traitement allonge sa durée de vie à l'extérieur. Il n’exige aucune autre protection même sur les coupes laissées à nues. Une teinture peut être appliquée toutes les 3 à 5 ans. Aucun sablage n’est nécessaire. Il reste tout de même fragile au fendillement et demeure cassant lors de la manipulation. Utilisez des outils bien affûtés. Il offre une durée de vie de 10 à 15 ans lorsqu'il est utilisé à l'extérieur.

Les avantages d'un patio en bois

Le bois est très léger et résistant. D’une durée de vie oscillant entre 10 et 50 selon l’essence, le bois demeure un choix familier qui respecte l’environnement et répond régulièrement aux exigences architecturales municipales. Doux au contact, visuellement agréable, riche et intemporel, le bois traverse aisément les années. De plus, bien que ce ne soit pas le but ultime, une terrasse en bois est facilement démontable au besoin. Un avantage considérablement respectueux de l’environnement pour le recyclage de la matière.

Les inconvénients du balcon de bois

Ce matériau bien vivant a tendance à se transformer selon son taux d’humidité. En séchant, il peut rester sensible aux gauchissements et aux fendillements. Le choix du bois pour fabriquer un balcon, une terrasse ou un sentier vous demandera un investissement en temps d’entretien considérable. Il sera impératif de revoir régulièrement les fixations des planches, des barreaux, des marches et des mains courantes.

L'entretien du patio de bois

Le bois demande un entretien régulier. Excluant le bois traité chimiquement le bois utilisé à l’extérieur est sujet à diverses sources de détériorations s’il n’est pas bien protégé. La pourriture, l’exposition au soleil, la pollution, la saleté sont toutes des sources de dégradation qui en affectent son apparence et sa résistance. Malheureusement, il n’existe pas encore de solution de protection permanente sans entretien. Plusieurs issues sont offertes selon nos besoins. Des combinaisons de scellant antifongique et d’une peinture opaque, des teintures extérieures claires, des produits hydrofuges faits à base d’huile de lin sont tous des options à considérer. L’essentiel est d’appliquer un produit qui empêchera les infiltrations d’eau dans le bois. Selon le produit utilisé, on suggère un entretien minimum annuel sinon l’application de produit protecteur tous les 2 à 5 selon l’essence de bois. On suggère aussi un nettoyage du bois. Toutefois, méfiez-vous du nettoyage à haute pression. Un brossage et un bon rinçage sont suffisants.

L'installation d'un balcon en bois

Le bois reste un matériau facile à façonner et accessible aux amateurs. Il permet une installation en mosaïque, en diagonale ou en parallèle; le bois est ingénieux. On suggère toutefois de posséder une base manuelle afin de travailler de façon sécuritaire et d'éviter les pertes inutiles de matériaux. De plus, l’utilisation d’outils performants et bien affûtés et essentiels à la réussite d’un projet. Plusieurs compagnies offrent le service d’installation de terrasse. Sachez reconnaître vos limites. Consultez les sites internet appropriés pour trouver un entrepreneur qui saura réaliser la terrasse de vos rêves.

Le terrasse de bois en bref

Généralement les essences de bois telles que, le cèdre, le teck et l’Ipé peuvent être achetées chez des fournisseurs certifiés qui suivent les réglementations du Forest Stewardship Council (FSC) des États-Unis ou du Canada. Le bois traité est supposément fabriqué avec des produits chimiques moins dommageables qu'avant pour l’environnement. Toutefois, on ne connaît pas encore les effets toxicologiques et environnementaux à long terme. On suggère fortement de toujours manipuler le bois traité avec précaution. De plus, il est interdit de brûler le bois traité puisqu'il en émane des déchets toxiques.

***

Vous aimeriez en savoir plus? Consultez nos articles sur les autres revêtements de patio qui existent:


 

Categories

Vous aimerez aussi

Commentaires